Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
La Cour suprême se divise dans l'affaire du gâteau de mariage gay - Etats-Unis

Etats-Unis

La Cour suprême se divise dans l'affaire du gâteau de mariage gay

Les neuf juges de la Cour suprême des Etats-Unis sont apparus très divisés mardi dans l'affaire d'un pâtissier ayant refusé de faire un gâteau de mariage pour un couple homosexuel.

E-llico.com / Actus

La Cour suprême se divise dans l'affaire du gâteau de mariage gay
Etats-Unis

Mis en ligne le 06/12/2017

Tags

Etats-Unis Gâteau Mariage gay Trump Cour suprême

Sur le même sujet

 Anthony Kennedy, juge arbitre de l'Amérique
Gâteau de mariage gay
Anthony Kennedy, juge arbitre de l'Amérique
L'Amérique s'enflamme autour d'un gâteau de mariage gay
Egalité
L'Amérique s'enflamme autour d'un gâteau de mariage gay

Les quatre magistrats progressistes de l'institution ont semblé convaincus que le commerçant de l'Etat du Colorado se devait de servir tous ses clients, quelle que soit leur orientation sexuelle. Mais les juges conservateurs de la haute cour ont prêté une oreille attentive à l'argument selon lequel Jack Phillips, le pâtissier, ne pouvait être forcé d'utiliser ses talents créatifs pour véhiculer un "message" contraire à ses convictions chrétiennes.

Cette affaire, devenue emblématique, oppose ce pâtissier à deux hommes aujourd'hui mariés, Dave Mullins et Charlie Craig. Elle est porteuse de vastes enjeux pour la société américaine. La Cour suprême doit trancher entre de grands principes: la liberté religieuse, l'égalité sexuelle et la liberté d'expression protégée par le premier amendement de la Constitution.

Le juge conservateur Anthony Kennedy, un catholique grâce auquel a été emportée la décision légalisant le mariage gay dans tous les Etats-Unis en 2015, jouera probablement un rôle crucial dans la décision.

L'art c'est (pas) du gâteau

L'audience solennelle de presque 90 minutes s'est déroulée tandis que des manifestants des deux camps - militants LGBT ou chrétiens conservateurs - étaient rassemblés à l'extérieur du grand édifice à colonnes de marbre blanc.

La première question débattue a été de savoir si un gâteau pouvait être une forme d'expression artistique représentant l'institution du mariage. "La principale raison d'être d'une nourriture est d'être mangée", a souligné la magistrate progressiste Sonia Sotomayor.

Mais l'avocate du pâtissier, Kristen Waggoner, a plaidé que son client était un artiste confectionnant des formes élaborées, avec des inscriptions, ses pièces montées étant surmontées de "sculptures temporaires". 

Jack Phillips est soutenu par une vingtaine d'Etats américains, des dizaines d'élus du Congrès et tout ce que l'Amérique compte de groupes chrétiens conservateurs. Il a surtout rallié à sa cause le gouvernement de Donald Trump. L'avocat général des Etats-Unis, une fonction éminente du ministère de la Justice, a d'ailleurs pris la parole pour défendre le pâtissier.

"Un sculpteur afro-américain ne peut être forcé de sculpter une croix pour le Ku Klux Klan au prétexte qu'il le fait pour d'autres religieux", a affirmé Noel Francisco. Une telle position produit des "conséquences inacceptables", a répliqué David Cole, l'avocat du couple homosexuel.

"Une boulangerie pourrait refuser de vendre un gâteau d'anniversaire à une famille noire en désapprouvant qu'on fête la vie des Noirs".

Les débats mardi ont été remplis d'hypothèses et de comparaisons plus ou moins éloignées du gâteau de noces.

En voici un florilège: En quoi un pâtissier pourrait-il émettre un message grâce à son art, et non le chef d'un restaurant, un fleuriste, une maquilleuse, ou encore le rédacteur d'un menu gastronomique? Si le pâtissier accepte d'inscrire sur son gâteau une date célébrant un anniversaire, peut-il refuser d'inscrire la célébration d'un événement choquant comme la Nuit de Cristal? Jack Phillips devrait-il être contraint de dessiner la bannière arc-en-ciel des homosexuels sur une de ses créations?

Couple présent à Washington

Revenant au coeur du dossier, l'avocat de Dave Mullins et Charlie Craig a insisté sur le fait qu'ils avaient essuyé le refus du pâtissier à la seule mention qu'il s'agissait de leur mariage, avant même toute discussion sur le gâteau.

"Il n'y a pas eu de demande concernant un dessin, il n'y a pas eu de demande concernant un message", a assuré David Cole qui, par ailleurs, a indiqué "ne pas douter de la sincérité des convictions" de JackPhillips.

En costume-cravate et se tenant par la main, Dave Mullins et Charlie Craig ont posé pour les nombreux médias présents à la Cour suprême. "Cette affaire ne concerne pas la liberté artistique. Nous n'avons pas demandé une oeuvre d'art. Nous avons essuyé un refus fondé sur qui nous sommes, nous avons été humiliés publiquement en raison de qui nous sommes", avait confié la veille à l'AFP Dave Mullins.

Le pâtissier a aussi fait le voyage à Washington. "J'adore mon art car je transforme un gâteau en une toile sur laquelle j'exprime des idées, je célèbre des événements et j'apporte de la joie", a dit Jack Phillips.

La Cour suprême rendra sa décision d'ici juin, un mois souvent associé aux mariages.

(Source + photo AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

La haine qui ne dit pas son nom -Benji

Vu que le Ku klux klan a droit de cité aux Etats-Unis, c'est sûr que l'argument des droits de l'artiste peut tenir là-bas. Seulement il s'agit d'un gâteau de "mariage" et le mot "mariage" est le même quel que soit le couple. Peut-on refuser de faire un gâteau de "mariage" quand on a l'habitude d'en faire ? Je ne vois pas où est l'idée originale qui serait à protéger. Les anti-gay parlent d'"idées", de "désaccords" là où il y a seulement une discrimination. Une haine qui ne dit pas son nom. La SCOTUS dira t-elle son non aux mariés ou son nom au pâtissier ?

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Retrour en arrière Les Bermudes abolissent le mariage homosexuel six mois après sa légalisation

Football L'arbitre de la Super League suisse Pascal Erlachner fait son coming out

Ouganda La police ougandaise ferme un festival de films LGBT à Kampala

Russie Le Bolchoï joue la première du ballet Noureev sans Serebrennikov, assigné à résidence

Abus sexuels Le réalisateur des X-Men Bryan Singer accusé de viol sur un mineur

Eglise catholique Nouvel archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit est pro-vie et anti-gay

Monde Le mariage gay légalisé dans plus de 25 pays, dont 16 en Europe

Etude / USA Les hommes gays gagnent désormais plus que les hommes hétérosexuels

Grande-Bretagne Les agresseurs d'un ado forcé à s'excuser d'être gay arrêtés par la police

Australie Le Parlement adopte la loi sur le mariage gay

Etats-Unis La Cour suprême se divise dans l'affaire du gâteau de mariage gay

Business Des poupées Barbie aux couleurs LGBT

Gâteau de mariage gay Anthony Kennedy, juge arbitre de l'Amérique

Autriche La Cour constitutionnelle autorise le mariage homosexuel

On n'est pas couché Le CSA saisi après les propos de Joey Starr traitant André Manoukian de tarlouze

Sida 5.000 personnes en France suivent le traitement préventif PrEP, quasi-exclusivement des gays

Foot / Mondial-2018 Un réseau anti-discrimination demande aux supporters homosexuels d'être prudents en Russie

Evreux Ouverture d'une enquête pour harcèlement après le suicide d'un militaire homosexuel

Grande-Bretagne Un prêtre écossais prie pour que le prince George soit gay

Turquie Plainte en justice après l'interdiction de rassemblements LGBTI

Italie Expédition punitive mortelle contre un jeune gay chinois

Gay & Black Le voguing, danse de combat de gays et transgenres discriminés

Sondage Les Français entre bienveillance apparente et ignorance à l'égard des séropositifs

Canada En larmes, Justin Trudeau s'excuse auprès des gays et lesbiennes

Australie Le Sénat australien adopte la loi sur le mariage gay, étape clé de la légalisation

Russie Un refuge pour les LGBT, une première en Russie

France Une personne intersexe dépose plainte contre les médecins qui l’ont opérée dans son enfance

Canaries 40 personnes blessées après l'effondrement du dancefloor d'un club gay

Egypte Quatorze hommes condamnés à trois ans de prison pour homosexualité

GPA La Manif pour tous appelle Macron à agir contre une pratique en plein essor

Turquie Interdiction d'un concours de court-métrages LGBTI à Istanbul

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris Fetish Le programme de la 5e édition, du 24 au 27 mai 2018

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Sex store RoB... et plus encore !

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent décembre 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

Shopping

T-SHIRT VERSATILE
35.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT VERSATILE
chez RoB Paris
LOT COCKRINGS
16.00 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Menstore
SHORT BACKLESS
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKLESS
chez VestiaireGay
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
BOTTES CUIR
399.00 €
Voir l'offre pour BOTTES CUIR
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
COMBINAISON
79.00 €
Voir l'offre pour COMBINAISON
chez VestiaireGay
LOT COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Mentoyz
LOT COCKRINGS
20.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
JOCKSTRAP
49.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
SHORT BACKZIP
65.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKZIP
chez VestiaireGay
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore