Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Ni célibat, ni lesbianisme: et si le couple hétéro faisait sa mue ? - Couples

Couples

Ni célibat, ni lesbianisme: et si le couple hétéro faisait sa mue ?

Alors que certaines intellectuelles et militantes féministes plaident pour un renoncement au couple hétérosexuel, lui préférant le célibat ou le lesbianisme, plusieurs autrices esquissent des pistes de réflexion pour que femmes... et hommes puissent mieux s'y épanouir.

E-llico.com / Actus

Ni célibat, ni lesbianisme: et si le couple hétéro faisait sa mue ?
Couples

Mis en ligne le 25/10/2021

Tags

Couples

"Interroger l'hétérosexualité, ça ne veut pas dire abandonner le couple", souligne auprès de l'AFP la journaliste Lucile Quillet, autrice de l'essai "Le prix à payer - Ce que le couple hétéro coûte aux femmes" (ed. Les Liens Qui Libèrent). Parce que les femmes restent moins bien payées que les hommes, parce qu'elles assument une baisse de salaire quand arrive un enfant (temps partiel), ainsi que les tâches domestiques dans le foyer... le tout, en contribuant au même niveau que leur conjoint aux dépenses courantes: le couple appauvrit les femmes, affirme l'autrice.

"Ce que j'ai voulu montrer, c'est que malgré des discours sur l'égalité, le compte n'y est pas. On en demande toujours plus aux femmes, notamment dans la sphère intime, sans que cela se sache. Alors, j'ai voulu faire les comptes", explique-t-elle. 

"Rapport de force"

Pour autant, pas question de sortir de ce modèle: "Que des femmes s'épanouissent dans le célibat c'est très bien. Mais proposer aux autres de devenir lesbiennes quand elles sont hétéros, c'est juste impossible", argue-t-elle.

Ces dernières années, des militantes féministes ont clamé leur ras-le-bol du couple hétéro, au motif qu'il nuit aux femmes. En France, Virginie Despentes, une des icônes du féminisme hexagonal, expliquait en 2017 au journal Le Monde avoir ressenti du "soulagement" lorsqu'elle est sortie, à 35 ans, de l'hétérosexualité.

Depuis, les publications on fait florès. Comme "La tragédie de l'hétérosexualité" (2020) de l'universitaire américaine Jane Ward. En Angleterre, "The Unexepected Joy of Being Single" (La joie inattendue d'être célibataire, ndlr) (2018), est devenu un livre de référence pour toute une génération.

"On vit dans une société où le couple hétéro reste majoritaire. Alors soyons réalistes et interrogeons nous plutôt sur la question du rapport de force dans le couple", observe auprès de l'AFP la primo-romancière Maud Ventura.

Dans "Mon mari" (Ed. L'iconoclaste), sa fiction teintée d'humour qui a été remarquée en cette rentrée littéraire, la jeune femme expose la dépendance affective d'une femme mariée et indépendante mais dont chaque minute de la vie tourne autour de son mari. Cette contradiction, la trentenaire affirme l'avoir vécue et en avoir été témoin. Selon elle, c'est le paradigme amoureux et son imaginaire, qu'il faut repenser. 

"Révolution romantique" 

"Il faut écrire des romans qui racontent un amour conjugal émancipateur et apaisé et sortir une fois pour toutes des clichés autour du prince charmant et du mythe de la passion. L'amour ne veut pas dire intranquilité", estime-t-elle. Une thèse aussi défendue dans l'essai de la journaliste Mona Chollet "Réinventer l'amour" (Ed. Zones).

L'autrice de "Sorcières, la puissance invaincue des femmes" (2018), un succès de librairie, appelle femmes et hommes à changer de "logiciel amoureux" pour parvenir à une "révolution romantique", qui permettrait aux femmes de mieux s'épanouir dans le couple. Une révolution qui ne peut se faire sans les hommes, selon la philosophe Manon Garcia, qui plaide, dans son essai très fouillé sur le consentement, "La conversation entre les sexes", (Ed. Flammarion) pour un dialogue au sein du couple (hétéro ou non d'ailleurs).

"Les hommes doivent initier cette conversation avec les femmes et surtout les écouter. Ce n'est que de cette manière, qu'on pourra sortir des normes qui pèsent sur le couple et qu'hommes et femmes pourront s'y épanouir", détaille-t-elle auprès de l'AFP. Et d'appeler à sortir "d'une vision libérale" de la sexualité, qui consiste à penser que "les hommes ont le droit aux corps des femmes" pour aller vers un partage et une égalité entre les sexes.

"C'est cette éducation à une culture érotique égalitaire qui manque", insiste-t-elle. Une mue qui bénéficierait à tous, selon Lucile Quillet pour qui "il serait faux de croire que tous les hommes sont heureux du modèle hétéro actuel".

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Amériques Le 1er hôtel LGBT de Cuba accueille les touristes, en attendant le mariage gay

Zemmour candidat Florilège de déclarations sur les femmes et les homosexuels

Genre Le parquet en faveur de la reconnaissance comme mère d'une femme transgenre

VIH Anne Hidalgo maintient l'objectif d'un Paris sans sida en 2030

Canada La chambre basse vote une loi interdisant les thérapies de conversion

Sida Mettre fin à la transmission du virus est à portée de main, assure Joe Biden

Racisme / Homophobie Twitch lance un nouvel outil contre le harcèlement

Chili Le vote au Sénat sur le mariage homosexuel reporté

Inclusion Une pub pour la poste norvégienne met en scène un père Noël gay

VIH Le nombre de dépistages et nouveaux diagnostics en baisse en France en 2020

Sida Les courbes des infections ne baissent pas assez rapidement, alerte Onusida

Botswana La justice confirme la décriminalisation de l'homosexualité

Etats-Unis Début du procès de l'acteur Jussie Smollett, accusé d'avoir inventé une agression homophobe

Justice / Droit Une femme transgenre veut changer la législation sur la filiation

Sida Biden définit une stratégie pour mettre fin à l'épidémie aux USA d'ici 2030

VIH / Sida L'épidémie de sida en dix dates clés

Honduras / Présidentielle La candidate de la gauche pro-mariage gay revendique la victoire

Sida Des années de recherche, toujours pas de vaccin

Mode Le designer américain Virgil Abloh, star de Vuitton et d'Off-White, emporté par un cancer

Eglise catholique L'archevêque ultra-conservateur de Paris démissionnaire après la révélation d'une relation intime avec une femme

Homophobie Suspension insuffisante du président Gaël Pelletier selon la Fédération de handball

Amiens Un jeune lycéen poursuivi pour les tags homophobes contre un bar gay

Turquie La police tire des gaz lacrymogènes contre des femmes manifestant

Allemagne L'accord de gouvernement prévoit un arsenal de mesures favorables aux LGBT

Santé sexuelle Le chemsex se diffuse, notamment hors de la population gay, selon une étude

Afrique Une église du Rwanda offre un refuge aux croyants LGBT

Corruption de mineurs Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal correctionnel

Etats-Unis Accusé de harcèlement sexuel, Kevin Spacey condamné à verser 31 millions de dollars à la production

Accusation d'homophobie La Cour de cassation annule la condamnation de l'EPCR pour diffamation envers Boudjellal

Supporters Entre dialogue et banissement, des politiques diverses dans les stades européens

Les précédentes Unes

précédent décembre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris