Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
A Avignon, les marcheurs face au phénomène Zemmour  - LREM

LREM

A Avignon, les marcheurs face au phénomène Zemmour

Le combattre de front et attaquer son supposé "délire permanent", le railler sans le nommer, ou se concentrer sur soi ? les marcheurs sont divisés sur la stratégie à adopter face au polémiste Eric Zemmour, valeur montante à l'extrême droite en vue de la présidentielle.

E-llico.com / Actus

A Avignon, les marcheurs face au phénomène Zemmour
LREM

Mis en ligne le 03/10/2021

Tags

Zemmour LREM

Dans un vaste exercice de style, c'était 50 nuances d'anti-Zemmour, samedi midi à la tribune de l'université de rentrée de La République en marche à Avignon. Signe que celui qui n'est pas officiellement candidat occupe bien les esprits de la macronie, et que celle-ci cherche la bonne fréquence pour lui répondre.

Offensif, le patron des députés LREM Christophe Castaner a tapé à bras raccourcis sur le polémiste, crédité de sondages à deux chiffres qui le font parfois tutoyer l'étiage de la dirigeante du Rassemblement national Marine Le Pen. Éric Zemmour est "en délire permanent", a ainsi fustigé l'ancien ministre de l'Intérieur, "fier d'annoncer un grand remplacement", "fier de piétiner l'héritage de notre pays", "fier d'étaler les salissures dans lesquelles il se complait". "L'outrance n'est que l'art des pleutres. Quelle honte il fait au débat et à la France", a encore tempêté Christophe Castaner, estimant qu'Eric Zemmour était "plus lepéniste que les Le Pen".

Lui aussi virulent, le ministre de la Santé Olivier Véran a étrillé cet "aventurier du repli, du rejet, du racisme, qui cite des grands auteurs comme d'autres font de la prose, mais qui surtout, donne des boutons aux historiens sérieux". "Non, monsieur Zemmour, il ne suffit pas de citer Talleyrand toutes les trois phrases pour faire de vous un homme d'Etat", a raillé Olivier Véran. "Moi j'appartiens à une génération qui scandait 'la jeunesse emmerde le Front national', qui criait 'touche pas à mon pote' et je ne peux pas me résoudre à voir qu'une part importante de la jeunesse s'abstienne ou se laisse tenter par des idées xénophobes", a-t-il insisté.

Sans nommer Eric Zemmour et alertant contre "l'arrivée de la peste brune", le délégué général adjoint de LREM Jean-Marc Borello a, lui, métaphorisé sur ce "virus nouveau" qui représenterait "15% du corps électoral" et qui "se traduit par des désordres mentaux, un peu de machisme, un peu d'homophobie".

"Personnaliser la riposte"

De son côté, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, dans un message enregistré, s'est fait plus évasif en appelant les marcheurs à "ne jamais laisser personne s'arroger le monopole de la radicalité". "Parce que la vraie radicalité c'est la nôtre (...) pas celle des postures pour la bulle médiatique", a-t-il lancé, refusant la vision d'un "pays rabougri".

Face à la montée du phénomène, et à l'incertitude quant à sa durabilité, "on est partagé sur la stratégie à adopter", explique un poids-lourd du gouvernement. "Manifestement, il y en a qui souhaitent commencer à taper sur lui. Moins pour une question de stratégie que pour dire aux gens: ouvrez les yeux!", ajoute-t-il. Mais "c'est une erreur de parler de Zemmour aujourd'hui", regrette un autre ténor de la majorité. "Ca ne veut pas dire qu'on n'est pas dupe, mais si on n'en parle pas, on n'en fait pas la pub", ajoute-t-il, estimant que MM. Castaner et Véran avaient eu "des réflexes de meetings socialistes".

Emmanuel Macron lui-même avait d'abord esquivé le sujet lundi en marge d'un déplacement à Lyon, avant de hausser le ton dès le lendemain en affirmant que "notre identité ne s'est jamais bâtie ni sur le rétrécissement, ni sur des prénoms", ciblant, sans le désigner, le polémiste. Dans ce sillage, le dirigeant de LREM Stanislas Guerini plaide ainsi pour ne pas "personnaliser la riposte". "Quand on est empêtré dans la riposte, c'est le meilleur moyen de ne pas faire passer nos idées", complète une marcheuse historique, appelant donc, comme le député Roland Lescure à "ne pas boxer mais creuser son sillon, avancer". "Se livrer à un concours de punching ball ne sert absolument à rien", a abondé devant la presse le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, comparant la "bulle Zemmour" à une "cloque de lac volcanique" destinée à éclater l'une après l'autre.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Présidentielle 2022 Christine Boutin et des personnalités de la Manif pour tous rallient Zemmour

Prostitution Yannick Jadot rectifie ses propos après un tollé

Droite Valérie Pécresse sera la candidate LR

Covid / VIH Nouvelle enquête contre Bolsonaro pour diffusion de fausse information

Grande-Bretagne Le comédien britannique Antony Sher est décédé

Amériques Le 1er hôtel LGBT de Cuba accueille les touristes, en attendant le mariage gay

Zemmour candidat Florilège de déclarations sur les femmes et les homosexuels

Genre Le parquet en faveur de la reconnaissance comme mère d'une femme transgenre

VIH Anne Hidalgo maintient l'objectif d'un Paris sans sida en 2030

Canada La chambre basse vote une loi interdisant les thérapies de conversion

Sida Mettre fin à la transmission du virus est à portée de main, assure Joe Biden

Racisme / Homophobie Twitch lance un nouvel outil contre le harcèlement

Chili Le vote au Sénat sur le mariage homosexuel reporté

Inclusion Une pub pour la poste norvégienne met en scène un père Noël gay

VIH Le nombre de dépistages et nouveaux diagnostics en baisse en France en 2020

Sida Les courbes des infections ne baissent pas assez rapidement, alerte Onusida

Botswana La justice confirme la décriminalisation de l'homosexualité

Etats-Unis Début du procès de l'acteur Jussie Smollett, accusé d'avoir inventé une agression homophobe

Justice / Droit Une femme transgenre veut changer la législation sur la filiation

Sida Biden définit une stratégie pour mettre fin à l'épidémie aux USA d'ici 2030

VIH / Sida L'épidémie de sida en dix dates clés

Honduras / Présidentielle La candidate de la gauche pro-mariage gay revendique la victoire

Sida Des années de recherche, toujours pas de vaccin

Mode Le designer américain Virgil Abloh, star de Vuitton et d'Off-White, emporté par un cancer

Eglise catholique L'archevêque ultra-conservateur de Paris démissionnaire après la révélation d'une relation intime avec une femme

Homophobie Suspension insuffisante du président Gaël Pelletier selon la Fédération de handball

Amiens Un jeune lycéen poursuivi pour les tags homophobes contre un bar gay

Turquie La police tire des gaz lacrymogènes contre des femmes manifestant

Allemagne L'accord de gouvernement prévoit un arsenal de mesures favorables aux LGBT

Santé sexuelle Le chemsex se diffuse, notamment hors de la population gay, selon une étude

Afrique Une église du Rwanda offre un refuge aux croyants LGBT

Corruption de mineurs Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal correctionnel

Etats-Unis Accusé de harcèlement sexuel, Kevin Spacey condamné à verser 31 millions de dollars à la production

Accusation d'homophobie La Cour de cassation annule la condamnation de l'EPCR pour diffamation envers Boudjellal

Supporters Entre dialogue et banissement, des politiques diverses dans les stades européens

Les précédentes Unes

précédent décembre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris