Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le double jeu de Sarkozy -

Le double jeu de Sarkozy

Malgré ses efforts, Gay Lib’ peine à faire de Nicolas Sarkozy le champion des droits LGBT. Ecartelé entre une large frange réactionnaire de son parti et quelques individualités progressistes, le candidat UMP a multiplié les maladresses et s’est enferré dans une proposition, l’union civile, qui ne satisfait pas les associations LGBT et se trouve contestée par bon nombre de députés UMP.

E-llico.com / Dossiers

Le double jeu de Sarkozy

Mis en ligne le 25/04/2007

Tags

Par Jean-François Laforgerie

Un salon cossu du Fouquet’s très "moquette épaisse et bibelots rares", c’est dans ce cadre que Gay Lib’ a choisi, le 12 avril, de commémorer, officiellement, son anniversaire (1). Vedettes politiques de la cérémonie : les députés Roselyne Bachelot (catégorie bonne fée progay) et Pierre Lellouche (catégorie repenti penaud). Le député UMP de Paris tient d’ailleurs à revenir sur ses erreurs passées. "J’étais [sur l’homosexualité] à l’âge de la préhistoire, il y a quelques années. J’avais alors des réactions indignes de gens qui réfléchissent." Une façon de rappeler, dans un acte de contrition, que c’est à Gay Lib’ qu’il doit sa "métamorphose." Compagne de longue date de Gay Lib’, Roselyne Bachelot salue le "formidable laboratoire d’idées" qu’est ce mouvement, louant un lieu inédit "de débat et de dialogue" et un "sens de l’ouverture". "C’est une vitrine", lâche même la députée européenne. On ne saurait mieux dire.

Car l’anniversaire n’est pas tout. A neuf jours du premier tour de la présidentielle, l’enjeu est ailleurs pour Gay Lib’. Il consiste, comme d’autres groupes le font pour d’autres candidats, à vendre aux homos les promesses de leur candidat. Dans sa vitrine, Gay Lib’ propose l’union civile et le statut du beau parent, deux promesses de campagne de Nicolas Sarkozy qui doivent beaucoup à Gay Lib’. Il y a fort à faire car le candidat UMP accuse un net retard par rapport à ses principaux challengers avec son refus de prendre en compte, autrement qu’à la marge, la question de l’homoparentalité et son opposition chevillée au corps contre l’adoption par les couples homos ou l’ouverture du mariage. "On dit, à gauche, que notre projet est une amélioration du PaCS. C’est faux, affirme Stéphane Dassé, président de Gay Lib’. Cette union se situe au même niveau que le mariage mais ne se confond pas avec lui." En fait, l’exercice pour Gay Lib’ est périlleux. Il doit séduire les gays en vendant l’idée qu’on pourrait atteindre (ce qui est objectivement faux) l’égalité complète des droits entre homos et hétéros en reconnaissant "l’existence du couple en dehors du projet familial."

L’équation est assez simple pour l’UMP. Le mariage en France, c’est "le couple, le projet familial et le sacrement religieux qui accompagne la cérémonie civile." On n’y touche pas parce que Nicolas Sarkozy ne veut pas. "Nous agissons par pragmatisme" explique-t-on à Gay Lib’ qui voit dans l’adoption de l’union civile "non pas une fin en soi mais une étape". "Je le vois, aussi, comme une étape" explique Roselyne Bachelot qui défend toujours l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. "Mais cette avancée ne pourra pas se faire sans une réforme de ce qu’est le mariage aujourd’hui", note la députée. Pour Gay Lib’, l’union proposée n’est rien moins que le "mariage homo néerlandais, ni plus, ni moins." Mais la verra t-on un jour ?

"Nicolas est un homme libre et courageux, affirme Pierre Lellouche. Il fera ce qu’il a dit." Confiante aussi, l’équipe de Gay Lib’ qui estime avoir bien travaillé avec Nicolas Sarkozy ces dernières années. Pourtant, nombre de députés sont hostiles aux propositions de Nicolas Sarkozy et les députés pro gay se comptent sur les doigts d’une main à l’UMP. Alors y aura t-il une majorité pour voter, à l’automne, l’union et le statut du beau parent ? "Nous avons progressé. Il faut voir d’où nous venons, explique Roselyne Bachelot. C’est vrai que les réticences sont énormes mais le travail mené par Gay Lib’ a permis d’apaiser le débat. Nous sommes plusieurs à être favorables à ces mesures. Cela constitue un ferment. Cela ne fait pas une majorité." Alors, comment faire adopter ces textes ? "L’union civile a été votée par 97 % des représentants de l’UMP" explique Gay Lib’ en se voulant rassurant. Cela suffira-t-il à rassurer aux gays ?

(1) La "vraie" fête d’anniversaire s’est déroulée le 13 avril au QG de campagne de Nicolas Sarkozy.

Réagissez

Commentaires

Les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Allemagne La CDU en passe de reconnaître officiellement l'organisation des LGBT de droite LSU en son sein

Irlande Le nouveau ministre de l'Enfance, ouvertement gay, odieusement attaqué par l'extrême droite

Paris Deux bars gays tagués avec des croix gammées

Nouveau gouvernement Bachelot, Schiappa, Véran, Attal, Riester, Darmanin : un casting hétéroclite sur les questions LGBT

Données personnelles Le nouveau dossier pénal numérique attaqué en justice par des associations LGBT

Genre Les Pays-Bas vont supprimer la mention du genre sur les cartes d'identité

Russie Poutine appelle à bloquer toute propagande en faveur de l'homosexualité

Pologne Le président sortant Andrzej Duda veut interdire l’adoption aux couples gay

Russie Poutine se moque du drapeau arc-en-ciel de l'ambassade américaine

Distinction Les palmes académiques pour une bénévole de SOS homophobie

Paris 2 à 3.000 manifestants rassemblés pour une Gay Pride politique et radicale réduite

La-Roche-sur-Yon Les étudiants catholiques anti-LGBT finalement relaxés

Balkans Le Monténégro instaure le partenariat enregistré pour les couples gay

Don de sang Les députés suppriment la période d’abstinence pour les homosexuels

New York Plus d'un demi-million de dollars collectés pour sauver le bar historique Stonewall Inn

Russie Le révision constitutionnelle interdisant notamment le mariage gay adoptée

Gabon Dépénalisation finale de l'homosexualité votée après trois semaines agitées

Nomination Claire Hédon pour remplacer Jacques Toubon comme défenseure des droits

Egypte Une chaîne de télévision liée aux Frères musulmans appelle au meurtre des homosexuels

Homophobie La Turquie défend le chef du Croissant-Rouge après un tweet jugé anti-LGBT

Homosexualité / Adoption Ouverture d'une information judiciaire pour discrimination à Rouen

Chine Faute de mariage, des homosexuels chinois convolent en ligne

Chine A Shanghai, les travestis défient sur scène la pression sociale

Pologne / Présidentielle Vers un second tour entre le président homophobe et un candidat gay friendly

Municipales à Toulouse Un collaborateur de la majorité mis à pied pour des propos homophobes

Israël Des milliers de participants à des rassemblements LGBT

Maine-et-Loire 16 ans de prison pour avoir tué son mari qui voulait vivre son homosexualité

Gay Pride 2020 Face au coronavirus, la fierté LGBT célébrée en ligne

Homophobie / Racisme La France ne renonce pas à une législation sur la haine en ligne, malgré l'échec du texte censuré par le Conseil constitutionnel

Football / Homophobie La Premier League crée un système d'alerte pour les insultes sur les réseaux sociaux

Les précédentes Unes

précédent juillet 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

Shopping

EMBOUT DE DOUCHE
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT DE DOUCHE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
JOCKSLIP
20 €
Voir l'offre pour JOCKSLIP
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
T-SHIRT WOOF
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT WOOF
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
T-SHIRT DADDY
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT DADDY
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris