Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
La justice ouvre une enquête après des injures homophobes lors du match Lens-Valenciennes - Football

Football

La justice ouvre une enquête après des injures homophobes lors du match Lens-Valenciennes

Une enquête a été ouverte lundi suite à la publication d'une vidéo dans laquelle des supporters profèrent des chants "provocateurs, à possible caractère homophobe", lors d'un match de Ligue 2 Lens-Valenciennes organisé vendredi à Lens, a indiqué le parquet de Béthune.

E-llico.com / Actus

La justice ouvre une enquête après des injures homophobes lors du match Lens-Valenciennes
Football

Mis en ligne le 16/04/2019

Tags

Football Homophobie LFP Justice

Sur le même sujet

Rouge Direct demande des sanctions après des chants homophobes lors du match Lens-Valenciennes
Football
Rouge Direct demande des sanctions après des chants homophobes lors du match Lens-Valenciennes

"Le préfet du Pas-de-Calais s'en était inquiété dimanche, le parquet a été alerté et a ouvert une enquête dès lundi matin", a précisé Philippe Peyroux, procureur de la République de Béthune. Un "mis en cause", soupçonné d'être "le chef d'orchestre de ces supporters, qu'ils appellent leur capo, (...) a été identifié en début d'après-midi et sera très prochainement interrogé", a-t-il ajouté.

Le préfet du Pas-de-Calais, Fabien Sudry, avait par ailleurs indiqué dans un communiqué avoir "pris connaissance d'une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, au cours de laquelle des propos homophobes, tenus lors de la rencontre Lens/Valenciennes organisée au stade Bollaert de Lens (...) peuvent être entendus" et avoir officiellement saisi la justice.

La LFP va examiner le dossier

Dans un communiqué publié dimanche, le collectif Rouge Direct, constitué d'anciens membres du Paris Foot Gay, qui lutte contre l'homophobie dans les stades, avait dénoncé des "injures homophobes" proférées par des supporters lensois, demandant à la Ligue de football professionnel (LFP) "d'agir".

"Face à ces faits d'homophobie" dont "nous apportons aujourd'hui la preuve matérielle", à savoir une vidéo mise en ligne vendredi sur Youtube et où on entend des supporters crier des insultes homophobes en tribune, "nous exigeons que la LFP engage les mêmes procédures que pour les actes racistes constatés" lors du match Amiens-Dijon, a demandé Rouge Direct.

Après l'interruption vendredi du match Dijon-Amiens à la suite de cris de singe adressés au capitaine amiénois Prince Gouano, la LFP avait annoncé des suites judiciaires et le club de Dijon son intention de porter plainte.

Rouge Direct réclame notamment le "passage en commission de discipline" et une "action en justice contre les auteurs des injures homophobes en particulier le capo (meneur, ndlr), parfaitement identifiable".

Contactée lundi par l'AFP, la LFP a confirmé que le dossier serait examiné mercredi par la commission de discipline de la Ligue. Celle-ci a la possibilité de sanctionner les clubs en tant qu'organisateurs de la rencontre, mais pas les individus à l'origine des insultes.

Dans le passé, elle a infligé des amendes notamment au club de Lyon pour "déploiement de banderoles homophobes" et au PSG pour avoir publié des "chants de supporters à caractère homophobe" via le compte Twitter du club.

Dans une affaire relativement similaire à celle qui l'occupera mercredi, elle a également puni l'Olympique de Marseille d'une amende de 16.500 euros en 2017 pour "usage d'engins pyrotechniques et propos homophobes d'un supporter ayant insulté publiquement à l'aide d'un micro l'ensemble des joueurs et du staff technique".

Rédaction avec AFP 


> Publicité <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Éric

Cela fait combien d'années que la communauté lgbt dit qu'il y a des chants homophobes lors des matchs et qu'il n'y a pas de condamnations ?

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Equateur La Cour constitutionnelle approuve le mariage homosexuel

Discours de politique générale Le Premier ministre annonce la loi sur la PMA pour fin juillet et un débat en septembre à l'Assemblée

Iran Le ministre des Affaires étrangères défend l'exécution des homosexuels au nom des principes moraux

Sondage Plus de 6 Français sur 10 favorables à la PMA pour toutes

Allemagne Une loi en préparation pour bannir la conversion des homosexuels

Eglise catholique Le Vatican poursuit sa croisade contre la supposée théorie du genre

Océanie Les îles Samoa interdisent le biopic sur Elton John en raison de scènes de sexe gay

Afrique Le Botswana décriminalise l'homosexualité

Les Républicains Comment Geoffroy Didier tente de faire oublier son passé anti-LGBT

Diplomatie Polémique après l'interdiction de drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades américaines

Homophobie Un millier de personnes à Saint-Denis pour la gay pride des banlieues

Pologne Des dizaines de milliers de personnes à Varsovie pour l'égalité des personnes LGBT

Etats-Unis La marche des lesbiennes à Washington crée la controverse

Grande-Bretagne Un couple de femmes agressé dans un bus londonien

PMA pour toutes Bras de fer entre la majorité et le gouvernement pour un examen cette année du projet de loi

Anniversaire La police new-yorkaise s'excuse pour la répression de Stonewall en 1969

Israël Des milliers de personnes à la Gay Pride de Jérusalem

SNCF Un TGV aux couleurs arc-en-ciel pour le mois des fiertés

Racisme / Homophobie Youtube bannit les vidéos qui font la promotion de la discrimination

Israël Un député ouvertement homosexuel devient ministre de la Justice

Etats-Unis Trump coupe les fonds publics pour la recherche sur les tissus foetaux utilisés pour des traitements anti-VIH

Thaïlande Quatre transgenres font une entrée historique au Parlement

Capitale 25 lieux parisiens vont porter le nom de personnalités LGBT

Mémoire LGBT Google célèbre les 50 ans des émeutes de Stonewall

PMA pour toutes Agnès Buzyn affirme que le texte est prêt, mais attend un espace parlementaire

Don de sperme Des personnalités demandent la fin de l'anonymat

Eglise catholique George Pell, la disgrâce d'un haut responsable, homophobe et condamné pour pédophilie

Grande-Bretagne Une euro-députée britannique estime que la science pourrait guérir l'homosexualité

Ethiopie Des leaders religieux opposés à un circuit touristique réservé aux LGBT

Etats-Unis / Présidentielle 2020 Joe Biden promet de faire de l'égalité des personnes LGBT sa priorité s'il est élu

Les précédentes Unes

précédent juin 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Publicité

Shopping

POLO ROB
45 €
Voir l'offre pour POLO ROB
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
COCKRING
44 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris