Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Alice Coffin, la féministe lesbienne qui pointe les hommes et qui divise - Portrait

Portrait

Alice Coffin, la féministe lesbienne qui pointe les hommes et qui divise

Devenue en quelques semaines un des nouveaux visages du féminisme, l'élue écolo parisienne et activiste lesbienne Alice Coffin, qui sort mercredi un livre, assume de cibler les hommes dans ses combats militants comme politiques, quitte à cliver.

E-llico.com / Actus

Alice Coffin, la féministe lesbienne qui pointe les hommes et qui divise
Portrait

Mis en ligne le 30/09/2020

Tags

Alice Coffin

Sur le même sujet

Les lesbiennes gagnent en visibilité en France
Sortir du placard
Les lesbiennes gagnent en visibilité en France

A 42 ans, cette journaliste de formation a fait une entrée remarquée en politique en réclamant en juillet le départ du maire-adjoint à la Culture de Paris, Christophe Girard, critiqué pour ses liens avec l'écrivain Gabriel Matzneff, mis en cause pour viols sur mineurs. Au lendemain d'une manifestation qui a conduit à la démission surprise de ce proche d'Anne Hidalgo, Alice Coffin explose en plein conseil de Paris, criant "la honte, la honte" pendant qu'un hommage lui est rendu.

"C'était fou de l'encenser comme ça. J'avais lu l'article du New York Times sur sa proximité avec Matzneff et je me disais que pour cette raison, symboliquement, il ne pouvait pas accéder au pouvoir", raconte cette femme aux yeux clairs, courts cheveux blonds en bataille, assurant qu'elle ignorait tout à l'époque des accusations de viol aujourd'hui portées contre l'ancien adjoint.

Après un été "compliqué", elle sort mercredi chez Grasset son premier ouvrage, "Le génie lesbien", un "livre de combat" contre "l'invisibilité des lesbiennes" mais aussi "l'androbsession".

Blacklistée

Érigée en "nouvelle harpie du féminisme" par l'hebdomadaire Valeurs actuelles, accusée d'être excessive, soutenue par son groupe écologiste mais blacklistée par la majorité parisienne... Alice Coffin divise et subit insultes et menaces sur les réseaux sociaux, ce qui lui a valu d'être sous protection policière en août. "Ce qu'on me reproche - et c'est ce que je veux montrer dans le livre - c'est que j'ose pointer les hommes, leurs privilèges et refuser tout ce discours de la complémentarité entre les hommes et les femmes", justifie l'élue, qui n'a "pas peur de prendre la parole".

Récemment, elle a vu ressortir des images de 2018, où elle déclare sur la chaîne RT lors d'une mobilisation contre la PMA: "Ne pas avoir un mari m'expose plutôt à ne pas être violée, ne pas être tuée, ne pas être tabassée". Soutenue via le hashtag #JeSoutiensAliceCoffin, elle se voit cependant reprocher par Anne Hidalgo de se battre "pas pour l'égalité des droits" mais "pour le droit à la différence", et est taxée de "pensée binaire" par la philosophe Elisabeth Badinter. "Je sais qu'en choisissant la généralisation je déplais, car c'est impossible à entendre qu'il y a un problème masculin", poursuit celle qui enseignait depuis 2012 le journalisme à l'Institut catholique de Paris et n'a pas été reconduite à la rentrée. "Mais c'est un discours politique, bien sûr que je ne pense pas que chaque homme est comme ça".

Née en 1978 à Toulouse, où ses deux parents étudiaient l'aéronautique, cette aînée d'une fratrie de six a ensuite grandi à Paris. Elle entre dans l'activisme en 2010 en rejoignant sa mère, Colette, dans le collectif La Barbe, où les militantes s'introduisent grimées de fausses barbes dans des réunions essentiellement composées d'hommes (assemblées générales d'entreprises, conférences) pour y dénoncer la domination masculine des lieux de pouvoirs.

"Les Z'amours"

"Elle y a forgé un activisme très concret mais aussi pris des coups, au sens littéral du terme", se rappelle la militante Veronica Noseda, son amie depuis 10 ans, qui a joué dans la même équipe de foot féminin "Les dégommeuses". Pour elle, "il y a un décalage entre l'image construite par ses adversaires et ce qu'elle est: une femme chaleureuse, à l'écoute, d'une grande énergie et inventivité".

En 2018, elles claquent ensemble la porte d'une réunion sur la PMA avec Emmanuel Macron, à laquelle elles s'étaient invitées, critiquant "l'effacement total des lesbiennes sur ce sujet". Cofondatrice en 2013 de l'Association des journalistes LGBT (AJL) et porte-voix de la Conférence européenne des lesbiennes, elle raconte dans son livre comment elle a convaincu sa compagne depuis six ans de participer à l'émission télévisée "les Z'amours", où des couples viennent partager leur quotidien. Regrettant qu'elles n'aient finalement jamais été rappelées.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Thierry

Comment peut-on oser encenser cette femme qui n'est que contre productive dans son pseudo combat pour les femmes et qui n'est de surcroît que haine à l'égard des hommes ? e-llico doit bannir d'aussi tristes et médiocres personnages de ses colonnes ..

Olivier

Cette femme n'a rien compris au féminisme, elle est a l'opposé ce qu'Olympe de Gouges disait aux femmes en 1793: "les femmes n'ont pas de plus grands ennemis qu'elles mêmes, rarement ont voit les femmes applaudir à une belle action d'une autre femmes. Femmes quand cesserez vous d'être aveugles !"

A l'époque Olympe de Gouges entendait que le féminisme soit un humanisme et non pas un instrument à usage d'un parti politique.

La seule obsession de Coffin c'est Macron,celui qui a offert la PMA aux femmes !

Après d'autres, elle instrumentalise le féminisme et le lesbianisme pour construire sa médiocre carrière politique car elle n'a pas d'autres moyens.

Elle finira après d'autres sur les plateaux de télé de Ruquier et autres clowns.

Adrien

e-llico est il en service commandé pour faire la promotion d'Alice Coffin ?
e-llico oublie qu'Alice Coffin a participé au "bienvenue à pédoland. Vive les pédos" adressé à un homme homosexuel.
Pourquoi des associations lgbt censées lutter contre les lgbtphobies soutiennent de tels propos ?

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Discrimination L'Allemagne réhabilite les soldats discriminés à cause de leur homosexualité

Justice L’enquête pour viol visant Christophe Girard a été classée sans suite

Pays-Bas Démission du chef du parti populiste après des échanges homophobes, antisémites et nazis

Argentine L'armée va devoir inclure un quota de transgenres dans ses rangs

Russie Deux Pussy Riot mises à l'amende pour une action anti-homophobie

Berlin Arrestation d’un homme soupçonné de meurtre sexuel et de cannibalisme

Indonésie Un couple homosexuel risque la flagellation après avoir été dénoncé à la police par des habitants

Thaïlande La communauté LGBTQ dans la rue pour plus d'égalité et de démocratie

Transgenres 350 transgenres assassinés l’année dernière - dont 152 au Brésil

Disparition Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin et résistant homosexuel, est décédé

Mémoires Barack Obama regrette d'avoir traité des gens de pédés dans son adolescence

Pays-Bas Les parlementaires néerlandais veulent interdire aux écoles religieuses de refuser les élèves LGBT

Russie Les députés russes rejettent deux projets de loi homophobe et transphobe

Covid-19 Les organisateurs du concours Eurovision anticipent des mesures liées au coronavirus

Athlétisme / Genre Caster Semenya saisit la Cour Européenne pour contester le règlement sur le taux de testostérone

Nouvelle Zélande Un porteur du Covid-19 menace de contaminer les bars gay d'Auckland

CEDH La Suisse condamnée pour le renvoi d'un homosexuel vers la Gambie

Etats-Unis Le Nevada, 1er Etat américain à entériner le mariage homosexuel dans sa Constitution

Etats-Unis Près de 100.000 plaintes pour abus sexuels déposées contre les Boy Scouts

Brésil Percée de candidats transgenres aux élections municipales

Eglise catholique / Abus sexuels Le Vatican publie un rapport glaçant sur un cardinal prédateur américain

Santé Les générations 1941 à 1955 victimes d'une stagnation de la mortalité, notamment à cause du sida

Haine en ligne Mila de nouveau visée par des menaces de mort après une vidéo critique sur l’islam

Europe L'Union Européenne dévoile un plan contre les discriminations et la haine anti-LGBT

Europe La Norvège criminalise les discours de haine contre les bisexuels et transgenres

Brésil Nouveau dérapage homophobe du président Jair Bolsonaro

Prison Break Wentworth Miller se retire de la série parcequ'il ne veut plus incarner de personnages hétérosexuels

Gabon Deux femmes arrêtées pour avoir simulé un mariage gay

Belgique Mea culpa d'un parlementaire européen après un commentaire homophobe

Les précédentes Unes

précédent décembre 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASQUE TISSU
16 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL CANNABIS
12 €
Voir l'offre pour GEL CANNABIS
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
POMPE
42 €
Voir l'offre pour POMPE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
DECONTRACTANT
11.50 €
Voir l'offre pour DECONTRACTANT
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
CAGOULE
35 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris