Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le gouvernement annonce un plan triennal pour renforcer les droits des personnes LGBT - 2020-2023

2020-2023

Le gouvernement annonce un plan triennal pour renforcer les droits des personnes LGBT

Quarante-deux objectifs à atteindre d'ici à 2023: la ministre chargée de la diversité Elisabeth Moreno a présenté mercredi un plan pour l'égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT.

E-llico.com / Actus

Le gouvernement annonce un plan triennal pour renforcer les droits des personnes LGBT
2020-2023

Mis en ligne le 14/10/2020

Tags

Gouvernement Plan contre la haine LGBT

Ce plan 2020-2023 vise à "faire des personnes lesbiennes, gays, bi et trans des citoyennes et des citoyens à part entière", a déclaré la ministre lors d'une conférence de presse.

Marlène Schiappa devait initialement annoncer ce plan gouvernemental au printemps dernier. Le remaniement et le changement de titulaire du ministère de l'Égalité femme-homme ont retardé les choses.

C'est donc Elisabeth Moreno, désormais en charge de ce dossier, qui va devoir piloter les 42 objectifs recouvrant 150 mesures de ce plan d'action LGBT triennal qui concerne les secteurs les plus variés (famille, école, université, travail, santé, sport...) qui va se déployer à partir de mars 2021.

Le plan gouvernemental tourne autour de trois grands axes. 

D'abord, la reconnaissance réelle et concrète des droits acquis comme l'ouverture de la PMA aux couples de femmes ou la facilitation de la filiation pour la mère "sociale" pour les enfants nés avant l'adoption de la loi.

Ensuite, permettre un accès réel au droit pour les personnes homosexuelles d'adopter alors que dans les faits très peu de couples y ont accès.

Le plan prévoit aussi de sensibiliser les professions médicales pour une meilleure prise en charge des lesbiennes, des personnes trans mais aussi des personnes vivant avec le VIH.

Le second axe du plan concerne la lutte contre la haine et la violence anti-LGBT.

"Parce qu'elles naissent dès l'enfance, les discriminations et inégalités peuvent aussi se corriger, en y mettant des moyens. (...) L'école doit donc être le premier lieu de sensibilisation et de prévention et participer à la déconstruction des stéréotypes tenaces", a déclaré Elisabeth Moreno.

La ministre prévoit ainsi, avec Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, d'"amplifier" la formation aux équipes pédagogiques et éducatives. Un site internet appelé "Eduquer contre les LGBTphobies" va être créé, afin de "donner aux enseignants des armes pour combattre l'homophobie et la transphobie, et permettre la bonne inclusion des élèves LGBT+".

Le plan prévoit également de créer des observatoires de la haine anti-LGBT et de développer un réseau de référents au niveau des commissariats, gendarmeries et au niveau judiciaire, pour une meilleure prise en compte des victimes.

Enfin, le plan veut améliorer la vie quotidienne des personnes LGBT, notamment en facilitant l'utilisation du prénom d'usage dans les documents administratifs non-officiels, donc hors carte d'identité et passeport pour les transgenres.

Un guide va aussi être élaboré "pour mieux accueillir les élèves trans(genres) dans les écoles." 

Au niveau sportif, le gouvernement veut "permettre l'inclusion dans les enceintes sportives et modifier les règlements intérieurs des clubs sportifs dans le respect de l'identité de genre".

Le plan vise par ailleurs à lutter contre les thérapies de conversion, "des pratiques abjectes et moyenâgeuses" selon la ministre, visant à changer l'orientation sexuelle des personnes LGBT. "Nous souhaitons les interdire purement et simplement", a dit Elisabeth Moreno, confirmant l'annonce faite par Malène Schiappa sur le sujet il y a quelques jours.

Tous les six mois, un point d'étape est prévu pour suivre l'application de ce plan.

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

thetruthman

Après les béniouioui du sarkosysme et les béniououi du Vallsisme, nous voila en présence de certains commentaires des béniouioui de la secte macroniste ! On n'en peu plus des naifs aveugles aveuglés qui par conséquent se font complice du Mal....En croyant au pavement des bonnes intentions de l'Enfer et de ses représentants ! Tant qu'il n'y aura pas un accueil respectueux généralisé ET une prise en compte sérieuse des victimes de LGBTQI PHOBIES par les force de l'ordre....tout ne restera que du blablablabla... quand on entend que x ou y victime d'agression homophobe et que le caractère aggravant à caractère homophobe est refusé d'être pris en compte par les "autorités".....

Faustine

Un plan important: les LGBT n'oublieront jamais ce que Macron a fait pour eux.

Harry

@KomodoGay
Il faut arrêter avec le bashing contre les hommes homosexuels.

KomodoGay

beaucoup trop de bla-bla, de choses floues, sans date ni obligation, sans vision globale, rien sur culture et médias, trop peu sur les lesbiennes et trans... et sans argent en !!!

William

Le parti socialiste et le parti les républicains avaient eux aussi des plans pour renforcer les droits des personnes LGBT quand l'élection présidentielle approchait.
Une fois, la présidentielle passée, le plan pour renforcer les droits des personnes LGBT disparaissait.

Emmanuel Macron et la république en marche font pareil.

Boris

Les LGBT attendaient depuis des années un plan d'une telle ampleur.

On racontera ce qu'on voudra, Macron est le seul président d'Europe et surtout Français à s'être attaque de façon aussi frontale aux discriminations LGBT.

Marlene Schappia a joué à cet égard un rôle primordial.

Je renvoie les esprits chagrins à la (honteuse) "conscience" de François Hollande pour ne pas parler des autres pitres de droite (Jacob, Chioiti, Baroin) et parfois de gauche (Ayrault).

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Droits LGBT Bruxelles propose un délai à la Hongrie pour examiner son plan de relance

Roubaix Un homme connu pour des faits de banditisme tué sur un lieu de drague gay

Discrimination A Mexico, être porteur du Covid ou du Sida, peut valoir la prison

Jeux vidéo Des employés d'Activision appellent à la grève contre la culture sexiste du groupe

Religion L'Eglise protestante célèbre le premier mariage de pasteures lesbiennes

JO de Tokyo Tom Daley remporte la médaille d’or en plongeon synchronisé

Budapest Pride Des dizaines de milliers de participants à la plus grande marche LGBT de Hongrie

Hongrie / Droits LGBT La France préoccupée par le référendum sur la loi LGBTphobe

Argentine Des documents d'identité avec l'option X pour indiquer le genre

Chili Le Sénat approuve le mariage pour tous, retour à l'Assemblée

Justice Deux mineurs mis en examen pour l'agression homophobe du Cap Corse

Etats-Unis Un responsable de l'Église catholique démissionne après avoir été piégé sur Grindr

Union européenne Budapest et Varsovie épinglés dans le nouveau rapport sur l'État de droit

Hongrie / Droits LGBT Viktor Orban organise un référendum sur la loi anti LGBT critiquée par Bruxelles

Hongrie / Budapest Pride Des ambassades du monde entier exigent l'absence de violence envers les homosexuels

Géorgie Le président du Conseil européen appelle les autorités à respecter les droits LGBT

Hockey Luke Prokop, un jeune espoir de Nashville, fait son coming out gay

Brésil Le combat des transgenres pour l’inclusion dans le marché du travail

Hongrie / Droits LGBT Orban considère la procédure d'infraction comme une attaque contre la souveraineté

Corse Une enquête ouverte après une agression homophobe en groupe

Santé Le VIH augmente le risque de forme grave de Covid-19, affirme l’OMS

Médecine Le don d'organes autorisé entre personnes porteuses du VIH

Droits LGBT La Commission européenne a lancé des procédures d'infraction contre la Hongrie et la Pologne

Afghanistan Début de retour à l'obscurantisme taliban dans les zones récemment conquises

Géorgie Des députés réclament la démission du Premier ministre après la mort d'un journaliste

Cameroun Deux transgenres condamnés à 5 ans en liberté provisoire en attendant leur appel

Immigration Le périple des demandeurs d'asile LGBT venus d'Afrique

CEDH La Russie condamnée pour l'impossibilité de faire reconnaître une relation entre couples du même sexe

Droits LGBT Bruxelles va lancer une procédure d'infraction contre Budapest

Espagne Nouvelles manifestations dans le pays après le meurtre d'un homosexuel

Les précédentes Unes

précédent août 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
LIVRES GAY
à partir de 6 €
Voir l'offre pour LIVRES GAY
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris