Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Ian Brossat poursuit en justice les auteurs de tweets homophobes contre lui - Paris

Paris

Ian Brossat poursuit en justice les auteurs de tweets homophobes contre lui

Après avoir reçu une série de messages homophobes, Ian Brossat, adjoint PCF à la Mairie de Paris et élu du 18e arrondissement, a porté plainte contre leurs auteurs qui étaient appelés à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris le 11 janvier.

E-llico.com / Actus

Ian Brossat poursuit en justice les auteurs de tweets homophobes contre lui
Paris

Mis en ligne le 11/01/2017

Tags

Ian Brossat Twitter Homophobie Justice

Sur le même sujet

Prison avec sursis requise contre les auteurs de tweets homophobes adressés à Ian Brossat
Justice
Prison avec sursis requise contre les auteurs de tweets homophobes adressés à Ian Brossat

"Tu te fais enfiler comme un clebs, tu te crois normal sale mysogine ? Pas de respect pour ces choses indiforme [sic.], non humaine, 2 cerveaux dans le calbard… Jlaisse pas le pouvoir aux chiens. Elu pd pouvoir danger. Le jour où jte plie ta seule gueule de petite trainée, c’est avec mes mains."

Voilà le genre de message que Ian Brossat, adjoint PCF à la Mairie de Paris et élu ouvertement gay, a reçu pendant de deux ans environ sur son compte Twitter.

Des messages clairement homophobes contre les auteurs desquels il a décidé de porter plainte.

Deux personnes, un homme et une femme, identifiés par leur compte Twitter, ont ainsi appelées à comparaître mercredi après-midi devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris pour injures publiques à caractère homophobe.

Les deux accusés encourent une peine pouvant aller jusqu'à six mois de prison et 22.500 euros d'amende.

"Je souhaite que ce procès soit avant tout un signal. Car derrière les mots, il y a des gestes. On ne peut banaliser les insultes reçues sur les réseaux sociaux lorsqu’on sait que les agressions physiques sont également monnaie courante", a expliqué Ian Brossat dans un point de vue diffusé par le site de L'Obs. 

Il entend se battre "pour tous ceux qui, victimes d’insultes et d’agressions racistes ou homophobes, ne peuvent se défendre". 

"Au-delà de mon cas personnel, je souhaite que ce procès envoie un signal pour les centaines d’anonymes qui, sur les réseaux sociaux, ont reçu le même genre d’insultes et n’ont pas souhaité ou n’ont pas pu réagir. À ceux qui subissent, aujourd’hui encore - et mêmeen plein Paris - des menaces, des intimidations, des injures, des coups, des blessures. Que ces faits apportent un démenti cinglant à tous ceux qui veulent revenir sur le mariage pour tous, à ceux qui prétendent que l’homophobie appartient au passé, qu’elle n’existe plus et que les personnes LGBT devraient cesser de se plaindre et de revendiquer", écrit-il.

"Poursuivre les auteurs d’insultes ou d’agressions homophobes devant les tribunaux ne suffira pas à éradiquer la violence homophobe", relativise pourtant Ian Brossat. "Pour y arriver, donner plus de droits aux LGBT et aux couples est une nécessité. Lancer une réelle politique de lutte contre les discriminations, à l’échelle nationale, est indispensable. Car sur ce sujet comme sur tous les autres, si nous reculons, c’est la haine qui avance".

Le parquet a requis mercredi deux et trois mois de prison avec sursis contre les deux auteurs des tweets. Jugement le 22 février.

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

La notoriété de Ian Brossat, et son accès aux grands medias, doivent l'engager à défendre les droits de milliers d'homosexuel(le)s qui sont harcelé(e)s quotidiennement sur les réseaux sociaux.

La "tolérance" du discours hétérosexuel "mainstream" vis à vis des violences verbales faites aux homosexuels est insupportable. Si les magistrats pouvaient enfin faire preuve de responsabilité dans l'application des lois, les choses pourraient commencer à changer. A quoi bon des lois pour défendre les minorités si elles ne s'appliquent dans les faits qu'aux minorités religieuses et ethniques, et pratiquement jamais, dans leur rigueur, pour défendre les LGBT ?

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Présidentielle Macron se pose en défenseur de la communauté homosexuelle

Homosexualité / Algérie Macron se défend de pratiquer un grand écart

Tanzanie Un ministre menace de publier les noms de gays

Zambie Le foot zambien secoué par le débat sur l'homosexualité

Transgenres Au Pakistan, le troisième sexe hausse la voix

Egalité La Finlande entérine le mariage gay

Europe Le Parlement européen demande aux États membres d'arrêter la stérilisation forcée et la médicalisation des personnes trans

Droits LGBT Sous le feu des critiques, Macron s'engage à légaliser la PMA pour les couples de femmes

Présidentielle Hamon désavoue Macron à propos du mariage pour tous

Mariage pour tous La communauté LGBT accuse Macron de draguer la droite et l'extrême droite

Présidentielle Emmanuel Macron légitime la Manif pour tous dans un entretien à L'Obs

Religion Le Synode de l'Eglise d'Angleterre rejette un texte excluant le mariage homosexuel

Décès Fadi Fawaz, le dernier boyfriend de George Michael, écarté des funérailles de la star

TF1 Louis(e), première série française avec une héroïne transgenre

Identité Mannequin transgenre à la une: une invitation à aller au-delà du glamour

Pérou Une proposition de loi pour légaliser les unions homosexuelles

Sexualité, attaques informatiques Le camp Macron accuse la Russie de manoeuvrer contre lui

Mode L'édition française du magazine Vogue met un modèle trans en couverture

USA Un acteur porno gay suprémaciste blanc arrêté dans une descente anti-drogue

Meryl Streep aux LGBT Trump nous rappelle à quel point la liberté est fragile

Zagreb Manifestation après l'attaque au gaz lacrymogène contre une boîte de nuit gay

Zagreb Attaque homophobe contre une discothèque qui accueillait une soirée LGBT

Viol de Théo Après Canteloup, Laurent Baffie verse dans l'homophobie sur Twitter

Campagne Présidentielle SOS homophobie dénonce les propos de Nicolas Dhuick (LR) sur Emmanuel Macron

Belgique Le parlement facilite l'adoption pour les couples homosexuels

Nouvelle-Zélande Les condamnations anciennes pour homosexualité rayées des casiers judiciaires

Cinéma Le sexe non simulé n'entraînera plus d'interdiction automatique des films aux mineurs

Viol de Théo Nicolas Canteloup présente personnellement ses excuses sur Europe 1

Aulnay-sous-Bois Malaise à Europe 1 après une chronique de Canteloup autour du viol du jeune Théo

Tel Aviv L'acteur porno gay Ibrahim Moreno soumis à une fouille à l'aéroport du fait de son prénom

Etats-Unis Ivanka Trump derrière la décision de ne pas abroger les mesures protégeant les LGBT au travail ?

Présidentielle Macron ironise sur les rumeurs sur sa double vie avec Mathieu Gallet

Hongrie Ásotthalom, village européen où les musulmans et les gays sont indésirables

Rugby Refusant d'accepter son homosexualité, Nigel Owens voulait être castré chimiquement

Aulnay-sous-Bois Théo témoigne sur son viol par un policier

Les précédentes Unes

précédent février 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

T-SHIRT SIMILICUIR
49.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT SIMILICUIR
chez RoB Paris
LA FELLATION
13.00 €
Voir l'offre pour LA FELLATION
chez Menstore
NEXUS GLIDE
45.00 €
Voir l'offre pour NEXUS GLIDE
chez Mentoyz
CAGOULE SPANDEX
52.00 €
Voir l'offre pour CAGOULE SPANDEX
chez RoB Paris
COMBI BARCODE
69.00 €
Voir l'offre pour COMBI BARCODE
chez VestiaireGay
ERECTOR
12.90 €
Voir l'offre pour ERECTOR
chez Menstore
POMPE SUEDOISE
39.00 €
Voir l'offre pour POMPE SUEDOISE
chez Mentoyz
LOT 9 COCKRINGS
45.00 €
Voir l'offre pour LOT  9 COCKRINGS
chez RoB Paris
SHORT BACKLESS
54.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKLESS
chez VestiaireGay
CREME DE MASSAGE
14.00 €
Voir l'offre pour CREME DE MASSAGE
chez Menstore
GEL A BASE D'EAU
5.50 €
Voir l'offre pour GEL A BASE D\'EAU
chez Mentoyz
POPPERS COLT X3
27.00 €
Voir l'offre pour POPPERS COLT X3
chez RoB Paris
SHORT SNIPER
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT SNIPER
chez VestiaireGay
LOT 3 POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT 3 POPPERS
chez Menstore
MASTURBATEUR
59.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
BOMBERS
189.00 €
Voir l'offre pour BOMBERS
chez VestiaireGay
GANT DOIGTS
59.50 €
Voir l'offre pour GANT DOIGTS
chez RoB Paris
OEUF VIBRANT COLT
13.00 €
Voir l'offre pour OEUF VIBRANT COLT
chez Menstore