Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
80% des infections au VIH par des gens ignorant leur statut ou pas traités  - Etats-Unis

Etats-Unis

80% des infections au VIH par des gens ignorant leur statut ou pas traités

Environ 80% des contaminations par le virus du sida aux Etats-Unis sont dues à des personnes ignorant qu'elles sont séropositives, ou des malades connaissant leur statut mais qui ne sont pas traités, selon une étude publiée lundi par les autorités sanitaires.

E-llico.com / Santé / VIH

80% des infections au VIH par des gens ignorant leur statut ou pas traités
Etats-Unis

Mis en ligne le 19/03/2019

Tags

Etat-Unis VIH Dépistage PrEP

Les statistiques visent à montrer la pertinence de la stratégie récemment annoncée par le président Donald Trump pour mettre fin à l'épidémie d'ici dix ans dans le pays, et qui a deux grands éléments: rendre les dépistages beaucoup plus fréquents dans la population, et aider les malades à être traités immédiatement, dès les résultats du test.

L'étude, fondée sur des données de 2016, estime que 38% des contaminations proviennent de personnes séropositives ignorant leur statut, et que 43% viennent de gens connaissant leur statut mais pas traitées, soit un total d'environ 80%. Les 20% de contaminations restantes viennent de personnes traitées, mais chez qui le virus reste encore présent à un niveau détectable.

C'est principalement dû à des raisons financières, sociales ou autres, qui les empêchent de respecter le traitement antirétroviral, pourtant souvent réduit aujourd'hui à un comprimé par jour avec des effets secondaires faibles.

A l'inverse, l'étude estime que le demi-million de personnes traitées et chez qui la charge virale est devenue indétectable (soit la moitié des personnes ayant le VIH aux Etats-Unis) sont à l'origine de zéro nouvelle contamination, preuve du succès des médicaments, qui permettent non seulement de vivre mieux et plus longtemps, mais d'éviter de contaminer ses partenaires sexuels.

Dépistage

Le groupe le plus à risque reste, de loin, les homosexuels. La communauté représente plus de la moitié des séropositifs du pays.

Les trois quarts des nouvelles infections sont dues à des relations sexuelles entre hommes. 5% des infections sont dues à l'usage de seringues de drogues chez des homosexuels hommes. 10% des infections sont dues à l'injection de drogues et 12% concernent les hétérosexuels. Le taux d'infection est plus haut chez les jeunes, notamment les 13-24 ans.

Le gouvernement Trump a proposé un investissement nouveau de 291 millions de dollars pour la prochaine année budgétaire afin de redonner une impulsion contre l'épidémie, qui stagne depuis 2013 aux Etats-Unis à environ 39.000 contaminations par an. Le but est de réduire ce nombre de 75% en cinq ans et 90% en dix ans.

Interrogé sur le faible montant demandé pour cette première année, par rapport aux milliards de dollars supplémentaires que les traitements devraient coûter, Robert Redfield, directeur des Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC), a répondu être "certain que les moyens nécessaires pour accomplir la mission seront dans le plan à long terme".

Les CDC veulent que les médecins fassent prendre à leurs patients le test de dépistage de façon routinière. "Tout le monde entre 13 et 64 ans devrait faire un test de dépistage au moins une fois dans sa vie. Pour les personnes à risque, au moment une fois par an", a dit Eugene McCray, directeur de la prévention VIH/sida aux CDC.

Il faut également "aider les patients à suivre leur traitement", répètent les auteurs de l'étude, ce qui passe notamment par un renforcement du programme fédéral VIH/sida "Ryan White", destiné aux malades pauvres ou sans assurance. Et pour tous les médecins, Jonathan Mermin, directeur du centre VIH/sida des CDC, insiste: "Aider les patients qui ont du mal à payer, récupérer ou prendre leurs médicaments tous les jours est du temps bien utilisé".

Rédaction avec AFP

 

> Publicité <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

thomas

Les personnes lgbt se font elles plus souvent dépister que celles hétérosexuelles ?

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Dépénalisation de l'homosexualité Washington appelle à suivre l'exemple du Botswana

Equateur L'Eglise veut mobiliser les catholiques contre le mariage homosexuel

Israël Des dizaines de milliers de gays et trans font la fête à Tel-Aviv

Historique L'extension de la PMA, maintes fois promise, maintes fois repoussée

PMA La filiation, le débat dans le débat

Equateur La Cour constitutionnelle approuve le mariage homosexuel

Discours de politique générale Le Premier ministre annonce la loi sur la PMA pour fin juillet et un débat en septembre à l'Assemblée

Iran Le ministre des Affaires étrangères défend l'exécution des homosexuels au nom des principes moraux

Sondage Plus de 6 Français sur 10 favorables à la PMA pour toutes

Allemagne Une loi en préparation pour bannir la conversion des homosexuels

Eglise catholique Le Vatican poursuit sa croisade contre la supposée théorie du genre

Océanie Les îles Samoa interdisent le biopic sur Elton John en raison de scènes de sexe gay

Afrique Le Botswana décriminalise l'homosexualité

Les Républicains Comment Geoffroy Didier tente de faire oublier son passé anti-LGBT

Diplomatie Polémique après l'interdiction de drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades américaines

Homophobie Un millier de personnes à Saint-Denis pour la gay pride des banlieues

Pologne Des dizaines de milliers de personnes à Varsovie pour l'égalité des personnes LGBT

Etats-Unis La marche des lesbiennes à Washington crée la controverse

Grande-Bretagne Un couple de femmes agressé dans un bus londonien

PMA pour toutes Bras de fer entre la majorité et le gouvernement pour un examen cette année du projet de loi

Anniversaire La police new-yorkaise s'excuse pour la répression de Stonewall en 1969

Israël Des milliers de personnes à la Gay Pride de Jérusalem

SNCF Un TGV aux couleurs arc-en-ciel pour le mois des fiertés

Racisme / Homophobie Youtube bannit les vidéos qui font la promotion de la discrimination

Israël Un député ouvertement homosexuel devient ministre de la Justice

Etats-Unis Trump coupe les fonds publics pour la recherche sur les tissus foetaux utilisés pour des traitements anti-VIH

Thaïlande Quatre transgenres font une entrée historique au Parlement

Capitale 25 lieux parisiens vont porter le nom de personnalités LGBT

Don de sperme Des personnalités demandent la fin de l'anonymat

Eglise catholique George Pell, la disgrâce d'un haut responsable, homophobe et condamné pour pédophilie

Les précédentes Unes

précédent juin 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

POLO ROB
45 €
Voir l'offre pour POLO ROB
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
COCKRING
44 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris