Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Controversé en Afrique du Sud, le film <I>The Wound</I> dans la course aux Oscars - Cinéma

Cinéma

Controversé en Afrique du Sud, le film The Wound dans la course aux Oscars

A l'international, le film écume les festivals et accumule les prix. Dans son pays d'origine l'Afrique du Sud, où il n'est pas encore sorti, la diffusion de sa seule bande-annonce a suffi pour que ses principaux acteurs reçoivent des menaces de mort.

E-llico.com / Culture / Médias

Controversé en Afrique du Sud, le film The Wound dans la course aux Oscars
Cinéma

Mis en ligne le 18/12/2017

Tags

Afrique du Sud The Wound

.

"The Wound" ("Les Initiés" en français) du réalisateur sud-africain John Trengove dépeint une histoire d'amour homosexuelle sur fond de rite initiatique traditionnel de circoncision.

Début octobre, l'oeuvre a été retenue dans la première sélection des neuf films qui se disputeront le 4 mars prochain à Hollywood l'Oscar du "meilleur film étranger". Mais le film, présenté comme "percutant et briseur de tabous", suscite déjà un tollé dans son pays, en particulier dans la communauté de l'ethnie xhosa où l'action se déroule.

"C'est un film audacieux et courageux", estime l'acteur sud-africain Niza Jay, âgé de 22 ans. "Cette histoire se devait d'être racontée. Les personnages xhosas décrits dans le film existent, ce sont des gens que je connais", ajoute-t-il.

Le jeune homme interprète Kwanda, un homosexuel branché de Johannesburg que son père envoie dans les montagnes de la province du Cap-Oriental (sud-est) pour participer à un rituel d'entrée dans l'âge adulte, l'ulwaluko.

Sur place, il rencontre Xolani (joué par Nakhane Touré), un initiateur sensible, réservé et homosexuel refoulé, chargé de l'accompagner pendant ce rituel sacré et secret. L'intrigue prend un tour dramatique lorsque Kwanda découvre l'idylle qui lie Xolani à un autre initiateur, un père de famille prétentieux, alcoolique et violent.

"The Wound" ne se résume pas "seulement à une histoire homosexuelle dans les montagnes", il explore "la masculinité et la masculinité alternative", estime Niza Jay, qui porte à la ville talons hauts et cheveux avec des extensions. Le film dépeint aussi le rite de la circoncision, la cérémonie au coin du feu, les soins - souvent de base - offerts aux jeunes initiés.

Tradition secrète

"L'ulwaluko est très important pour ma communauté. C'est un environnement où l'on apprend notre place en tant qu'homme, au sein de notre culture", explique Niza Jay, lui-même Xhosa, l'ethnie de Nelson Mandela.

Mais les représentants de la communauté xhosa ne l'entendent pas ainsi. S'ils assurent ne pas critiquer l'homosexualité des personnages principaux - le mariage gay est légalisé depuis 2006 en Afrique du Sud -, ils jugent impardonnable d'évoquer l'ulwaluko, que les non-initiés ne sont pas censés connaître.

"Le rituel ne doit pas être vu à l'écran, c'est un secret. Si nos enfants voient ça, ils ne voudront pas aller en montagne, alors qu'il s'agit de nos traditions. Et les femmes qui élèvent leurs fils seules pourraient avoir peur de les y envoyer", estime Nkosazana Bam, du Conseil des chefs traditionnels sud-africains (Contralesa).

"Ce film doit être interdit, ils ne comprennent pas l'importance du rituel", ajoute-t-elle, affirmant avoir été contactée par de nombreux Xhosas indignés par la bande-annonce.

Parmi eux, Kamvalethu Spelman, étudiant de l'université du Witwatersrand à Johannesburg, qui a lancé le mouvement "The Wound must fall" (Il faut faire tomber le film "The Wound"). "Ils assassinent notre culture", affirme le jeune homme de 21 ans. "Même si on est noirs, même si on est pauvres, on a le droit au respect", vitupère-t-il.

"Ils nous font passer pour des homophobes pour nous décrédibiliser alors qu'ils veulent juste se faire de l'argent en exploitant notre culture". "Nous qui avons pris part à ce film, nous avons eu une attitude très protectrice, d'abord de notre culture et ensuite de nos traditions", assure cependant Niza Jay. "Il y a toujours eu des moments où nous avons dit explicitement ce qui pouvait et ce qui ne pouvait pas être filmé", insiste-t-il.

Le fait que John Trengove, le réalisateur, soit blanc est un motif supplémentaire de crispation, dans un pays toujours miné par les tensions raciales héritées de l'apartheid.

Présenté aux festivals de Sundance (Etats-Unis) et de Berlin, le film a déjà été primé quatorze fois, notamment au London Film Festival et au festival de Carthage (Tunisie). Il doit sortir officiellement en salle en Afrique du Sud, le 2 février 2018, en dépit des nombreuses tentatives de le faire interdire.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Benji

Le monde occidental bouscule la planète et la diversité des cultures de ses habitants, la diversité de ses végétaux et son monde animal. Est-ce que la sortie d'un film justifie la fin d'un rite initiatique, pilier de la culture des Xhosas ? Non bien sûr.
Je ne comprends pas pourquoi les mères refuseraient d'envoyer leurs fils se faire initier puisque c'est leur culture ancestrale.

En écrivant ce commentaire je m'aperçois de la dimension de ce film, l'homosexualité fait partie de la culture de la puissance et connue ethnie des Xhosas et d'un homme qui fut une lumière pour le monde. Celui dont il fut interdit, dans son pays, de prononcer son nom. Celui qui a porté un slogan : un homme = une voix. Celui qui fut emprisonné plusieurs décennies durant. Avant de sortir par la plus grande porte qui soit. Nelson, "celui par qui le trouble arrive". Nelson Mandela, ça y est je viens de retrouver son nom.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Moyen Orient / Afrique du Nord Une campagne positive pour briser l'isolement des LGBT du monde arabe

Grande-Bretagne Le ministre des Affaires étrangères assure défendre les droits LGBT dans le Commonwealth

Indonésie Les bastonnades pour homosexualité n'auront plus lieu en public

Chine Devant le tollé, le réseau social Weibo renonce à censurer des contenus homosexuels

Toronto Le tueur en série présumé d'homosexuels inculpé d'un 8ème meurtre

Autriche Conchita Wurst révèle sa séropositivité pour couper court au chantage d'un ex-boyfriend

Festival de Cannes Le jury de la Queer Palm présidé par la productrice française Sylvie Pialat

Médias / Sport W9 suspend un de ses commentateurs de foot après des propos homophobes

Australie / Rugby Les propos homophobes de Folau continuent de susciter la polémique

Mémoires François Hollande regrette de ne pas avoir ouvert la PMA aux couples lesbiens

Espagne Le meurtrier néo nazi d'un homosexuel espagnol retrouvé en Colombie 18 ans après les faits

Etats-Unis Le futur secrétaire d'Etat interrogé sur ses propos homophobes

Abus sexuels La justice se penche sur Kevin Spacey à Londres et Los Angeles

Canada Le tueur en série d'homosexuels inculpé d'un septième meurtre

France Vers une proposition de loi pour interdire les thérapies de conversion de l'homosexualité

Val d'Oise Quatre jeunes tendaient des guets-apens à des homosexuels

People Ronan Farrow, fils de Woody Allen et Mia Farrow, fait son coming-out

Eglise catholique Macron se met à dos les assos LGBT pour avoir dit que l'Église accompagne les familles homosexuelles

Vatican Le pape reçoit un Français grièvement blessé en défendant un couple s'embrassant

Presse gay Têtu a accumulé plus de 230.000 euros de dettes lors de sa relance ratée

Royaume-Uni Le prince Harry et Meghan Markle encouragent les dons contre le VIH comme cadeau de mariage

Religion / Etat Christine Boutin salue le discours d'Emmanuel Macron sur les catholiques

Loi Asile et immigration L'Assemblée nationale vote un amendement pour protéger les demandeurs d'asile LGBT

Algérie Un homosexuel agressé et torturé

Football féminin L'ancienne attaquante des Bleues Marinette Pichon revient sur son homosexualité dans une autobiographie

Médias gay Têtu à nouveau en liquidation judiciaire

Tchétchénie Un an après les persécutions d'homosexuels, justice n'a toujours pas été rendue aux victimes

Rugby La star australienne Israel Folau estime que les homosexuels doivent aller en enfer

Statut sérologique VIH Actions Traitements alerte sur la confidentialité des données sur les applis de rencontre

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris Fetish Le programme de la 5e édition, du 24 au 27 mai 2018

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Sex store RoB... et plus encore !

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent avril 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour GEL J-LUBE
chez RoB Paris
LOT COCKRINGS
16.00 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Menstore
COCKRING TANTUS
12.00 €
Voir l'offre pour COCKRING TANTUS
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
GEL SPUNK
15.00 €
Voir l'offre pour GEL SPUNK
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
OXBALLS
8.50 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
JUNGLE JUICE
15.00 €
Voir l'offre pour JUNGLE JUICE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
JOCKSTRAP
49.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
SHORT BACKZIP
65.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKZIP
chez VestiaireGay
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore