Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Bolsonaro <I>a fait de moi un paria</I>, accuse l'ex-député gay Jean Wyllys - Brésil

Brésil

Bolsonaro a fait de moi un paria, accuse l'ex-député gay Jean Wyllys

Jair Bolsonaro "a fait de moi un paria": Jean Wyllys, ancien député au Parlement brésilien et militant pour les droits des personnes LGBT, a dû fuir son pays après avoir reçu des «menaces de mort» à la suite de l'élection du président d'extrême droite.

E-llico.com / Actus

Bolsonaro a fait de moi un paria, accuse l'ex-député gay Jean Wyllys
Brésil

Mis en ligne le 20/03/2019

Tags

Brésil Jair Bolsonaro Homophobie Jean Wyllys

Sur le même sujet

Trump et Bolsonaro affichent leur accord sur les <I>modes de vie traditionnels</I>
Anti-LGBT
Trump et Bolsonaro affichent leur accord sur les modes de vie traditionnels

"J'ai reçu des menaces de mort par téléphone, sur les réseaux sociaux et dans des courriels. On commençait même à me menacer dans la rue", raconte-t-il dans un entretien à l'AFP.

En janvier, ce parlementaire de gauche de 45 ans, premier et unique député ouvertement homosexuel au Congrès brésilien, a renoncé à un troisième mandat et fui son pays.

En avril 2016, Jean Wyllys avait craché au visage de Jair Bolsonaro, alors simple député, lors de débats au Parlement où il avait fait l'éloge d'un tortionnaire notoire de la dictature militaire (1964-1985).

Jair Bolsonaro était déjà réputé pour son homophobie, après avoir notamment dit qu'il préfèrerait avoir un fils mort plutôt que gay.

Le gouvernement a "lancé une campagne diffamatoire d'infox et de calomnies contre moi. Ils ont fait de moi une espèce de paria dans mon propre pays", accuse Jean Wyllys.

Mais le militant a eu peur que cette campagne de dénigrement aille encore plus loin, à l'image de l'assassinat, en mars 2018, de Marielle Franco, une conseillère municipale de Rio de Janeiro, noire et homosexuelle, luttant contre le racisme, l'homophobie et la violence policière dans les favelas.

"Depuis l'assassinat de Marielle, c'est devenu clair que ma vie était en danger. Depuis lors, j'ai commencé à vivre comme dans une prison privée. Je vivais entre un véhicule blindé et ma maison, toujours accompagné d'une escorte policière", témoigne Jean Wyllys.

"C'est à ce moment-là que je me suis rendu compte que je ne serais pas en mesure de mener un nouveau mandat".

Après un passage par Barcelone, l'ancien député va provisoirement s'installer à Berlin, où il prépare un doctorat à la suite d'une proposition que la fondation allemande Rosa Luxemburg et l'Open Society Foundation lui ont faite après son exil.

Mais, même loin de son pays, l'ancien parlementaire compte bien poursuivre son combat. "On peut faire de la politique d'une autre manière, en dehors du Congrès, en vivant libre comme je vis aujourd'hui, sans risque pour ma vie".

"Je resterai (en Europe) tant que se prolongera cette nuit au Brésil, qui peut durer longtemps", lâche-t-il.

Le militant espère cependant que les récentes révélations sur des liens supposés entre le président Bolsonaro et les auteurs présumés de l'assassinat de Marielle Franco "réveillent le peuple brésilien et fassent chuter le gouvernement".

Une photo publiée sur la page Facebook de l'un des suspects le montre posant avec un homme, dont on ne voit que le bas d'un visage qui pourrait être celui de Bolsonaro. Un autre suspect vivait dans le même complexe résidentiel que Jair Bolsonaro.

"Une coïncidence", a répondu la police, qui assure n'avoir aucune preuve de liens entre la famille présidentielle et le crime. Mais, pour Jean Wyllys, cela constitue déjà un fait "très grave". "Cela montre le danger auquel fait face notre démocratie".

Rédaction avec AFP

 

> Publicité <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Dépénalisation de l'homosexualité Washington appelle à suivre l'exemple du Botswana

Equateur L'Eglise veut mobiliser les catholiques contre le mariage homosexuel

Israël Des dizaines de milliers de gays et trans font la fête à Tel-Aviv

Historique L'extension de la PMA, maintes fois promise, maintes fois repoussée

PMA La filiation, le débat dans le débat

Equateur La Cour constitutionnelle approuve le mariage homosexuel

Discours de politique générale Le Premier ministre annonce la loi sur la PMA pour fin juillet et un débat en septembre à l'Assemblée

Iran Le ministre des Affaires étrangères défend l'exécution des homosexuels au nom des principes moraux

Sondage Plus de 6 Français sur 10 favorables à la PMA pour toutes

Allemagne Une loi en préparation pour bannir la conversion des homosexuels

Eglise catholique Le Vatican poursuit sa croisade contre la supposée théorie du genre

Océanie Les îles Samoa interdisent le biopic sur Elton John en raison de scènes de sexe gay

Afrique Le Botswana décriminalise l'homosexualité

Les Républicains Comment Geoffroy Didier tente de faire oublier son passé anti-LGBT

Diplomatie Polémique après l'interdiction de drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades américaines

Homophobie Un millier de personnes à Saint-Denis pour la gay pride des banlieues

Pologne Des dizaines de milliers de personnes à Varsovie pour l'égalité des personnes LGBT

Etats-Unis La marche des lesbiennes à Washington crée la controverse

Grande-Bretagne Un couple de femmes agressé dans un bus londonien

PMA pour toutes Bras de fer entre la majorité et le gouvernement pour un examen cette année du projet de loi

Anniversaire La police new-yorkaise s'excuse pour la répression de Stonewall en 1969

Israël Des milliers de personnes à la Gay Pride de Jérusalem

SNCF Un TGV aux couleurs arc-en-ciel pour le mois des fiertés

Racisme / Homophobie Youtube bannit les vidéos qui font la promotion de la discrimination

Israël Un député ouvertement homosexuel devient ministre de la Justice

Etats-Unis Trump coupe les fonds publics pour la recherche sur les tissus foetaux utilisés pour des traitements anti-VIH

Thaïlande Quatre transgenres font une entrée historique au Parlement

Capitale 25 lieux parisiens vont porter le nom de personnalités LGBT

Don de sperme Des personnalités demandent la fin de l'anonymat

Eglise catholique George Pell, la disgrâce d'un haut responsable, homophobe et condamné pour pédophilie

Les précédentes Unes

précédent juin 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

POLO ROB
45 €
Voir l'offre pour POLO ROB
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
COCKRING
44 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris