Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Agnès Buzyn à la rencontre des associations LGBT dans le Marais - Municipales à Paris

Municipales à Paris

Agnès Buzyn à la rencontre des associations LGBT dans le Marais

Mardi après-midi, Agnès Buzyn est allée à la rencontre des associations LGBT au coeur du Marais. Ce déplacement fait suite à des attaques répétées contre Rachida Dati sur les questions LGBT.

E-llico.com / Actus

Agnès Buzyn à la rencontre des associations LGBT dans le Marais
Municipales à Paris

Mis en ligne le 24/06/2020

Tags

Agnès Buzyn Rachida Dati Droits LGBT Municipale Paris

Sur le même sujet

Agnès Buzyn attaque Rachida Dati à propos des droits des personnes LGBT
Municipales à Paris
Agnès Buzyn attaque Rachida Dati à propos des droits des personnes LGBT

Agnès Buzyn, candidate LREM arrivée troisième au premier tour des municipales à Paris, veut "jouer le match" avant de s'avouer vaincue, et met en garde contre un vote sanction "contre l'exécutif".

Mardi après-midi, dans la dernière ligne droite, elle est allée à la rencontre des associations LGBT au coeur du Marais. "Les personnes que je viens voir sont un symbole pour moi, un symbole de la lutte contre les discriminations", plaide la candidate, qui met en avant "les solidarités" dans son programme.

"Je n'étais pas très content qu'elle se réveille si tard, mais je suis content qu'elle le fasse", abonde le responsable de l'Association des parents et futurs parents gays et lesbiens, Dominique Borel. "Rencontrer Agnès Buzyn, c'est toujours intéressant", ajoute ce militant, qui relève qu'"au moins, elle fait l'effort". 

Agnès Buzyn interroge, écoute et note soigneusement les remarques de ces responsables associatifs et militants, promet de favoriser l'adoption pour les couples de même sexe, lutter contre les discriminations, sensibiliser les agents de la Ville et la future police municipale à ces questions...

Avant d'être rattrapée sur ses actions lorsqu'elle était ministre la Santé - poste qu'elle a abandonné pour remplacer au pied levé le Benjamin Griveaux, démissionnaire après la révélation d'une vidéo intime - et d'être interrogée, cette fois, sur les "manques" de la loi PMA (Procréation médicalement assistée pour les femmes seules ou lesbiennes).

"Une magnifique loi portée qui permet l'accès aux droits à toutes les femmes. J'aurais souhaité la porter jusqu'au bout", confie l'ex-ministre, qui l'a préparée "pendant deux ans". Avant de s'éclipser, la militante de SOS Homophobie insiste: "Est-ce qu'on peut se revoir avant le 6 juillet ?", et le retour de la loi au Parlement, insiste-t-elle. "Je ne peux pas", s'excuse Agnès Buzyn. "J'ai une petite commission parlementaire avant".

"Ça doit être compliqué pour elle, depuis ses déclarations", souffle une passante, dans une allusion à ses propos, révélés par Le Monde, où elle qualifiait au lendemain du premier tour les élections municipales de "mascarade".

Avant de s'expliquer devant les parlementaires sur sa gestion des masques, et Covid-19, la candidate reste bon gré mal gré concentrée sur sa campagne en dépit de sondages peu encourageants qui la classent toujours troisième, bien loin de ses rivales.

Selon un sondage BVA, Agnès Buzyn (18%) est loin derrière la maire socialiste sortante Anne Hidalgo, qui arrive largement en tête (45%), et la candidate du parti Les Républicains Rachida Dati (34%). Pour remobiliser ou limiter la casse, la candidate en appelle désormais au sursaut macroniste: "Ce vote va être interprété comme un vote potentiellement de défiance vis-à-vis du président de la République. Or, je pense que le gouvernement aujourd'hui mérite qu'on soutienne son action (...) déterminante dans la crise", plaide-t-elle.

"Tout vote pour Mme Dati, Mme Hidalgo, sera interprété comme un vote contre l'exécutif." "On n'acte jamais d'une défaite avant d'avoir joué le match", glisse-t-elle, tout sourire. Et si dimanche, elle devait perdre, la médecin spécialisée en hématologie, promet d'être "une opposante à celle qui sera élue". "Je porterai cette voix d'opposition", dit-elle. L'ancienne ministre de la Santé promet d'être assidue au Conseil de Paris. Quoi qu'il arrive.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Justin

@Olivier
Agnès Buzyn fait parti de la république en marche lrem.
LREM est un parti de droite comme les républicains lr.
La vidéo de desintox qui démontre que dati est contre la pma.
https://www.youtube.com/watch?v=dOpAozPu58U
Rachida Dati, pro PMA ? - Désintox - ARTE 24 juin 2020

LGBT power

quel tragique "Pink Washing".. Buzyn compte, sur ses listes, de nombreux soutient à "La Manif pour tous", ex LR et autres "Sens Commun" clairement anti LGBT et homophobes divers. :((

sans même parler de la liste commune LREM LR de Berthtout dans le 5è!

Olivier

Idéologiquement, sur les grands principes républicains, Agnès Buzyn proche d'Hidalgo.

En revanche Dati est la passionnaria de SENS COMMUN, cette merde d'association qui a fait tant de mal aux couples et familles LGBT.

Qu'on soit pour ou contre Macron, il faut absolument que Buzyn et non Dati représente l'opposition parisienne à Hidalgo.

Et que Dati retourne dans le trou d'où elle n'aurait jamais dû sortir.

Philippe

Buzyn doit enrager d'avoir dû démissionner alors que Darmanin est resté ministre, même après les élections municipales.

Michel

Agnès Buzyn a fait parti d'un gouvernement qui a plafonné les indemnités prud?homales alors que des personnes lgbt sont victimes de harcèlement au travail.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Tunisie Deux hommes emprisonnés pour sodomie après avoir refusé des tests anaux

Homophobie L'observatoire de la haine en ligne en place fin juillet, annonce le CSA

Allemagne La CDU en passe de reconnaître officiellement l'organisation des LGBT de droite LSU en son sein

Irlande Le nouveau ministre de l'Enfance, ouvertement gay, odieusement attaqué par l'extrême droite

Paris Deux bars gays tagués avec des croix gammées

Nouveau gouvernement Bachelot, Schiappa, Véran, Attal, Riester, Darmanin : un casting hétéroclite sur les questions LGBT

Données personnelles Le nouveau dossier pénal numérique attaqué en justice par des associations LGBT

Genre Les Pays-Bas vont supprimer la mention du genre sur les cartes d'identité

Russie Poutine appelle à bloquer toute propagande en faveur de l'homosexualité

Pologne Le président sortant Andrzej Duda veut interdire l’adoption aux couples gay

Russie Poutine se moque du drapeau arc-en-ciel de l'ambassade américaine

Distinction Les palmes académiques pour une bénévole de SOS homophobie

Paris 2 à 3.000 manifestants rassemblés pour une Gay Pride politique et radicale réduite

La-Roche-sur-Yon Les étudiants catholiques anti-LGBT finalement relaxés

Balkans Le Monténégro instaure le partenariat enregistré pour les couples gay

Don de sang Les députés suppriment la période d’abstinence pour les homosexuels

New York Plus d'un demi-million de dollars collectés pour sauver le bar historique Stonewall Inn

Russie Le révision constitutionnelle interdisant notamment le mariage gay adoptée

Gabon Dépénalisation finale de l'homosexualité votée après trois semaines agitées

Nomination Claire Hédon pour remplacer Jacques Toubon comme défenseure des droits

Egypte Une chaîne de télévision liée aux Frères musulmans appelle au meurtre des homosexuels

Homophobie La Turquie défend le chef du Croissant-Rouge après un tweet jugé anti-LGBT

Homosexualité / Adoption Ouverture d'une information judiciaire pour discrimination à Rouen

Chine Faute de mariage, des homosexuels chinois convolent en ligne

Chine A Shanghai, les travestis défient sur scène la pression sociale

Pologne / Présidentielle Vers un second tour entre le président homophobe et un candidat gay friendly

Municipales à Toulouse Un collaborateur de la majorité mis à pied pour des propos homophobes

Israël Des milliers de participants à des rassemblements LGBT

Maine-et-Loire 16 ans de prison pour avoir tué son mari qui voulait vivre son homosexualité

Homophobie / Racisme La France ne renonce pas à une législation sur la haine en ligne, malgré l'échec du texte censuré par le Conseil constitutionnel

Les précédentes Unes

précédent juillet 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

Shopping

EMBOUT DE DOUCHE
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT DE DOUCHE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
JOCKSLIP
20 €
Voir l'offre pour JOCKSLIP
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
T-SHIRT WOOF
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT WOOF
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
T-SHIRT DADDY
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT DADDY
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris