Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Les associations trans dénoncent une discrimination relative au livret de famille - Transgenres / Changement d'état civil

Transgenres / Changement d'état civil

Les associations trans dénoncent une discrimination relative au livret de famille

L'association Acthé, qui défend les droits des trans, dénonce une discrimination relative au livret de famille après un changement d'état civil contenue dans le décret d’application de la loi de modernisation de la justice du XXIème siècle. 

E-llico.com / Actus

Les associations trans dénoncent une discrimination relative au livret de famille
Transgenres / Changement d'état civil

Mis en ligne le 03/04/2017

Tags

Transsexuels Etat civil Livret de famille

La procédure de changement de prénom et de sexe à l'état civil pour les personnes transgenres sera désormais plus simple, conformément à la loi "Justice du XXIe siècle" votée en octobre, selon un décret publié vendredi au Journal officiel.

Ainsi, toute personne majeure ou mineure émancipée "qui démontre que la mention relative à son sexe à l'état civil ne correspond pas à celui dans lequel elle se présente et dans lequel elle est connue" pourra obtenir cette modification sans avoir "à justifier de traitements médicaux, opération chirurgicale ou stérilisation".

Cette "procédure gratuite et sans obligation d'avocat" devra être menée au tribunal de grande instance.

En vertu de l'article 56 de cette loi de modernisation de la justice du XXIe siècle, c'est l'officier de l'état civil, en lieu et place du juge, qui sera chargé du traitement des demandes de changement de prénom.

Cette réforme était réclamée depuis longtemps par les associations LGBT, et le décret d’application pour le CEC était très attendu.

Le gouvernement l'a publié le 31 mars lors du Transgender Day Of Visibility, mais les associations de défense des droits des trans n'en sont pas satisfaites. Elles dénoncent "un beau pied de nez pour la filiation trans". 

"Si, sur la partie du changement d’état civil des personnes trans, le décret ne réserve pas de mauvaise surprise bien que nous puissions nous interroger sur la nécessité de laisser les 'voies de recours […] ouvertes' au ministère public, en revanche sur la partie concernant l’édition d’un nouveau livret de famille, suite à un changement d’état civil, c’est catastrophique", explique l'association Acthé qui défend les droits des trans

En effet, selon l’article 5 du décret, la demande d'un nouveau livret de famille suite à la modification de la mention du sexe à l’état civil ne sera possible que si les actes de l’état civil des tiers ont été modifiés.  

"Dans la pratique, les personnes trans qui ont eu des enfants avant leur changement d'état civil demandent très rarement à faire modifier l’acte de naissance de leurs enfants pour protéger la vie privée de leurs enfants en ne leur imposant pas un acte de naissance où figurerait en mention marginale l’existence d’un parent trans", explique Acthé. 

"Sauf que maintenant, que les tiers soient consentants ou qu’ils ou elles ne le soient pas, le parent trans fait face au dilemme suivant : soit demander à faire modifier l’acte de naissance de ses enfants et donc faire figurer pour le reste de sa vie qu’un de ses parents est trans mais pouvoir bénéficier d’un nouveau livret de famille corrigé - et nous ne connaissons pas encore sous quelles modalités -, soit ne pas demander à faire modifier l’acte de naissance de ses enfants et donc être dans l’impossibilité d’obtenir un nouveau livret de famille. Dans les deux cas, le parent trans n’a plus aucune solution pour garantir son droit au respect de la vie privée. C’est ce qui se passe lorsque des théoriciens du droit écrivent des textes sans se préoccuper de la réalité de vie des personnes concernées".

L'association dénonce aussi un problème de discrimination. 

"En plus de la violation du droit au respect de la vie privée, nous dénonçons la discrimination flagrante entre le changement d’état civil pour les personnes trans et le changement d’état civil pour les personnes non trans, en effet, les personnes non trans peuvent faire des demandes de modification de leurs prénoms ou de leurs noms et dans ce cas, la délivrance d’un nouveau livret de famille est automatique avec ou sans consentement des tiers !". 

En conséquence, Acthé demande la modification de l’article 16-1 du décret pour ne pas subordonner la délivrance d’un nouveau livret de famille à la modification des actes de l’état civil des conjoints, et, le cas échéant, des enfants, et plus généralement à aucune condition, conformément aux autres cas de l’article 16 du décret du 15 mai 1974 "pour respecter le principe d’égalité".

 (Source Acthé) 

 

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

chrys.benedictus@laposte.net

Je comprends tout à fait la position de l'ACTHé et je la soutiens.

Par contre, il serait intéressant de savoir (sous forme de statistiques?) combien de personnes trans ayant accompli leur parcours ont eu des enfants avant celui-ci.
Je pense que ce n'est pas si courant.

En tout cas, ce qui est sûr c'est que beaucoup de gens, afin d'avoir un CEC validé / accepté, ont eu recours à la stérilisation, donc, là, y'a pas à se poser la question, si pas d'enfants, y'en aura pas après (pas de manière biologique - ce qui n'exclut pas une adoption).

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Brésil Des cours de krav maga pour contrer la violence homophobe

Attentat des Champs-Elysées Le ministre de l'Intérieur saisit la justice après des commentaires homophobes visant le policier

Présidentielle Boutin rallie Le Pen pour le second tour

Administration Trump Le statut de monument national du bar Stonewall Inn sur la sellette

Attentat des Champs-Elysées L'hommage poignant de son compagnon au policier tué Xavier Jugelé

Portrait Xavier Jugelé, un policier qui voulait célébrer la vie

2nd tour / Présidentielle La droite catho conservatrice, frustrée par la défaite de Fillon, penche pour Le Pen

2nd tour / Présidentielle Taubira appelle à voter Macron, sans atermoiement

Présidentielle / 2nd tour Sens commun refuse le front républicain anti-Le Pen

Nigeria 53 hommes accusés d'avoir organisé un mariage gay

Présidentielle Emmanuel Macron donné gagnant au second tour par les sondages

Tchétchénie Kadyrov dément les persécutions d'homosexuels alors que de nouvelles révélations sont publiées

Présidentielle Emmanuel Macron publie une lettre ouverte aux LGBTI

Tchétchénie / Russie Les arrestations d'homosexuels pas confirmées selon le Kremlin

Témoignages Homosexuel en Tchétchénie, c'est la mort ou l'exil

Présidentielle / 2nd tour Boutin juge possible de voter pour Le Pen

Présidentielle / Edito Pour ne pas prendre le risque de se louper

Présidentielle / LGBT Ni François Fillon, ni Marine Le Pen n'ont répondu à SOS homophobie

VIH / Sida Solidarité Sida invite à téléphoner aux candidats à l'Elysée

Présidentielle / Fillon La place de Sens commun fait grincer des dents à droite

Présidentielle / People Christophe Beaugrand prend position contre François Fillon et Sens commun

Présidentielle Fillon veut une majorité allant de Sens Commun à François Baroin

Tchétchénie Le journal russe qui a révélé les persécutions anti-gay menacé

International Washington s'alarme des persécutions d'homosexuels en Tchétchénie

Présidentielle Des membres de Sens commun pourraient participer à un gouvernement Fillon

Transphobie Dépôt de plainte après l'agression d'une militante transgenre devant le Centre LGBT à Paris

Tuerie homophobe La femme du tueur d'Orlando a plaidé non coupable

Tchétchénie Les Affaires étrangères, Macron et Hamon réagissent aux persécutions anti-gays

Hongrie Abrogation du décret d'un maire d'extrême droite ciblant les musulmans et les gays

Les précédentes Unes

précédent avril 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Publicité

Shopping

LOT 3 COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT 3 COCKRINGS
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
LOT DE POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT DE POPPERS
chez Mentoyz
HARNAIS SAMOURAI
95.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS SAMOURAI
chez RoB Paris
JOCKSTRAP ANTON
30.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP ANTON
chez VestiaireGay
POIRE A LAVEMENTS
19.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
MASTURBATEUR
24.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
FULL ZIP X-TENSION
139.00 €
Voir l'offre pour FULL ZIP X-TENSION
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Menstore
BANDEAU OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour BANDEAU OCCULTANT
chez Mentoyz
SHORT SNIPER
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT SNIPER
chez VestiaireGay
LOT 3 POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT 3 POPPERS
chez Menstore
MASTURBATEUR
59.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
GANT DOIGTS
59.50 €
Voir l'offre pour GANT DOIGTS
chez RoB Paris
OEUF VIBRANT COLT
13.00 €
Voir l'offre pour OEUF VIBRANT COLT
chez Menstore