Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
L'Union Européenne dévoile un plan contre les discriminations et la haine anti-LGBT - Europe

Europe

L'Union Européenne dévoile un plan contre les discriminations et la haine anti-LGBT

Bruxelles a présenté jeudi un plan destiné à lutter contre les discriminations et la haine envers les personnes LGBT et à renforcer les droits des couples homoparentaux, jugeant la situation "inquiétante" dans certains pays d'Europe comme la Pologne.

E-llico.com / Actus

L'Union Européenne dévoile un plan contre les discriminations et la haine anti-LGBT
Europe

Mis en ligne le 12/11/2020

Tags

Union européenne Droits LGBT Pologne Hongrie

Les associations de défense des droits des LGBT se sont félicitées de cette initiative, la première de ce type, estimant que la Commission européenne "passait à la vitesse supérieure" dans une période de "régression". "Nous voyons des progrès dans certains Etats membres.

Par exemple beaucoup ont reconnu légalement les couples de même sexe", a déclaré la vice-présidente de la Commission, Vera Jourova (photo), lors d'une conférence de presse. "Mais nous voyons aussi des tendances inquiétantes", a-t-elle poursuivi, citant les zones déclarées "sans idéologie LGBT" dans certaines villes polonaises et les attaques contre des manifestants.

La Commission va proposer une reconnaissance mutuelle entre Etats membres des droits parentaux des couples de même sexe. "Ce n'est pas acceptable que votre enfant arrête d'être votre enfant quand vous traversez la frontière", a estimé Vera Jourova. Elle a indiqué que 21 Etats membres reconnaissaient une forme d'union entre personnes de même sexe, et qu'une partie seulement d'entre eux reconnaissait la possibilité d'adopter un enfant pour ces couples. Une législation européenne pour une reconnaissance mutuelle des droits parentaux nécessiterait toutefois l'unanimité des Etats membres.

L'exécutif européen veut aussi renforcer la lutte contre les discours et les crimes ou délits anti-LGBT, en proposant qu'ils soient prévus spécifiquement dans les traités. "Il faut que nous le fassions au niveau de l'UE car tous les Etats membres ne s'attaquent pas au problème de la haine croissante contre les personnes LGBT dans leur code pénal", a justifié Vera Jourova. Une telle inclusion pourrait ensuite déboucher sur une obligation pour les Etats membres de punir ces infractions.

La commissaire européenne à l'Egalité, Helena Dalli, a aussi condamné les "thérapies de conversion" qui visent à changer l'orientation sexuelle des personnes LGBT. "Personne n'a besoin d'être corrigé. Les pratiques de conversion doivent cesser", a-t-elle dit lors de la présentation de cette stratégie sur cinq ans.

"Historique" 

La Commission a aussi indiqué "suivre" avec attention un projet en Hongrie du gouvernement de Viktor Orban visant à inscrire dans la constitution que "la mère est une femme, le père est un homme" et définir le sexe comme étant uniquement celui de la naissance. "Viktor Orban emploie des mesures sournoises et inacceptables pour décider d'une interdiction de fait sur l'adoption par les homosexuels, à un moment où toute manifestation est impossible", a dénoncé l'eurodéputée Kati Piri (S&D, socialistes et démocrates). Mais il n'est pas le seul, a-t-elle poursuivi, citant le projet du gouvernement estonien d'organiser un référendum en 2021 pour restreindre la définition du mariage dans la Constitution à une union entre un homme et une femme.

En Pologne, où la communauté gay est la cible de la droite conservatrice nationaliste au pouvoir et de l'Eglise catholique, les "zones sans idéologie LGBT" décrétées par plusieurs municipalités ont conduit la Commission européenne à refuser des subventions à ces communes. "Nous n'accepterons jamais ces zones, ce sont des zones sans humanité", a déclaré Helena Dalli.

Outre les groupes S&D et Verts au Parlement européen, l'eurodéputé Renew Pierre Karleskind a salué un texte "historique". " J'aurais souhaité une plus grande ambition" sur les "thérapies de conversion", a-t-il dit, " mais le fait que la Commission reconnaisse que ces pratiques ont de graves répercussions sur la santé physique et mentale des victimes, et souhaite une interdiction à terme, est une bonne chose ".

L'organisation ILGA-Europe, qui regroupe 600 associations LGBT de 54 pays, a dit son "impatience de travailler avec tous à la Commission et d'autres institutions de l'UE pour garantir que les ambitions de la stratégie se traduisent en changements réels". Selon une enquête de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne de 2019, les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre se sont accrues dans l'UE: 43% des personnes LGBT disent se sentir discriminées, contre 37% en 2012.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Maxime

"Bruxelles jugeant la situation inquiétante dans certains pays d'Europe comme la Pologne."
Bruxelles devrait venir en France voir la situation des personnes lgbt. La France est encore et toujours un pays extrêmement lgbtphobe.

Olivier

Les réponses molles et évasives de l'Europe face à l'agressivité de la Hongrie et de la Pologne en particulier ont de quoi inquiéter. On sent que l'Europe, sur cette question comme sur d'autres questions sociétales, joue un rôle de composition (qui ne mange pas de pain).

Les postures à elles seules ne font pas avancer les choses. On attend des réactions mieux adaptées, plus vives, en réponse à la violence des croisades de la Pologne et de la Hongrie contre les LGBT ,



Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Pays-Bas Démission du chef du parti populiste après des échanges homophobes, antisémites et nazis

Argentine L'armée va devoir inclure un quota de transgenres dans ses rangs

Russie Deux Pussy Riot mises à l'amende pour une action anti-homophobie

Berlin Arrestation d’un homme soupçonné de meurtre sexuel et de cannibalisme

Indonésie Un couple homosexuel risque la flagellation après avoir été dénoncé à la police par des habitants

Thaïlande La communauté LGBTQ dans la rue pour plus d'égalité et de démocratie

Transgenres 350 transgenres assassinés l’année dernière - dont 152 au Brésil

Disparition Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin et résistant homosexuel, est décédé

Mémoires Barack Obama regrette d'avoir traité des gens de pédés dans son adolescence

Pays-Bas Les parlementaires néerlandais veulent interdire aux écoles religieuses de refuser les élèves LGBT

Russie Les députés russes rejettent deux projets de loi homophobe et transphobe

Covid-19 Les organisateurs du concours Eurovision anticipent des mesures liées au coronavirus

Athlétisme / Genre Caster Semenya saisit la Cour Européenne pour contester le règlement sur le taux de testostérone

Nouvelle Zélande Un porteur du Covid-19 menace de contaminer les bars gay d'Auckland

CEDH La Suisse condamnée pour le renvoi d'un homosexuel vers la Gambie

Etats-Unis Le Nevada, 1er Etat américain à entériner le mariage homosexuel dans sa Constitution

Etats-Unis Près de 100.000 plaintes pour abus sexuels déposées contre les Boy Scouts

Brésil Percée de candidats transgenres aux élections municipales

Eglise catholique / Abus sexuels Le Vatican publie un rapport glaçant sur un cardinal prédateur américain

Santé Les générations 1941 à 1955 victimes d'une stagnation de la mortalité, notamment à cause du sida

Haine en ligne Mila de nouveau visée par des menaces de mort après une vidéo critique sur l’islam

Europe L'Union Européenne dévoile un plan contre les discriminations et la haine anti-LGBT

Europe La Norvège criminalise les discours de haine contre les bisexuels et transgenres

Brésil Nouveau dérapage homophobe du président Jair Bolsonaro

Prison Break Wentworth Miller se retire de la série parcequ'il ne veut plus incarner de personnages hétérosexuels

Gabon Deux femmes arrêtées pour avoir simulé un mariage gay

Europe La Hongrie veut cimenter le genre dans la constitution

Belgique Mea culpa d'un parlementaire européen après un commentaire homophobe

Grande-Bretagne Victime d'homophobie, un employé de la défense fait fuiter des documents secrets

Hongrie Le vice-Premier ministre veut une interdiction constitutionnelle de la propagande de genre

Les précédentes Unes

précédent novembre 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASQUE TISSU
16 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL CANNABIS
12 €
Voir l'offre pour GEL CANNABIS
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
POMPE
42 €
Voir l'offre pour POMPE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
DECONTRACTANT
11.50 €
Voir l'offre pour DECONTRACTANT
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
CAGOULE
35 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris