L'humoriste Dave Chappelle agressé sur scène après un sketch sur les personnes transgenres.  - Etats-Unis

Etats-Unis

L'humoriste Dave Chappelle agressé sur scène après un sketch sur les personnes transgenres.

Le comique américain Dave Chappelle a été agressé sur scène lors d'un spectacle à Los Angeles mardi soir. Cette agression intervient alors que l'humoriste est au coeur d'une polémique après un sketch sur les personnes transgenres. 

E-llico.com / Actus

L'humoriste Dave Chappelle agressé sur scène après un sketch sur les personnes transgenres.
Etats-Unis

Mis en ligne le 05/05/2022

Tags

Etats-Unis Dave Chappelle Transgenres

L'humoriste âgé de 48 ans participait au festival "Netflix Is A Joke", organisé au Hollywood Bowl par la plateforme de streaming, lorsqu'un homme dans le public est monté sur scène et a tenté de le plaquer, selon des images vidéo de l'incident partagées sur les réseaux sociaux. Dave Chappelle n'a pas été blessé et les motivations de cette agression n'étaient pas connues dans l'immédiat.

La police de Los Angeles a confirmé l'incident et déclaré que l'agresseur portait un pistolet factice, équipé d'une lame de couteau rétractable. Selon un communiqué des forces de l'ordre, l'agresseur, un homme de 23 ans, "a pointé l'objet dans la direction de la victime". "Des agents de sécurité en uniforme du Hollywood Bowl, qui ont été témoins de l'incident, ont appréhendé le suspect et l'ont éloigné de la victime", poursuit ce communiqué.

Remis ensuite à des policiers appelés sur place, l'agresseur a été inculpé d'"agression avec une arme létale" et sa caution fixée à 30.000 dollars. Des vidéos ont montré le jeune homme en train d'être évacué sur une civière. Il a été transporté vers un hôpital pour être soigné, selon une porte-parole de la police.

Selon Brianna Sacks, une journaliste de Buzzfeed présente au spectacle, l'agresseur a été à son tour attaqué par au moins 10 personnes après s'en être pris à Dave Chappelle.

En octobre dernier, Netflix s'est retrouvé plongé dans une polémique sur la liberté d'expression aux Etats-Unis après la diffusion d'un spectacle de l'humoriste, "The Closer", dans lequel la star du stand-up répondait aux critiques l'accusant de se moquer des personnes transgenres. Dans ce spectacle condamné par des groupes LGBT, il affirmait que "l'existence du genre est un fait" et que ses détracteurs sont "trop sensibles". "Dans notre pays, vous pouvez tirer et tuer" un homme noir, "mais ne vous avisez pas de froisser une personne gay", y disait encore Dave Chappelle, lui-même noir.

Une agente de Dave Chappelle a affirmé mercredi qu'"il refusait que l'incident de la nuit dernière vienne éclipser la magie d'un moment historique" qui l'a vu se produire quatre fois de suite au prestigieux Hollywood Bowl. De son côté, Netflix a réagi dans un communiqué pour souligner prendre très au sérieux la sécurité des artistes. "Nous défendons avec vigueur le droit des humoristes de stand-up à se produire sur scène sans craindre d'actes de violence", a dit la plateforme.

En mars, l'humoriste américain Chris Rock avait été giflé sur scène par l'acteur Will Smith durant la cérémonie des Oscars après une plaisanterie sur les cheveux ras de l'épouse de ce dernier. Selon plusieurs médias américains, après l'agression de Dave Chappelle mardi soir, Chris Rock, qui participait au même festival, est apparu sur scène avec Dave Chappelle et a déclaré: "C'était pas Will Smith?"

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

A lire aussi...

MonterDescendre

Discrimination L'Autriche ouvre le don du sang aux homosexuels, bisexuels et transgenres

Santé / Sexe A Madrid, un sauna gay soupçonné d'être un foyer de variole du singe contraint de fermer ses portes

Variole du singe Trois cas en Belgique liés au festival fétichiste Darklands

Foot / Homophobie Les Ultras du PSG apportent leur soutien à Idrissa Gueye

Football A six mois du Mondial-2022, le Qatar sur la défensive sur la question des droits humains

Sexe virtuel Le caming ne relève pas de la prostitution, selon la Cour de cassation

Santé gay / Variole du singe Nouveaux cas en Suède, Italie et Canada, une agence de l'UE prépare un rapport

Justice / Marseille Jusqu'à 18 ans de prison pour séquestration et viol d'un militant LGBT

Sénégal Enquête policière sur une possible agression collective homophobe

Taïwan Le mariage pour tous, sauf pour les couples homosexuels transnationaux

Sénégal / Homophobie Le soutien au joueur Idrissa Gana Gueye ne faiblit pas, au nom des valeurs

Santé gay Des cas de variole du singe détectés en Europe et Amérique du Nord

Festival / Cinéma Cannes déroule le tapis rouge au dissident russe Kirill Serebrennikov

Homosexualité Tchaïkovski vu par sa femme oubliée: l'histoire à l'origine du film

Variole du singe au Royaume-Uni L'OMS veut faire la lumière sur un virus qui affecte la communauté gay

Ukraine Le Conseil de l'Europe réclame la protection des personnes LGBT touchées par la guerre

France Les plaintes pour crimes et délits anti-LGBT+ en hausse de 28% en 2021

Homophobie dans le football Le chef de l'Etat sénégalais soutient le joueur du PSG Gueye

Journée contre l'homophobie Plaintes en hausse, victimes désemparées

Classement Rainbow Europe La France passe de la 13ème à la 7ème place

Angleterre Jake Daniels, premier joueur pro anglais en activité à faire son coming out

Bulgarie Un tribunal exige qu'un acte de naissance soit délivré au bébé d'un couple de lesbiennes

Football L'absence d'Idrissa Gueye lors de la journée de lutte contre l'homophobie fait polémique

Discrimination Quand être trans renchérit votre assurance

Paris Un centre d'aide dédié aux migrants LGBT+ et aux trans

Marseille Deux ex-légionnaires jugés pour la séquestration et le viol d'un militant LGBT

Foot / Ligue 1 L'association de lutte contre l'homophobie Rouge Direct interpelle Idrissa Gueye

Foot / Homophobie Des murs sont tombés mais pas suffisamment, selon l'entraîneur de Nice

Islam / Homophobie La justice ordonne la réouverture provisoire de la mosquée de Beauvais

Les précédentes Unes

précédent mai 2022 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

L'actu en continu

Toute l'actu