Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
A l'Assemblée comme au Sénat, on préfère parler d'hommes et de femmes plutôt que de genre - Education

Education

A l'Assemblée comme au Sénat, on préfère parler d'hommes et de femmes plutôt que de genre

L'école sensibilisera les élèves à "l'égalité entre les femmes et les hommes", selon un article du projet de loi sur l'école voté mardi soir en deuxième lecture par l'Assemblée nationale, qui, comme le Sénat, a renoncé à faire référence à "l'égalité de genre".

E-llico.com / Actus

A l'Assemblée comme au Sénat, on préfère parler d'hommes et de femmes plutôt que de genre
Education

Mis en ligne le 05/06/2013

Tags

Théorie du genre Ecole Peillon

Sur le même sujet

La théorie du genre, nouvelle fronde des opposants au mariage homosexuel
Anti-homos
La théorie du genre, nouvelle fronde des opposants au mariage homosexuel

Cette référence, introduite en première lecture, en mars, par les députés, avait suscité une levée de boucliers de nombreux députés de droite et des opposants au mariage homosexuel. Plusieurs centaines de personnes ont encore manifesté lundi soir à Paris contre "une idéologie du genre qui veut faire croire à un garçon que ça peut être une fille".

La théorie du genre, issue des sciences humaines, affirme que l'identité sexuelle n'est pas déterminée uniquement par le sexe biologique mais également par la société.

Lors de l'examen du texte au Sénat, en mai, la formule selon laquelle l'école "assure les conditions à l'égalité de genre" a été remplacée par l'acquisition et la compréhension de "l'égalité entre les femmes et les hommes". Les députés se sont ralliés à cette dernière formule, en commission la semaine dernière, et mardi dans l'hémicycle.

La députée écologiste Barbara Pompili a finalement retiré un amendement rétablissant la version initiale de l'Assemblée, ne voulant pas "que le débat soit instrumentalisé" par les adversaires de la théorie du genre, à laquelle pourtant, a-t-elle souligné, l'amendement ne fait pas référence. Il s'agissait simplement "de s'interroger sur les stéréotypes selon lesquelles, par exemple, une fille devrait être meilleure en français qu'en maths".

Du fait de cet amendement, a-t-elle lancé, "j'ai été inondée de messages d'insultes ayant essentiellement trait à ma vie sexuelle, sans doute parce que je suis une femme".

Patrick Hetzel, UMP, a répété que pour lui la théorie du genre était "la négation de l'altérité" entre les sexes.

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, tout en reprochant à la droite "de faire porter aux gens des théories qui ne sont pas les leurs", s'était prononcé pour la version du Sénat, même si "la mission de l'Education nationale est de lutter contre un certain nombre de stéréotypes, y compris de genre".

Le rapporteur du projet de loi, le socialiste Yves Durand, a pour sa part cité Jules Ferry pour défendre la position sénatoriale: "Aucune idée ne doit être bannie de la science et de l'école", mais sans "choquer les consciences".

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

Ce n'est pas Hollande qui est mou c'est 75% des homos/lesbiennes douilletement installés dans leur petits égoïsmes, leur grosse lâcheté quand il faut faire front et se mettre en avant, leur absence lamentable du civisme le plus élémentaire quand on est attaqués, diffamés, injuriés.

On les baffe, et ils en redemandent. Les grands ténors de la politique auraient tort de se priver.

martrine avait raison

hollande devient courageux au lieu d'être mou

éléonor

si on remplace le mot homo par noir ou maghrébin ou juif ça créait un scandale mais si on laisse le mot homo, les politiques droite comme gauche disent "tant pis pour les homos".

igor

hollande et le ps reculent sur la théorie du genre. vont ils aussi reculer sur la pma ?
les discriminations homophobes et sexistes ne sont pas pret de reculer !!!

igor

les députés refusent la transparence en politique (non publication sur le net du patrimoine des députés) alors il était prévisible qu'il allait faire preuve d'homophobie et refuser l'enseignement de la théorie du genre. les députés sont des hommes et des femmes cupides qui pensent qu'à leur réélection au mépris de la souffrance des français.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Etats-Unis Anthony Fauci, médecin malgré lui au centre de la campagne américaine

Algérie Human Rights Watch appelle à libérer deux hommes condamnés pour homosexualité

Cour européenne des droits de l'homme La Russie condamnée à indemniser des militants LGBT arrêtés illégalement en 2013

Covid-19 Le mode de vie gay impacté par le couvre-feu

Etats-Unis / Présidentielle Joe Biden rend hommage à Matthew Shepard et s'engage à lutter contre les crimes de haine

Viols au Vatican Le procès de deux prêtres italiens a débuté

2020-2023 Le gouvernement annonce un plan triennal pour renforcer les droits des personnes LGBT

Documentaire En Croatie, le voile est levé sur l'histoire d'amour de deux nonnes

Etats-Unis Premier faux pas homophobe de la candidate à la Cour suprême

Gouvernement / Parlement Marlène Schiappa annonce l’interdiction des thérapies de conversion dans la loi sur les séparatismes

Balkans Une marche des fiertés en voiture au Kosovo à cause du coronavirus

Covid-19 La Marche des Fiertés LGBT de Paris du 7 novembre annulée

Jeux Olympiques Ouverture d'une Pride House à Tokyo, un acquis pour la communauté LGBTQ

Propos racistes et homophobes La justice déboute un policier de Rouen contestant sa révocation

PMA pour toutes Rassemblements contre la PMA sans père dans plusieurs villes de France

Sondage Inquiétante régression de la place des LGBT en entreprise

Eglise catholique / Pédophilie Procès de deux prêtres italiens au Vatican

Homophobie La CEDH condamne la Géorgie pour des fouilles à nu dans une association LGBT

Japon Un élu de Tokyo accuse les homosexuels de provoquer l'extinction du pays

Etats-Unis / Présidentielle La chanteuse gay-friendly Taylor Swift soutient Joe Biden pour commencer à guérir l'Amérique

Etats-Unis Les conservateurs de la Cour suprême relancent les critiques sur la décision légalisant le mariage gay

Birmanie Un candidat aux élections affiche son homosexualité, une première

Etats-Unis / Présidentielle Des gays détournent le hashtag Proudboys sur les réseaux sociaux

Sondage Les Français très favorables à l’amplification de la lutte contre l'homophobie

Hongrie Viktor Orban veut que les gays laissent les enfants tranquille

Médias / Genre Mediapart se dote d'un gender editor, une première en France

Décès Le créateur japonais Kenzo meurt des suites du Covid-19

Etats-Unis / Présidentielle Mike Pence, le joker ultra-conservateur de Trump

Canada Le gouvernement redépose un projet de loi pour interdire les thérapies de conversion

Portrait Lesbienne, musulmane et banlieusarde: Fatima Daas, auteure aux identités plurielles

Les précédentes Unes

précédent octobre 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASQUE TISSU
16 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
BLOUSON
159.90 €
Voir l'offre pour BLOUSON
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL CANNABIS
12 €
Voir l'offre pour GEL CANNABIS
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
POMPE
42 €
Voir l'offre pour POMPE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
GEL CHAUFFANT
10.5 €
Voir l'offre pour GEL CHAUFFANT
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
CAGOULE
35 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris