Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Décès de Larry Flynt, magnat du porno provocateur et libertaire - Etats-Unis

Etats-Unis

Décès de Larry Flynt, magnat du porno provocateur et libertaire

Le magnat du porno Larry Flynt, fondateur du magazine "Hustler" au coeur d'un film de Milos Forman dans les années 1990 et défenseur autoproclamé de la liberté d'expression, est décédé mercredi à Los Angeles à l'âge de 78 ans.

E-llico.com / Actus

Décès de Larry Flynt, magnat du porno provocateur et libertaire
Etats-Unis

Mis en ligne le 11/02/2021

Tags

Larry Flynt Décès

"Il s'est éteint tranquillement pendant son sommeil" à l'hôpital, avec à ses côtés son épouse Elizabeth et sa fille Theresa, précise une porte-parole du groupe Flynt dans un communiqué transmis à l'AFP.

Larry Flynt est mort "des suites d'une maladie soudaine", dit le texte, sans plus de précisions. Selon des médias américains citant sa famille, l'homme d'affaires a succombé à un arrêt cardiaque.

Flynt avait lancé en 1974 son magazine pornographique "Hustler", concurrent de "Playboy" et "Penthouse" qu'il jugeait "ringards", avec des photos très explicites et un ton délibérément scandaleux. Il avait ensuite développé son empire avec d'autres publications, des clubs et des sex-shops, des studios spécialisés dans les films X puis des sites internet. En 2000, l'homme d'affaires a même ouvert un casino "Hustler" dans la banlieue de Los Angeles, où il s'était établi de longue date.

En octobre 2017, le vieil homme lifté, cloué dans un fauteuil roulant plaqué or depuis une tentative d'assassinat en 1978, s'était permis un dernier coup d'éclat en offrant, sur une pleine page dans le Washington Post, 10 millions de dollars à qui lui fournirait toute information conduisant à la destitution de Donald Trump. C'était son "devoir patriotique", avait affirmé cet habitué des polémiques et des procès qui avait bâti sa réputation et sa fortune sur la provocation.

L'homme était coutumier de la méthode: pour soutenir le président Clinton empêtré dans l'affaire Lewinsky en 1998, il avait obtenu la tête de plusieurs élus compromis dans des scandales sexuels révélés dans son magazine. Son goût de la provocation a failli lui coûter la vie: le 6 mars 1978, à proximité d'un tribunal où il est une énième fois poursuivi pour "obscénité", un extrémiste proche du Ku Klux Klan ouvre le feu sur lui, le laissant paraplégique.

Le tireur, un tueur en série raciste qui n'a été arrêté qu'en 1980 pour d'autres crimes et ne fut jamais inquiété pour cet attentat, n'avait pas apprécié des photos publiées par Hustler mettant en scène des partenaires de différentes couleurs. La santé de Larry Flynt dès lors ne cessera de se détériorer, le rendant dépendant aux anti-douleurs et aux drogues.

En slip au tribunal 

Né en 1942 dans un village déshérité du Kentucky, Larry Flynt s'enrôle à 15 ans dans l'armée grâce à un certificat de naissance contrefait. Il est démobilisé peu après et devient le roi de la combine. Il vend de l'alcool clandestinement, joue au poker. Avec quelques dollars de côté, il ouvre en 1965 un premier bar puis un second et un troisième.

Ces "Hustler Clubs", des boîtes miteuses où les hôtesses servent les clients entièrement nues, deviennent une institution dans l'Ohio. Il publie une feuille de chou, "Hustler magazine" (en français, à la fois: arnaqueur, arriviste, escroc, prostitué), qui jette aux orties les codes policés de la photo de charme: les modèles y exposent leurs parties génitales. Il gagne son premier million en publiant en 1975 des photos volées de Jackie Onassis nue sur une île grecque. "Hustler" décolle et se vend bientôt à 3 millions d'exemplaires. Le magazine censuré en France jusqu'en 2011 brise tous les tabous avec des accroches comme "George Bush a le Sida".

Père de cinq enfants et marié à cinq reprises, Larry Flynt mène une vie décalée: "le roi des ploucs" multiplie les excès, fréquente des figures radicales de la contre-culture.

En 1977, une étonnante conversion au christianisme évangélique, sous l'influence de la soeur du président Jimmy Carter, lui donne le désir éphémère de transformer Hustler en magazine chrétien. Au fil des ans, les ligues pour la vertu et les féministes le traînent devant les tribunaux.

Larry Flynt jubile! Il y plaide le droit à l'obscénité et à la parodie. Il se présente au tribunal en slip taillé dans un drapeau américain, fait de la prison mais parvient à porter deux affaires devant la Cour suprême. En 1987, la plus haute juridiction américaine lui donne raison contre un télévangéliste moqué dans une parodie de publicité.

Milos Forman brosse de lui un portrait élogieux dans un film éponyme en 1996 où il est incarné par Woody Harrelson. "Je dois admettre que je n'ai jamais acheté le magazine Hustler et je crois que je ne l'achèterai jamais", écrivait le réalisateur dans une préface de l'autobiographie de Flynt. "Mais aussi longtemps que je vivrai, j'admirerai toujours Larry Flynt: sa vie, son courage et sa ténacité", affirmait Forman.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Vatican Un prêtre soupçonné de viols sur un adolescent appelé à indemniser sa victime présumée

Etats-Unis La Chambre des représentants a adopté l'Equality Act protégeant les personnes LGBT

Israël 1 personne LGBT agressée toutes les 3 heures en 2020

Ghana Les forces de sécurité ferment un centre LGBTQI à Accra

Russie / Tchétchénie Les deux homosexuels arrêtés début février accusés de complicité avec un groupe armé

Ghana Un journaliste ghanéen fait son coming-out en direct

Australie Une étude lie l'homophobie à un faible niveau d'intelligence cognitive

Hongrie Le gardien de but Peter Gulacsi apporte son soutien aux couples LGBT privés d'adoption

USA / Non-binaires Joe Biden est déterminé à proposer la possibilité de passeports non genrés

Union européenne Protestations contre la nomination d'un délégué polonais homophobe au sein du comité des droits LGBT

Turquie Ciblées par Erdogan, les personnes LGBT affrontent un tsunami de haine

Droits de l'enfant La Finlande condamnée pour avoir refusé le droit d'asile à un couple de femmes et à leur fils

Grande-Bretagne Le MI6 britannique présente ses excuses pour les discriminations envers les homosexuels

Homoparentalité Les pro-PMA manifestent devant l'Assemblée contre son extension au rabais

Brésil Plus de 175 transgenres assassinés en 2020

The Vivi Un candidat à The Voice exclu du concours après des tweets homophobes et racistes

Association Accusée de gestion défaillante, la direction du Refuge démissionne

Birmanie La communauté LGBT dans la rue avec les manifestants contre la junte

Justice Neuf hommes renvoyés aux assises pour le meurtre de Vanesa Campos

Etats-Unis La Chambre des représentants va adopter l'Equality Act protégeant les personnes LGBT

Nomination Sophie Elizeon prend la tête de la Dilcrah

Football L'ancien capitaine allemand déconseille le coming-out aux joueurs en activité

Commission Mixte Paritaire Pas d'accord entre députés et sénateurs sur la PMA pour toutes

Royaume-Uni Les clubs et établissements gay pourraient réouvrir avec un système de testing

Grande-Bretagne Le gouvernement s’attaque à la cancel culture dans les universités

Etats-Unis Des militants conspirationnistes de QAnon soutiennent que les vaccins rendent gay

Rapport ILGA 2020 2020 a été marqué par une forte augmentation des discours de haine contre les personnes LGBT en Europe

Grande-Bretagne Les ex-militaires renvoyés pour homosexualité vont pouvoir récupérer leurs décorations

Don du sang par les homosexuels La CEDH va examiner les recours d'un Français

Abus sexuels La famille de Guillaume T. va déposer plainte contre X pour violences volontaires

Les précédentes Unes

précédent mars 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
LIVRES GAY
à partir de 6 €
Voir l'offre pour LIVRES GAY
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris