Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
L’ouverture de la PMA débattue en 2018, selon la ministre de la Santé - Homoparentalité

Homoparentalité

L’ouverture de la PMA débattue en 2018, selon la ministre de la Santé

Selon la ministre de la Santé, "la société est prête" à une réforme de la PMA ouvrant cette possibilté aux couples lesbiens. 

E-llico.com / Actus

L’ouverture de la PMA débattue en 2018, selon la ministre de la Santé
Homoparentalité

Mis en ligne le 11/07/2017

Tags

PMA Comité consultatif national d'éthique (CCNE) Homoparentalité Macron Gouvernement

Sur le même sujet

Au nom de l'égalité, des femmes réclament la PMA pour toutes en France
Reportage
Au nom de l'égalité, des femmes réclament la PMA pour toutes en France
Vers un élargissement de la PMA, malgré de premières oppositions
Homoparentalité
Vers un élargissement de la PMA, malgré de premières oppositions
Plus de quatre ans après le mariage gay, l'exécutif attendu sur la PMA
Homoparentalité
Plus de quatre ans après le mariage gay, l'exécutif attendu sur la PMA

L’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes et les femmes célibataires sera probablement débattue au moment de la révision des lois de bioéthique, prévue en 2018, a indiqué la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, interrogée mardi 11 juillet sur France Inter.

"Nous allons voir quand il convient d’ouvrir ce sujet, sachant qu’en 2018 nous devrons de façon systématique rouvrir les lois de bioéthique. Donc, il est probable que cette discussion aura lieu lors des états généraux de la bioéthique qui se tiendront l’année prochaine », a-t-elle expliqué.

La ministre chargée de ce dossier s’exprimait pour la première fois sur le sujet depuis la parution, le 28 juin, d’un avis du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), favorable à cette ouverture. 

"J’attends de voir ce que donnent les états généraux. Je n’ai pas d’avis personnel à donner sur les sujets de société, a prudemment déclaré Agnès Buzyn. Il faut qu’une société soit prête pour avancer. J’attends de voir ce que disent les Français". "Le Comité consultatif national d’éthique contient en son sein toutes les sensibilités. Donc, s’il a rendu un avis favorable, je pense que la société est prête"a-t-elle ajouté.

Jusqu’à présent, seuls le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner et la sécrétaire d'Etat à l'égalité hommes-femmes Marlène Schiappa s’étaient exprimés.

Le premier jugeant possible une "évolution de la législation" sur la PMA, aujourd’hui réservée aux couples hétérosexuels, la seconde estimant que l'ouverture de la PMA aux couples de femmes est une "mesure de justice sociale" qui mettrait fin à une "forme de discrimination à l'égard des lesbiennes.

Le candidat Macron s'était dit "favorable" à une loi ouvrant la PMA "aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires", la conditionnant à l'avis du Comité consultatif national d'éthique (CCNE), rendu fin juin.

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

Le problème, c'est le Conseil d'Etat. Car la question de l'accès des lesbiennes à la PMA n'est pas du ressort des assemblées parlementaires, quoique les représentants du Conseil d'Etat en pensent. Ils devraient veiller, depuis longtemps au respect du principe d'égalité entre toutes les femmes, quelle que soit leur orientation sexuelle ou la couleur de leur peau.

Le Conseil d'Etat considère qu'être LGBT - et en l'occurrence être lesbienne -, procède d'un choix, comme de militer à la CGT ou au Médef. Ou comme d'entrer en religion

Si le conseil d'Etat avait une attitude humaine, si il respectait la déclaration des Droits de l'homme, il veillerait à ce que la prétendue catégorie des femmes lesbiennes n'existe pas, il veillerait à ce que les LGBT ne soient pas discriminés et qu'ils puissent profiter toujours et partout en France de la loi commune, en application de la Déclaration.

Au lieu de cela, ils livrent les citoyens et citoyennes LGBT en pâture à une société hystérisée par des individus qui ne méritent pas le nom de républicains..

lemien

Malheureusement, je crois quand on voit les propos de pleutre tenue par cette ministre (je l'ai écouté sur France-Inter) que cette loi ne verra pas le jour. Pourquoi attendre 2018 ? Pourquoi pas tout de suite ? Par contre pour les lois scélérates sur le droit su travail, là c'est tout de suite ! Macron n'est qu'une façade, candidat et président des riches et du medef ! Les couples de femmes, ça ne l'intéresse pas, rappelons nous ses propos sur la manif pour tous !

Pourquoi attendre 2018 ?

Puisque "la société est prête", vous le dites vous-même, pourquoi attendre 2018 ? En plus, le CCNE a déjà rendu son avis. - Benji

Laurent

Emmanuel Macron a dit que c'est la communauté lgbti qui a humilié le mouvement lgbtiphobe de la manif pour tous et sens commun et pas le contraire.

Yannick

fin 2018... pour le début de la révision des lois bioéthiques avec peut-être la "PMA pour toutes"?

Ca veut dire que la loi sera applicable seulement à compter de la mi 2019 et que pour les 1ères PMA en France, avec les démarches, délais d'attente et examens, il faudra attendre fin 2019:
pour les lesbiennes qui ont déjà 40 ou 42 ans aujourd'hui, ça va être NIET, donc... :-((

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Enquête Le chemsex se développe partout en Europe chez les homosexuels

Buzz Donald Trump a-t-il fait une blague homophobe au sujet du président Macron?

Recherche La conférence sida lance un appel au maintien de l'aide financière américaine

Allemagne La Gay Pride de Berlin célèbre le mariage pour tous

Conférence internationale de Paris Des espoirs pour la recherche, des inquiétudes liées à Trump

VIH Les experts du sida réunis à Paris pour prendre le pouls des nouvelles stratégies contre la maladie

Soins funéraires aux séropositifs La fin d'une discrimination post-mortem

Touche Pas à mon Poste Dans le viseur du CSA et des annonceurs, Hanouna promet des garde-fous

VIH / Discrimination L'interdiction des soins funéraires des séropositifs a été levée

Etats-Unis Le gouverneur transphobe du Texas piégé par une photo avec une militante transgenre

Canular homophobe de Hanouna Les dirigeants de Canal+ entendus par le CSA dans une ambiance glaciale

Assemblée nationale Le député LREM Olivier Serva, contesté pour ses propos homophobes, élu président de la délégation Outre-mer

Etude Prevagay Les comportements à risque demeurent préoccupants chez les jeunes gays

Canular homophobe de Hanouna A la place de l'animateur, Yannick Bolloré aurait fait une pause

Etats-Unis Trystan, homme transgenre de 34 ans, a accouché d'un petit garçon

Russie Pour le président tchétchène, les gays sont le démon, ce ne sont pas des hommes

Corée du Sud Des dizaines de milliers de personnes à la Gay Pride de Séoul

Haïti La cascade de Saut-d'Eau, asile pour la communauté LGBT

Royaume-Uni Un jeune vendeur refuse de renoncer à se maquiller sur son lieu de travail

Repères Le mariage gay légalisé dans plus d'une vingtaine de pays

Ile de Malte Le Parlement maltais adopte le mariage pour les couples homosexuels

Corée du Sud Samedi tendu à Séoul entre gay pride et rassemblement homophobe

Russie Un ballet évoquant l'homosexualité de Noureev censuré au Bolchoï

Tchétchénie Exécutions de masse au cours d'une nuit sanglante à Grozny

Dérapages d'Hanouna Vincent Bolloré réclame 13 millions d'euros au CSA

Grande-Bretagne Nouvelle enquête sur le scandale de sang contaminé par le VIH et l'hépatite C

Homoparentalité L’ouverture de la PMA débattue en 2018, selon la ministre de la Santé

Justice Un médecin de Cherbourg suspendu pour six mois après des propos sur les handicapés et les homosexuels

Brésil Une branlette de vestiaire de foot qui ne passe pas inaperçue

Cyclisme Un ancien champion du Tour de France fait son coming out transgenre

VIH Une première au Brésil, les tests du sida en vente dans les pharmacies

Les précédentes Unes

précédent juillet 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

Shopping

PLUG CONNECTE
119.00 €
Voir l'offre pour PLUG CONNECTE
chez RoB Paris
GUIDE 2017
18.99 €
Voir l'offre pour GUIDE 2017
chez Menstore
POPPERS
8.00 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez Mentoyz
COCKRING MASTER
59.00 €
Voir l'offre pour COCKRING MASTER
chez RoB Paris
COMBI BARCODE
65.00 €
Voir l'offre pour COMBI BARCODE
chez VestiaireGay
CHRONO ERECT
19.90 €
Voir l'offre pour CHRONO ERECT
chez Menstore
MASTURBATEUR
23.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
T-SHIRT AJAXX63
35.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT AJAXX63
chez RoB Paris
JOCKSTRAP
45.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
SPERM OPTIMIZER
16.00 €
Voir l'offre pour SPERM OPTIMIZER
chez Menstore
POMPE A TETONS
36.00 €
Voir l'offre pour POMPE A TETONS
chez Mentoyz
CEINTURON EN CUIR
45.00 €
Voir l'offre pour CEINTURON EN CUIR
chez RoB Paris
SHORT
95.00 €
Voir l'offre pour SHORT
chez VestiaireGay
PLUG COLT
28.00 €
Voir l'offre pour PLUG COLT
chez Menstore
GEL A BASE D'EAU
5.50 €
Voir l'offre pour GEL A BASE D\'EAU
chez Mentoyz
JOCKSTRAP BLANC
39.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP BLANC
chez VestiaireGay
SHORT SPANDEX
51.00 €
Voir l'offre pour SHORT SPANDEX
chez RoB Paris
POMPE ROOKIE
19.00 €
Voir l'offre pour POMPE ROOKIE
chez Menstore