Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
En décalage avec Trump, son expert en Covid-19 met en garde contre un déconfinement hâtif  - Etats-Unis

Etats-Unis

En décalage avec Trump, son expert en Covid-19 met en garde contre un déconfinement hâtif

L'immunologiste Anthony Fauci, figure historique de la lutte contre le sida et responsable de la cellule de crise de la Maison Blanche sur le coronavirus, a mis en garde mardi contre les conséquences "très graves" d'un redémarrage de l'économie trop rapide, pourtant encouragé par Donald Trump.

E-llico.com / Santé / VIH

En décalage avec Trump, son expert en Covid-19 met en garde contre un déconfinement hâtif
Etats-Unis

Mis en ligne le 13/05/2020

Tags

Covid-19 VIH USA Anthony Fauci

Conseiller du président américain sur la crise du Covid-19, il a d'autre part averti que le bilan aux Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie, était "probablement plus élevé" que les plus de 80.000 morts officiels, notamment à cause des cas non recensés de personnes décédées chez elles. Très attendue, son audition, par visioconférence au Sénat américain, a contrasté avec le discours de la Maison Blanche qui concentre depuis des jours son message optimiste sur la nécessité de relancer l'économie du pays, ravagée par la crise du coronavirus.

"Notre capacité de tests est la meilleure du monde, de loin", a encore défendu le président Trump sur Twitter mardi. "Les chiffres baissent dans la plupart des régions de notre pays, qui veut rouvrir et redémarrer. C'est ce qui est en train de se passer, en toute sécurité!" Interrogé sur son discours en décalage avec celui du président, Anthony Fauci a rejeté toute "confrontation". "Je donne des conseils et il les écoute et les respecte et il s'informe auprès de diverses personnes. Au cours de derniers mois, il n'y a pas eu de relation conflictuelle entre nous", a-t-il déclaré aux membres de la commission sur la Santé du Sénat.

Immunologiste mondialement reconnu, qui s'est distingué dans la lutte contre de nombreux virus, du sida à Ebola, Anthony Fauci est devenu une figure rassurante pendant la crise pour beaucoup d'Américains. Mais aussi décriée, des républicains s'indignant qu'il contredise Donald Trump.

Et lors de l'audition mardi, le sénateur libertarien Rand Paul a paru faire sortir Anthony Fauci de son flegme habituel en lui lançant qu'il n'était pas l'unique "référence" sur la question de savoir quand il serait sûr de redémarrer l'économie. "Je ne me suis jamais présenté comme l'unique référence et seule voix là-dessus. Je suis un scientifique, un responsable de la santé publique et je conseille en me basant sur les meilleures indications scientifiques", a-t-il répondu. - Morts "inutiles"

"Les conséquences pourraient être très graves" si un Etat, une ville ou une région décide de rouvrir son économie avant que les conditions nécessaires ne soient réunies, notamment une baisse de l'épidémie détectée pendant 14 jours, a souligné le Dr Fauci. "Si nous ne déployons pas la réponse adéquate, lorsque l'automne arrivera, puisqu'il n'y a pas de doutes sur le fait qu'il y aura des infections dans la population, alors nous courrons le risque de voir une reprise" de l'épidémie, a-t-il mis en garde.

Le conseiller santé de Donald Trump avait lancé un avertissement encore plus sombre la veille, en déclarant au New York Times que les Etats-Unis risqueraient de connaître "des morts et de la souffrance inutiles" s'ils levaient les restrictions "de façon prématurée". Anthony Fauci s'est d'autre part dit "prudemment optimiste" sur la perspective d'un vaccin, avec huit candidats actuellement soumis à des essais cliniques. Mais imaginer que des vaccins ou traitements soient prêts pour la rentrée serait "aller trop loin", a-t-il nuancé.

L'antiviral expérimental remdesivir, qui a suscité des espoirs, n'a encore donné que de "modestes" résultats à ses yeux. A 79 ans, Anthony Fauci s'était placé par précaution ce week-end dans un type de "quarantaine modifiée" en raison d'une exposition possible au nouveau coronavirus, car deux employés de la Maison Blanche avaient été testés positifs. Mais il a précisé qu'il continuait à travailler et s'était rendu lundi à la Maison Blanche.

Comme le médecin, deux autres membres de premier plan de la cellule de crise de la Maison Blanche invités à témoigner au Sénat s'étaient aussi placés par précaution en isolement: Robert Redfield, directeur des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) et Stephen Hahn, patron de l'agence des médicaments (FDA). Les CDC ont annoncé après l'audition que tous trois pouvaient retourner au travail à condition de bien vérifier leur température et de porter des masques. Le quatrième témoin, le ministre-adjoint de la Santé Brett Giroir, a également témoigné par visioconférence.

Certains sénateurs ont eux assisté en personne à l'audition, la plupart masqués à leur arrivée et en respectant les distances de sécurité dans une salle d'ordinaire comble, mais presque vide mardi. Une organisation inédite qui donne la mesure de la pandémie s'acharnant particulièrement sur les Etats-Unis, avec plus de 1,36 million de cas officiellement déclarés.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Etats-Unis La Chambre des représentants revient sur l'interdiction des trans dans l'armée décidée par Trump

Sport / Genre Martina Navratilova s'oppose à l'inclusion des femmes trans dans les compétitions féminines

Pologne Des manifestants brûlent des drapeaux gay lors de l'anniversaire du soulèvement anti-nazi de Varsovie

Gay Pride de Hambourg La police interrompt deux sex parties en raison du non-respect des règles sanitaires

Etats-Unis / Télévision Ellen DeGeneres critiquée pour les conditions de travail au sein de son équipe

Grande-Bretagne Boris Johnson aurait abandonné la réforme sur le genre sur les conseils de sa compagne

Loi bioéthique PMA pour toutes et accès aux origines, les principales mesures votées

GPA à l’étranger L'Assemblée nationale interdit la transcription des états civils, revenant sur une jurisprudence

Pandémie La Californie va collecter des données sur la diffusion du coronavirus dans la communauté LGBT

Pologne La présidente de la Commission européenne affiche son soutien aux personnes LGBT

Loi bioéthique Nouveau feu vert de l'Assemblée à la réforme de la filiation

Assemblée nationale Vif échange entre Guillaume Chiche et Agnès Thill à propos de la PMA pour toutes

Tunisie Deux hommes condamnés à un an de prison pour homosexualité

Justice Jean-Marc Morandini va être jugé en correctionnelle pour corruption de mineur de plus de 15 ans

Syrie Les gays et trans régulièrement tabassés, violés et mutilés par les différentes factions du conflit

Pologne L'Union européenne refuse des subventions à des villes menant une politique homophobe

Egalité L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Après sa démission Christophe Girard se défend d'avoir été proche de Gabriel Matzneff

Homophobie d'État La Russie proteste officiellement contre les drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades étrangères

PMA pour toutes Les opposants ne baissent pas les armes à l'Assemblée

Disparition Gisèle Halimi, avocate féministe et défenseure des droits humains fondamentaux, est morte

PMA pour toutes Pas un texte en catimini, affirme Olivier Véran

Paris Nouvelle agression homophobe dans le 11e arrondissement

Italie Le parlement débat d'un projet de loi sanctionnant les crimes de haine anti-LGBT

Tribunal de Paris Plusieurs enquêtes ouvertes contre des policiers accusés de racisme et de transphobie

Politique Le député Les Républicains Maxime Minot fait son coming out

Portrait Jean-Louis Touraine, le député-médecin pro-PMA, pro-GPA en marche rapide

Mairie de Paris Crise au sein de la majorité municipale après la démission de Christophe Girard

Loi bioéthique Dernier sprint à l'Assemblée nationale pour la PMA pour toutes

Traité sur les violences aux femmes Une création féministe qui vise à justifier l'idéologie gay, selon un ministre polonais

Les précédentes Unes

précédent août 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

EMBOUT DE DOUCHE
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT DE DOUCHE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
MASQUE TISSU
15 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
T-SHIRT WOOF
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT WOOF
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
T-SHIRT DADDY
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT DADDY
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris