Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Des millions de licenciés,des homos invisibles - Football

Football

Des millions de licenciés,des homos invisibles

Ils sont une poignée de joueurs à avoir fait leur coming-out sur des millions de pratiquants. Figures emblématiques, l'ex-professionnel Olivier Rouyer et l'amateur Yoann Lemaire illustrent l'invisibilité des homosexuels dans le sport roi, quelques jours avant l'ouverture de la saison de Ligue 1.

E-llico.com / Actus

Des millions de licenciés,des homos invisibles
Football

Mis en ligne le 02/08/2017

Tags

Football Olivier Rouyer Yoann Lemaire

"Dans le foot, rien n'a changé entre mon époque et aujourd'hui. On tourne en rond", peste l'ancien international, 61 ans, qui a participé à la Coupe du monde de 1978. Être homosexuel, "ça reste tabou, c'est quelque chose de honteux".

Mais Olivier Rouyer (photo), désormais consultant télé, dit n'avoir pas souffert de devoir se dissimuler. "Il n'y avait rien de frustrant. C'était comme ça. Point", tranche-t-il, dans un entretien avec l'AFP. Cet ancien coéquipier de Michel Platini a attendu 2008, 22 ans après avoir raccroché les crampons, pour se déclarer.

"C'était peut-être un peu tardif. Ça s'est fait comme ça. Il n'y a pas de gloire." Yoann Lemaire a fait le même choix en 2004, alors qu'il était encore actif au FC Chooz (Ardennes). "Je vivais super mal de toujours mentir aux autres. Alors au lieu de parler de filles, je me suis dit que j'allais parler de mecs." Résultat, ce libéro titulaire en équipe première se retrouve progressivement remplaçant en équipe C. Puis il est "viré" de son club, selon ses termes.

Les médias suivent l'affaire. Le président de la Ligue de football professionel (LFP) le soutient. Il écrit un livre. S'entraîne avec le Paris Foot Gay, formation désormais disparue. Puis cet anonyme devenu personnage public retrouve un club dans les Ardennes. Le dimanche, sur les terrains, "je me fais régulièrement insulter", raconte-t-il.

Yoann Lemaire connaît une dizaine d'autres footballeurs amateurs gays. Aucun d'eux n'est sorti du placard. "Au vu de mon expérience, ils ont eu raison de se taire." Les ressorts de la dissimulation sont identiques chez les pros. Dans un rapport sur les discriminations dans le sport paru en 2013,

Patrick Karam, actuel vice-président du conseil régional d'Ile-de-France, explique que les footballeurs craignent de "mettre leur carrière en péril" avec un coming-out.

Crainte d'être rejetés

Il y a "la peur que les contre-performances soient mises sur le compte de leur orientation sexuelle" et "la crainte d'être rejetés", pointe le rapport, dont les auteurs avaient rencontré "un footballeur professionnel de haut niveau", dont un sponsor avait "exigé qu'il s'affiche au bras d'une femme pour désamorcer les rumeurs".

Dans un sport où "nous faisons les durs et les forts", "nous avons peur de ce qui pourrait se dire", ainsi que des "insultes" dans les stades, avance l'attaquant Antoine Griezmann, interrogé en juin par le magazine espagnol Icon. "Je crois que je le ferais" (un coming-out, NDLR), ajoute-t-il, reconnaissant que "c'est plus facile à dire quand on n'est pas concerné".

Avec 2,5 millions de licenciés à la Fédération française de football, et alors que le pourcentage d'homosexuels généralement retenu est de 5 à 7% d'une population, l'indigence des chiffres français relève de l'aberration statistique.

"Pourtant, c'est une réalité. Toutes les études font état d'un pourcentage de gays compris entre 0 et 2% dans le sport masculin", souligne Anthony Mette, psychologue du sport spécialiste du sujet, qui évoque l'"hétérosexisme" des vestiaires, soit "le rejet des attitudes qui ne sont pas hétérosexuelles, 'masculines'".

En 2013, une étude réalisée en France auprès de 250 professionnels et jeunes évoluant en centres de formation montrait que respectivement 41% et 50% d'entre eux avaient déclaré "des pensées hostiles envers les homosexuels".

Si certains pays (Norvège, Suède, Pays-Bas, Canada, États-Unis) sont à la pointe de l'acceptation dans le ballon rond, l'invisibilité des homos reste la norme.

L'international allemand Thomas Hitzlsperger s'est déclaré en 2014, une fois retraité, pour "faire avancer la question de l'homosexualité dans le sport professionnel". Avant lui, l'Américain Robbie Rogers et le Suédois Anton Hysen avaient franchi le pas.

L'Anglais Justin Fashanu a été le premier footballeur à faire son coming-out, en 1990. Attaqué de toutes parts, exclu de l'entraînement à Nottingham Forest, puis accusé d'agression sexuelle aux États-Unis en 1998 (les charges seront abandonnées faute de preuves), il s'est suicidé peu après.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Elbe

Le qatar accepterait il de mettre des centaines de millions pour un joueur lgbti ?

Si ceux qui ont l'argent et le pourvoir décident de lutter contre les lgbtiphobies, les choses changeront vite...

1titi

@Fanfan 16:

Ce n'est pas tant "ces messieurs" qui posent problème que leur public qui leur dicte ces conduites ,un peu comme les spectateurs vis à vis des gladiateurs ,en Rome antique,, sauf que là il n'y a pas mise à mort physique (mais justement sacrifice de leur pulsions !)

Fanfan 16

"L'hétérosexisme" des vestiaires, soit "le rejet des attitudes qui ne sont pas hétérosexuelles". Au même moment, une vidéo prise dans les vestiaires d'un club brésilien nous révèle ce que nous savions depuis longtemps : que les sportifs adoptent dans les vestiaires des postures ou des pratiques ouvertement gay pour mieux s'affirmer comme des vrais hommes. Il y a là-dessous une souffrance profonde, entre un désir plus ou moins latent et une inhibition qui engendre de la violence. Tout serait plus simple si ces messieurs succombaient de temps en temps à la tentation. Ils réaliseraient que cela ne leur ferait pas perdre leur virilité et le monde n'en serait que plus apaisé.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Anniversaire Le tragique conte de fée de Diana

Etats-Unis Des militaires transgenres poursuivent Trump en justice

Football Des millions de licenciés,des homos invisibles

Israël La Cour suprême favorable à la GPA pour les couples homosexuels

Nigeria 40 personnes accusées d'homosexualité traduites en justice

Népal Une marche des fiertés pour l'égalité des droits des homosexuels à Katmandou

Russie Un journaliste homosexuel, en attente d'expulsion vers l'Ouzbékistan, tente de s'automutiler

Presse Edward Enninful, premier homme, noir et gay, aux commandes du Vogue britannique

Israël Empoignade entre fils de Premiers ministres pour une crotte de chien

Israël Des milliers de personnes à la Gay Pride de Jérusalem

Homophobie Europe 1 mise en demeure par le CSA pour un sketch de Canteloup

Football La FFF soutient les Gay Games

Homophobie dans le sport Mise en garde du CSA à Canal+ pour diffusion d'un chant de supporters de foot homophobe

Insécurité / Homophobie La Tchétchénie se rêve en destination touristique

Namibie Première Gay Pride à Windhoek

Fêtes de Bayonne Pour la 1re fois, prévention contre les agissements sexistes et homophobes

Etats-Unis Donald Trump interdit aux transgenres de servir dans l'armée américaine

Traitement préventif contre le sida Mylan lance un générique en France

Portrait Cyril Hanouna, le roi scandaleux du PAF

Homophobie Le patron du CSA croit aux vertus pédagogiques des sanctions contre Hanouna

Canular homophobe d'Hanouna Le CSA inflige une amende de 3 millions d'euros à C8

Syrie / Irak Une mystérieuse unité de combattants LGBT contre Daesh baptisée TQILA

Conférence internationale de Paris Pour une harmonisation de l’accès à la PrEP en Europe

Prévention sida L'éventail des moyens de prévention s'élargit

VIH / Prévention La PrEP efficace même en cas de prise moins fréquente

Loi de confiance dans la vie publique L'Assemblée étend les sanctions pour les élus coupables d'actes ou propos homophobes

Etude Un vaccin expérimental donne des résultats encourageants

End AIDS Une initiative lancée pour mieux coordonner les efforts contre le sida

Sida Critiqué pour son absence à l'ouverture de la conférence de Paris, Emmanuel Macron reçoit des associations

Buzz Donald Trump a-t-il fait une blague homophobe au sujet du président Macron?

Recherche La conférence sida lance un appel au maintien de l'aide financière américaine

Les précédentes Unes

précédent août 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Publicité

Shopping

PLUG CONNECTE
119.00 €
Voir l'offre pour PLUG CONNECTE
chez RoB Paris
GUIDE 2017
18.99 €
Voir l'offre pour GUIDE 2017
chez Menstore
POPPERS
8.00 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez Mentoyz
COCKRING MASTER
59.00 €
Voir l'offre pour COCKRING MASTER
chez RoB Paris
COMBI BARCODE
65.00 €
Voir l'offre pour COMBI BARCODE
chez VestiaireGay
CHRONO ERECT
19.90 €
Voir l'offre pour CHRONO ERECT
chez Menstore
MASTURBATEUR
23.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
T-SHIRT AJAXX63
35.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT AJAXX63
chez RoB Paris
JOCKSTRAP
45.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
SPERM OPTIMIZER
16.00 €
Voir l'offre pour SPERM OPTIMIZER
chez Menstore
POMPE A TETONS
36.00 €
Voir l'offre pour POMPE A TETONS
chez Mentoyz
CEINTURON EN CUIR
45.00 €
Voir l'offre pour CEINTURON EN CUIR
chez RoB Paris
SHORT
95.00 €
Voir l'offre pour SHORT
chez VestiaireGay
PLUG COLT
28.00 €
Voir l'offre pour PLUG COLT
chez Menstore
GEL A BASE D'EAU
5.50 €
Voir l'offre pour GEL A BASE D\'EAU
chez Mentoyz
JOCKSTRAP BLANC
39.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP BLANC
chez VestiaireGay
SHORT SPANDEX
51.00 €
Voir l'offre pour SHORT SPANDEX
chez RoB Paris
POMPE ROOKIE
19.00 €
Voir l'offre pour POMPE ROOKIE
chez Menstore