Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Des exorcismes pour guérir les LGBT  - Indonésie

Indonésie

Des exorcismes pour guérir les LGBT

L'exorcisme qu'Andin a dû subir pour "guérir" de son identité de femme transgenre continue de lui donner des cauchemars. Pourtant, ce traitement de choc visant la communauté LGBT pourrait se généraliser en Indonésie si une nouvelle loi controversée était votée.

E-llico.com / Actus

Des exorcismes pour guérir les LGBT
Indonésie

Mis en ligne le 07/05/2020

Tags

Indonésie Conversion

Depuis vingt ans, Andin, 31 ans, est harcelée par sa famille qui veut la changer par tous les moyens: elle a été enfermée plusieurs jours dans une pièce et bombardée de versets coraniques, aspergée d'eau glacée par un imam promettant d'extirper sa "maladie". Mais c'est un exorcisme qui reste son pire souvenir.

Ce jour-là, elle a été emmenée de force chez un étrange gourou près de sa ville natale de Medan sur l'île de Sumatra, qui lui a montré un linceul et a commencé à prier avant de lui donner le choix: abandonner sa vie de femme ou aller en enfer. "C'était traumatisant, ce souvenir horrible reste dans mon esprit", témoigne Andin, qui préfère prendre un nom d'emprunt pour témoigner. "Rien n'a changé après l'exorcisme, je suis toujours LGBT, mais ma famille ne veut rien entendre", dit-elle.

Les exorcismes sont une épreuve courante pour les homosexuels et les transgenres en Indonésie. A mesure que le pays, qui compte la plus grande population musulmane au monde, a pris un virage vers un islam plus conservateur ces dernières années, les discriminations contre la minorité LGBT se sont développées. L'homosexualité est légale dans ce pays d'Asie du Sud-Est, sauf dans la province d'Aceh, la seule à appliquer la loi islamique. Mais beaucoup d'Indonésiens sont persuadés que l'homosexualité vient d'esprits mauvais qui habitent le corps et dont on ne peut se débarrasser que par la prière ou l'exorcisme. Et ces traitements pourraient être bientôt institutionnalisés.

Des députés conservateurs ont déposé une proposition de loi sur la "Résistance de la famille" que ses opposants décrivent comme anti-LGBT et sexiste. Selon ce texte, prioritaire dans le programme du Parlement, les personnes transgenres seront contraintes à une "rééducation", par des exorcismes et d'autres traitements pour les "guérir" de ce qui est considéré comme une déviance sexuelle. La proposition de loi devait être présentée dans les mois à venir mais la date est incertaine, le processus législatif étant en grande partie gelé en raison de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus.

Esprits malins

Dans ce pays de quelque 260 millions d'habitants où les traditions animistes et chamanistes restent vivaces, les exorcismes ont longtemps été utilisés sur les malades mentaux ou pour débarrasser un village d'un fantôme. Si la nouvelle loi est votée, l'exorcisme représente l'option "la plus probable pour procéder à une 'rééducation'", avertit le directeur d'Amnesty International en Indonésie, Usman Hamid. Une conversion obligatoire des personnes LGBT fera les affaires des exorcistes.

Aris Fatoni, qui pratique l'exorcisme sur des patients souffrant de maladies ou de problèmes personnels, affirme en avoir "guéri" une dizaine en dix ans. Pendant la séance, l'exorciste lit le Coran et guette des signes suggérant que, dit-il, les esprits malins quittent le corps du patient. "Il y a en général une réaction forte", parfois des cris ou des vomissements "mais cela veut dire qu'ils guériront plus vite". "En revanche, si une personne aime être LGBT et ne vient ici que par curiosité, il n'y aura pas de réaction. Ces cas sont difficiles à guérir", poursuit-il. Son collègue, Ahmad Sadzali, se vante aussi d'avoir réussi des conversions: "Un gars que j'ai soigné a subi seulement deux exorcismes et il est maintenant guéri: il s'est marié avec une femme un mois plus tard".

Six cliniques de la capitale Jakarta ont confirmé à l'AFP proposer des exorcismes pour "guérir" des personnes LGBT. "Depuis combien de temps souffrez-vous de cette maladie?", demande le propriétaire d'un établissement quand on s'adresse à lui. Il refuse de traiter des patients séropositifs "mais si ce n'est pas le cas, grâce à dieu, je peux vous aider si vous vous en remettez à Allah".

Vague conservatrice 

Dinda, une homosexuelle de 35 ans, se souvient du jour où sa mère dévote l'a piégée en l'invitant chez elle et qu'elle s'est retrouvée face à un religieux voulant l'exorciser malgré elle. "Ma mère était persuadée que j'étais possédée et que si je n'étais pas exorcisée les esprits malins resteraient en moi", explique l'Indonésienne préférant elle aussi donner un nom d'emprunt. Sa sexualité n'a pas changé mais elle ne fait plus confiance à sa mère. "J'ai des frissons à chaque fois que ma mère m'appelle. Et je vois l'exorciste dans mes rêves. Ca m'a vraiment effrayée", dit-elle.

Dans la province conservatrice d'Aceh, à l'extrême ouest de l'archipel, les relations sexuelles entre personnes du même sexe peuvent mener à une peine de flagellation. En 2018, la police a arrêté un groupe de femmes transgenres, les a humiliées en coupant leurs cheveux et en les forçant à porter des habits masculins. Dans la ville de Padang, également sur l'île de Sumatra, la même année, les autorités locales ont ordonné aux habitants LGBT un traitement pour mettre fin à "leurs péchés" sous la pression d'importantes manifestations. Une petite minorité résiste à la vague conservative.

L'an dernier, une proposition de loi qui aurait rendu passible de prison les relations sexuelles hors mariage a été remisée après une vague de protestations. Les nouvelles propositions anti-LGBT sont aussi vivement combattues par les défenseurs des droits. "Les thérapies de conversions, comme les exorcismes, représentent une violence contre les personnes LGBT", dit Budi Wahyuni, ex-membre de la Commission des femmes d'Indonésie. Andin, qui s'habille comme une femme quand elle n'est pas chez elle, n'est pourtant pas convaincue que les choses vont s'améliorer. Sa famille persiste à vouloir la remettre dans le "droit chemin" et a récemment sacrifié une chèvre pour ce faire. "Cela fait vingt ans et ils veulent toujours que je sois différente", conclut-elle.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Etats-Unis La Chambre des représentants revient sur l'interdiction des trans dans l'armée décidée par Trump

Sport / Genre Martina Navratilova s'oppose à l'inclusion des femmes trans dans les compétitions féminines

Pologne Des manifestants brûlent des drapeaux gay lors de l'anniversaire du soulèvement anti-nazi de Varsovie

Gay Pride de Hambourg La police interrompt deux sex parties en raison du non-respect des règles sanitaires

Etats-Unis / Télévision Ellen DeGeneres critiquée pour les conditions de travail au sein de son équipe

Grande-Bretagne Boris Johnson aurait abandonné la réforme sur le genre sur les conseils de sa compagne

Loi bioéthique PMA pour toutes et accès aux origines, les principales mesures votées

GPA à l’étranger L'Assemblée nationale interdit la transcription des états civils, revenant sur une jurisprudence

Pandémie La Californie va collecter des données sur la diffusion du coronavirus dans la communauté LGBT

Pologne La présidente de la Commission européenne affiche son soutien aux personnes LGBT

Loi bioéthique Nouveau feu vert de l'Assemblée à la réforme de la filiation

Assemblée nationale Vif échange entre Guillaume Chiche et Agnès Thill à propos de la PMA pour toutes

Tunisie Deux hommes condamnés à un an de prison pour homosexualité

Justice Jean-Marc Morandini va être jugé en correctionnelle pour corruption de mineur de plus de 15 ans

Syrie Les gays et trans régulièrement tabassés, violés et mutilés par les différentes factions du conflit

Pologne L'Union européenne refuse des subventions à des villes menant une politique homophobe

Egalité L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Après sa démission Christophe Girard se défend d'avoir été proche de Gabriel Matzneff

Homophobie d'État La Russie proteste officiellement contre les drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades étrangères

PMA pour toutes Les opposants ne baissent pas les armes à l'Assemblée

Disparition Gisèle Halimi, avocate féministe et défenseure des droits humains fondamentaux, est morte

PMA pour toutes Pas un texte en catimini, affirme Olivier Véran

Paris Nouvelle agression homophobe dans le 11e arrondissement

Italie Le parlement débat d'un projet de loi sanctionnant les crimes de haine anti-LGBT

Tribunal de Paris Plusieurs enquêtes ouvertes contre des policiers accusés de racisme et de transphobie

Politique Le député Les Républicains Maxime Minot fait son coming out

Portrait Jean-Louis Touraine, le député-médecin pro-PMA, pro-GPA en marche rapide

Mairie de Paris Crise au sein de la majorité municipale après la démission de Christophe Girard

Loi bioéthique Dernier sprint à l'Assemblée nationale pour la PMA pour toutes

Traité sur les violences aux femmes Une création féministe qui vise à justifier l'idéologie gay, selon un ministre polonais

Les précédentes Unes

précédent août 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

EMBOUT DE DOUCHE
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT DE DOUCHE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
MASQUE TISSU
15 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
T-SHIRT WOOF
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT WOOF
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
T-SHIRT DADDY
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT DADDY
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris