Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Les trans contraints au marché noir et à l'automédication - Vietnam

Vietnam

Les trans contraints au marché noir et à l'automédication

Chaque semaine, Huynh Nha An fait face au même dilemme: garder ou pas un peu de son maigre salaire afin d' acheter au marché noir les hormones dont elle a besoin pour éviter que ses poils de barbe ne repoussent.

E-llico.com / Actus

Les trans contraints au marché noir et à l'automédication
Vietnam

Mis en ligne le 03/04/2017

Tags

Vietnam Transgenres

Né homme mais se sentant femme, Nha An, 21 ans, s'auto-prescrit et s'injecte elle-même des hormones en provenance de Thaïlande - quand elle peut se le permettre. "Si je ne prends pas régulièrement des hormones, je redeviens un garçon, je ne suis plus douce comme une fille", explique cette vendeuse de rue, qui aime chanter.

Au Vietnam, la prise d'hormones et la chirurgie pour changer de sexe ne sont pas légales, ce qui pousse des milliers de Vietnamiens à l'auto-médication, bien que l'injection d'hormones non surveillée puisse entraîner des lésions hépatiques, des caillots de sang ou de l'hypertension artérielle.

Dans ce pays communiste d'Asie du Sud-Est, les tabous sont forts et la société reste très conservatrice.

Toutefois, le gouvernement, qui s'aventure d'habitude rarement sur ce terrain, envisage de rendre possible par une loi le changement légal de genre, un geste qui pourrait permettre aux 300.000 transgenres du pays un meilleur accès aux services de santé. Si une telle loi se concrétisait, elle n'entrerait cependant pas en vigueur avant 2019 au plus tôt.

Huynh Nha An s'en remet pour l'instant à ses amis: ce sont eux qui la conseillent sur la posologie et la fréquence des injections, explique-t-elle, alors qu'il n'existe pas pour l'instant de spécialistes ou de cliniques capables de la prendre en charge en cas de problème.

Depuis quelques mois, elle dépense pour acheter des hormones près de la moitié de son revenu mensuel de 100 dollars, ou emprunte à ses amis. Sa famille, elle, a cessé de lui donner de l'argent depuis qu'elle a fui la maison.

"Mes parents me voient encore comme une personne malade, ils ne m'acceptent pas comme une fille", raconte-t-elle.

Des chamans comme guérisseurs

Il est difficile de trouver des oestrogènes et de la progestérone au marché noir au Vietnam, donc la plupart des trans comme Nha An se fournissent en Thaïlande.  A l'inverse, se procurer de la testostérone est plus facile pour ceux qui en ont besoin pour une vie d'homme, car cette hormone est aussi utilisée par les adeptes de bodybuilding et pour doper la libido, elle est donc plus accessible sur le marché noir. Malgré les risques de l'auto-médication, Nha An a eu de la chance jusqu'à présent.

Mais pas Jessica Nguyen: cette femme a développé un abcès après une injection et rêve aujourd'hui d'un meilleur accès aux traitements. La chirurgie de réassignation de sexe lui a coûté 4.000 dollars en Thaïlande, une fortune pour la plupart des Vietnamiens. Et pour 1.800 dollars, elle s'est fait faire des seins, cette fois-ci au Vietnam, où rien n'interdit aux personnes trans d'avoir recours à cette opération.

"Je me sentais comme une autre personne... Je suis heureuse dans mon corps maintenant", raconte Jessica, qui a quitté sa famille à l'âge de 20 ans après plusieurs années pendant lesquelles ses parents ont tenté de la "guérir" en faisant appel à des médecins mais aussi à des chamans.

Le Vietnam pionnier ? 

S'il légifère dans ce domaine, le Vietnam sera l'un des premiers pays d'Asie du Sud-Est à le faire.

"Nous devons évaluer quelles installations médicales seront compatibles pour faire de l'hormonothérapie ou de la chirurgie pour les personnes trans", a déclaré Nguyen Huy Quang, un responsable du ministère de la santé.

La loi en chantier est aussi censée déterminer qui sera autorisé à changer de sexe légalement. En l'état actuel des débats, il est probable que les personnes ne suivant pas de traitement hormonal ou qui n'ont pas subi de chirurgie ne soient pas admissibles.

Pour Phong Nguyen, c'est une mauvaise nouvelle: ce militant de l'association ICS, né femme mais qui s'identifie comme un homme, a cessé de prendre des hormones et n'a pas l'intention d'être opéré.

Ce qui semble l'exclure des critères aujourd'hui évoqués pour un changement de sexe légal.

Il serait ainsi contraint de conserver une carte d'identité de femme, et proteste: "la loi doit valoir pour tout ceux qui s'identifie comme transgenre, quelle que soit leur condition physique", dit-il.

Outre l'impact psychologique, vivre comme un homme avec une carte d'identité de femme constitue un vrai casse-tête bureaucratique, pour postuler à un emploi, ou simplement ouvrir un compte en banque...

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Moyen Orient / Afrique du Nord Une campagne positive pour briser l'isolement des LGBT du monde arabe

Grande-Bretagne Le ministre des Affaires étrangères assure défendre les droits LGBT dans le Commonwealth

Indonésie Les bastonnades pour homosexualité n'auront plus lieu en public

Chine Devant le tollé, le réseau social Weibo renonce à censurer des contenus homosexuels

Toronto Le tueur en série présumé d'homosexuels inculpé d'un 8ème meurtre

Autriche Conchita Wurst révèle sa séropositivité pour couper court au chantage d'un ex-boyfriend

Festival de Cannes Le jury de la Queer Palm présidé par la productrice française Sylvie Pialat

Médias / Sport W9 suspend un de ses commentateurs de foot après des propos homophobes

Australie / Rugby Les propos homophobes de Folau continuent de susciter la polémique

Mémoires François Hollande regrette de ne pas avoir ouvert la PMA aux couples lesbiens

Espagne Le meurtrier néo nazi d'un homosexuel espagnol retrouvé en Colombie 18 ans après les faits

Etats-Unis Le futur secrétaire d'Etat interrogé sur ses propos homophobes

Abus sexuels La justice se penche sur Kevin Spacey à Londres et Los Angeles

Canada Le tueur en série d'homosexuels inculpé d'un septième meurtre

France Vers une proposition de loi pour interdire les thérapies de conversion de l'homosexualité

Val d'Oise Quatre jeunes tendaient des guets-apens à des homosexuels

People Ronan Farrow, fils de Woody Allen et Mia Farrow, fait son coming-out

Eglise catholique Macron se met à dos les assos LGBT pour avoir dit que l'Église accompagne les familles homosexuelles

Vatican Le pape reçoit un Français grièvement blessé en défendant un couple s'embrassant

Presse gay Têtu a accumulé plus de 230.000 euros de dettes lors de sa relance ratée

Royaume-Uni Le prince Harry et Meghan Markle encouragent les dons contre le VIH comme cadeau de mariage

Religion / Etat Christine Boutin salue le discours d'Emmanuel Macron sur les catholiques

Loi Asile et immigration L'Assemblée nationale vote un amendement pour protéger les demandeurs d'asile LGBT

Algérie Un homosexuel agressé et torturé

Football féminin L'ancienne attaquante des Bleues Marinette Pichon revient sur son homosexualité dans une autobiographie

Médias gay Têtu à nouveau en liquidation judiciaire

Tchétchénie Un an après les persécutions d'homosexuels, justice n'a toujours pas été rendue aux victimes

Rugby La star australienne Israel Folau estime que les homosexuels doivent aller en enfer

Statut sérologique VIH Actions Traitements alerte sur la confidentialité des données sur les applis de rencontre

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris Fetish Le programme de la 5e édition, du 24 au 27 mai 2018

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Sex store RoB... et plus encore !

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent avril 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour GEL J-LUBE
chez RoB Paris
LOT COCKRINGS
16.00 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Menstore
COCKRING TANTUS
12.00 €
Voir l'offre pour COCKRING TANTUS
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
GEL SPUNK
15.00 €
Voir l'offre pour GEL SPUNK
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
OXBALLS
8.50 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
JUNGLE JUICE
15.00 €
Voir l'offre pour JUNGLE JUICE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
JOCKSTRAP
49.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
SHORT BACKZIP
65.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKZIP
chez VestiaireGay
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore