Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
L'adoption, une voie souvent sans issue pour les couples homosexuels  - France

France

L'adoption, une voie souvent sans issue pour les couples homosexuels

Avec le mariage, la loi Taubira promettait l'adoption pour tous. Mais depuis 2013, seule une poignée de couples homosexuels ont accueilli un enfant, confrontés parfois à des discriminations en France et au nombre réduit de pays étrangers acceptant leurs dossiers.

E-llico.com / Actus

L'adoption, une voie souvent sans issue pour les couples homosexuels
France

Mis en ligne le 19/04/2018

Tags

Couples Adoption PMA GPA

Sur le même sujet

Pour faire valoir nos droits, des couples gays passés devant le maire
Anniversaire Mariage pour tous
Pour faire valoir nos droits, des couples gays passés devant le maire
L'évolution des droits des homosexuels en France
Le mariage gay a 5 ans
L'évolution des droits des homosexuels en France

"Il n'existe pas de chiffres officiels, mais le nombre de couples qui ont pu adopter en France ou à l'étranger est inférieur à dix", assure Nicolas Faget, porte-parole de l'Association des parents gays et lesbiens (APGL).

Thomas, 40 ans, et son mari, 43 ans, en font partie. Ce couple de Parisiens, salariés dans l'audiovisuel, élève depuis 2016 une petite fille, ancienne pupille de l'État. Thomas dit avoir eu "beaucoup de chance" d'être allé au bout de cette "super aventure".

Parmi les candidats à l'adoption, peu de femmes : elles privilégient d'autres solutions comme la coparentalité ou la procréation médicalement assistée (PMA) à l'étranger.

Pour les hommes, le chemin vers l'adoption ressemble à une voie sans issue, insiste Nicolas Faget. Il faut d'abord décrocher le sésame indispensable : l'agrément. Cette étape, qui dure en moyenne neuf mois, est le plus souvent franchie sans difficultés, après des rendez-vous avec des assistantes sociales et des psychologues.

C'est ensuite que le parcours se complique. Les couples qui choisissent d'adopter en France doivent passer devant un "conseil de famille", véritable épreuve.

L'instance, composée d'élus du conseil départemental, de membres d'associations de pupilles de l'État et de familles adoptantes ainsi que de professionnels de la protection de l'enfance, est chargée d'évaluer les candidats à l'adoption. "Certains conseils acceptent moins que d'autres les dossiers de couples de même sexe. Il y a de grandes disparités selon les départements, ça crée des injustices", affirme Nicolas Faget.

"Le président de notre département a signé des communiqués de la Manif pour tous. Forcément, on se demande si on va être traité différemment", glisse Damien, dont le dossier est en attente depuis deux ans. "On n'a rien contre les couples de mêmes sexe, mais tant qu'on aura des couples jeunes, stables, avec un père et une mère, on les privilégie", assume Jean-Marie Müller, qui préside le conseil de famille de Meurthe-et-Moselle.

Pour éviter ces discriminations, "il faudrait anonymiser les requérants, comme cela se fait déjà pour l'attribution de logements sociaux à Paris", suggère Alexandre Urwicz, président de l'Association des familles homoparentales (ADFH).

Les couples qui préfèrent se tourner vers l'étranger n'ont pas l'assurance d'une voie plus dégagée. Il leur faut d'abord composer avec un nombre restreint de pays. Actuellement, seuls le Brésil, la Colombie, l'Afrique du Sud, le Portugal, l'État de Mexico et quelques États des États-Unis acceptent l'adoption par des couples de même sexe.

A cet éventail réduit s'ajoute le contexte défavorable de l'adoption internationale. Depuis 2013, le nombre d'enfants adoptés à l'étranger a chuté de 50 %, tombant à 685 l'an passé, selon les chiffres du ministère des Affaires étrangères.

Pierre (prénom modifié), 30 ans, et son époux franco-mexicain attendent un agrément pour adopter au Mexique. "Nous avons des contacts sur place et mon mari a travaillé dans des orphelinats là-bas. Mais on nous a dit que ce serait très difficile", confie-t-il.

Aucun enfant n'y a été adopté depuis 2014. Pour faire accélérer leurs dossiers, il est conseillé aux couples homosexuels d'accepter des enfants à "particularités" (plus âgés, en fratrie, avec handicap ou maladie grave), moins demandés par les couples hétérosexuels ou les célibataires.

Pour échapper à ces difficultés, certains couples empruntent des chemins détournés. Xavier et Julien ont adopté séparément, en célibataires. "Le droit à l'adoption pour les couples homos est inexploitable", constate Xavier, amer.

Mariés depuis deux mois, ils pourront bientôt adopter leurs enfants respectifs et ainsi "former une famille tout à fait ordinaire".

D'autres hommes "se tournent vers la GPA" à l'étranger, affirme Alexandre Urwicz. "Si l'État ne joue pas le jeu, on y réfléchira", confie Richard (prénom modifié), 36 ans, dont la validité de l'agrément expire dans deux ans. Mais, pour l'instant, "on souhaite aller au bout de la démarche pour qu'on ne nous reproche pas de ne pas avoir essayé".

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

pouf

C'est vrai que c'est mieux pour l'enfant de le laisser à l'abandon et dans la misère que de l'élever dans un 90 m2 dans le marais ! Comme dit la manif pour tous, un papa, une maman ! Quant à macron, ce président bidon ne fera rien pour nous ou presque, et ce n'est pas grave, vu que d'après ce qu'il déblatère, les curés accompagnent les familles "homosexuelles" !

Malgré tout, merci au Sénat ! - Jamin

Merci au Sénat qui a permis aux associations de familles homoparentales d'être présent dans les "conseil de familles" en ajoutant un amendement en 2013 !

Ceci dit, cela ne suffit pas, visiblement, à résoudre le problème.

Marc

Je suis français binational (franco-suedois), et je vis en Suède depuis 14 ans. Je suis marié avec un suédois, et nous avons adopté 3 enfants en Suède, sans aucun problème. En France, cela aurait été impossible, car la résistance des conseils de famille est bien présente.
Pour rendre possible l'adoption pour les LGBT, il faudrait que le gouvernement sanctionne toutes discriminations. Et, je ne pense pas que Macron s'engagera sur cette voie, il préfère flatter les évêques...

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Paris Un jeune comédien homosexuel raconte sa violente agression

1, Rue Sésame Ernest et Bart sont bien gay, selon un scénariste

Visas Hong Kong assouplit ses règles pour les couples gays

Mairie de Paris Bruno Julliard, étoile montante en politique, rompt avec Anne Hidalgo

Cuba Le président Diaz-Canel se dit favorable au mariage homosexuel

Limoges Agression et menaces de mort transphobes, la police indifférente

Inde Un marché LGBT prometteur après la dépénalisation de l'homosexualité

Sport / Coming-out Tadd Fujikawa, premier golfeur professionnel en activité à révéler son homosexualité

Primaire démocrate La défaite honorable de Cynthia Nixon face à Andrew Cuomo à New York

3ème âge Une campagne de sensibilisation à la sexualité des seniors gays

Homoparentalité La coparentalité, un pari incertain pour les couples homosexuels

Roumanie Le Sénat ouvre la voie à un référendum homophobe contre le mariage gay

Inde / Dépénalisation de l'homosexualité Je ne suis plus un criminel

PMA Le quotidien catholique La Croix livré avec un tract de la Manif pour tous

Inde La presse indienne salue la dépénalisation de l'homosexualité

Brésil / Présidentielle Le candidat homophobe poignardé pendant sa campagne

Asie La communauté LGBT indienne célèbre la dépénalisation de l'homosexualité dans la liesse

Inde La Cour suprême prend la décision historique de dépénaliser l'homosexualité

Besançon Une série d'agressions homophobes dans un parc public

Homophobie Visé par des tags homophobes, le maire d'Ivry-sur-Seine porte plainte

Pologne Un maire homosexuel veut créer un nouveau mouvement pro-démocratique

Ouganda Interdiction d'un festival accusé de célébrer l'homosexualité

Démission de Laura Flessel Une ministre LGBT-friendly quitte le gouvernement

Italie Le Centre LGBT de la Méditerranée installé dans une villa saisie à la mafia

Homophobie Agressions homophobes à Lille et Nantes le week end dernier

Malaisie Deux femmes condamnées pour homosexualité reçoivent des coups de bâton

Eglise catholique Le cardinal Barbarin sera jugé le 7 janvier pour non dénonciation d'agressions pédophiles

Cuba Le mariage gay qualifié de colonialisme idéologique par l'Eglise

Agenda LGBT

MonterDescendre

E-commerce Une nouvelle version du site rob-paris.com

Sex store RoB... et plus encore !

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Les précédentes Unes

précédent septembre 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

T-SHIRT CUIR
25.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT CUIR
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
CASQUETTE ROB
25.00 €
Voir l'offre pour CASQUETTE ROB
chez RoB Paris
MILKING MACHINE
779.00 €
Voir l'offre pour MILKING MACHINE
chez Mentoyz
JOCKSLIP
39.00 €
Voir l'offre pour JOCKSLIP
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
OXBALLS
16.00 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
MASKULO
35.00 €
Voir l'offre pour MASKULO
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
GRAISSE CRISCO
6.50 €
Voir l'offre pour GRAISSE CRISCO
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
FETISH PAD
29.90 €
Voir l'offre pour FETISH PAD
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
65.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
HARNAIS
159.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS
chez RoB Paris
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore