Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
PMA pour toutes et accès aux origines, les principales mesures votées - Loi bioéthique

Loi bioéthique

PMA pour toutes et accès aux origines, les principales mesures votées

PMA pour toutes, réforme de la filiation, autoconservation des ovocytes, accès aux origines: voici les principales mesures du projet de loi bioéthique adopté en deuxième lecture par l'Assemblée nationale, dans la nuit de vendredi à samedi.

E-llico.com / Actus

PMA pour toutes et accès aux origines, les principales mesures votées
Loi bioéthique

Mis en ligne le 03/08/2020

Tags

Loi bioéthique PMA Filiation

Le projet de loi devra encore repasser devant le Sénat, peut-être pas avant janvier 2021, avant que les parlementaires des deux chambres ne tentent de trouver une version de compromis.

- Elargissement de la PMA

La PMA (procréation médicalement assistée) va être autorisée aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, et non plus réservée aux seuls couples hétérosexuels. Elle sera remboursée par la Sécu, pour un coût évalué à 15 millions d'euros annuels supplémentaires. La PMA pour les hommes transgenres et la PMA post-mortem ont été rejetées.

- Réforme de la filiation

Conséquence de l'ouverture de la PMA, le texte prévoit un nouveau mode de filiation pour les enfants de couples de femmes. Les couples de femmes devront passer par une reconnaissance anticipée de l'enfant devant notaire, comme peuvent le faire les couples hétérosexuels non mariés. La filiation sera établie à l'égard de la femme qui a accouché via sa désignation dans l'acte de naissance, tandis que celle qui n'a pas porté le bébé le sera par la reconnaissance conjointe.

Les couples de femmes qui ont eu recours à une PMA à l'étranger avant la loi pourront par ailleurs, pendant trois ans à compter de la publication du texte, faire une reconnaissance conjointe pour établir la filiation. Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti s'est engagé à travailler aux situations non prévues en l'état, comme le cas où les couples se sont séparés depuis la PMA.

- Accès aux origines

De nombreux adultes nés d'une PMA avec donneur veulent savoir qui est l'auteur du don. Le texte prévoit que les enfants nés d'un don après l'entrée en vigueur de la loi puissent accéder à leur majorité à des "données non identifiantes" (âge, caractéristiques physiques, etc.) du donneur et même, s'ils le souhaitent, à son identité. Conséquence: désormais, un donneur de gamètes devra obligatoirement accepter que son identité puisse un jour être révélée à l'enfant né de ce don, si ce dernier le souhaite.

Pour autant, le don lui-même restera anonyme: on ne pourra toujours pas choisir son donneur et un donneur ne pourra pas choisir à qui il donne. Contre l'avis du gouvernement, les députés se sont prononcés pour que ce dispositif d'accès aux origines puisse être rétroactif, en contactant les donneurs passés pour savoir s'ils acceptent de transmettre des données non identifiantes et leur identité. Egalement contre les préconisations du gouvernement, les députés veulent permettre aux parents qui le souhaitent d'avoir accès aux données non identifiantes du donneur avant la majorité de leurs enfants. Ces deux dispositions pourraient donner lieu à de nouveaux débats pendant la suite du processus parlementaire.

- Autoconservation des ovocytes

Conserver ses gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) pour mener à bien une grossesse future est aujourd'hui très encadré et autorisé pour des raisons médicales (cancers, endométriose...). Hormis ces situations, il n'est pas permis de les congeler pour les utiliser plus tard, lorsque la fertilité baisse (après 35 ans). Le texte lève cette interdiction pour des raisons sociétales, avec un encadrement dans le temps.

Cette autoconservation devra se faire en principe dans des établissements de santé publics ou privés à but non lucratif. Mais les députés ont voté de possibles dérogations pour certains établissements privés à but lucratif, s'ils sont les seuls à pratiquer l'autoconservation des gamètes dans leurs territoires et s'ils appliquent les tarifs de la Sécurité sociale. Cela pourrait concerner des territoires d'Outre-mer et la Corse.

- Cellules souches et embryons

Interdites sauf dérogation jusqu'en 2013, les recherches sur l'embryon et les cellules souches issues d'un embryon humain sont aujourd'hui strictement encadrées. Le texte facilite les recherches sur les seules cellules souches embryonnaires. - Tests génétiques Actuellement, quand un médecin généticien procède au test génétique d'un patient, il ne peut le faire que dans un but défini à l'avance (par exemple, identifier une maladie): s'il découvre autre chose, il ne peut en informer le patient. Désormais il le pourra. Le libre recours aux tests ADN "récréatifs" génétiques reste interdit.

- "Bébé médicament"

En deuxième lecture, l'Assemblée s'est prononcée pour le recours au "bébé médicament", une technique destinée à sauver un frère ou une soeur atteints d'une maladie génétique. Avec l'aval du gouvernement, les députés ont par ailleurs voté contre l'élargissement du diagnostic préimplantatoire à la recherche d'anomalies chromosomiques (DPI-A). Certains élus de la majorité réclamaient une expérimentation de cette technique pour éviter des fausses couches ou repérer une éventuelle trisomie 21 de l'embryon avant une PMA.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Joël75

il reste encore un long chemin au Parlement et après, ça n'est hélas pas encore validé dans nos lois:
aucune lesbienne ne pourra faire sa PMA en France avant mai ou juin 2021... au mieux!

la fin des haricots


ce sont les anes de la "manif pour tous" qui vont crier à la "fin de la civilisation" et les LR toujours en pointe dans l archaisme moyennageux qui vont en tomber malades de dépit !!! et la sainte église pédophile va se noyer dans ses bénitiers!!!

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Haine en ligne Agnès Cerighelli à nouveau condamnée pour une série de tweets racistes et transphobes

Etats-Unis / Présidentielle Joe Biden condamne les zones sans LGBT en Pologne

Eglise catholique Le pape François a reçu des parents d’enfants LGBT

Etats-Unis L'icône de l'égalité des droits de la Cour suprême disparaît

Tennis / Homophobie Andy Murray veut débaptiser le court de l’Open d’Australie portant le nom de Margaret Court

Hong Kong Victoire des couples homosexuels en matière de droits de succesion

Lyon / Justice 8 mois de prison requis contre le blogueur Bassem Braiki pour des propos homophobes

Internet / Censure L'Arabie saoudite autorise Netflix à diffuser des programmes gay dans le cadre d'un compromis

Genre Une fillette transgrenre obtient le droit de changer de prénom à l'école

Genre / Parentalité Une femme transgenre ne peut pas être reconnue mère de sa fille, tranche la Cour de cassation

Paris Un client gay violemment agressé par un chauffeur lors d’une course Uber

Russie Un néo-nazi russe, agresseur d'homosexuels, retrouvé mort en prison

Europe / Pologne La présidente de la Commission européenne s'engage fermement sur les discriminations anti-LGBT

Philippines Le marine américain qui avait étranglé une femme trans gracié par le président Duterte

Etats-Unis / Fake news Une prétendue naissance anale après une greffe rectale d'ovaire affole les homophobes

Pologne La campagne contre les personnes LGBT comparée au traitement des Juifs avant la Seconde Guerre mondiale

Nouvelle polémique Le nouveau livre de JK Rowling met en scène un serial killer trans au profil peu flatteur

Pologne Les eurodéputés alertent sur le sort des LGBT polonais

Sport / International Une pétition contre l'organisation des prochains Jeux Européens dans une zone sans LGBT de Pologne

Internet Le réseau social TikTok censure des hashtags LGBT

Match PSG-OM Des banderoles homophobes déployées à Paris par des supporters du PSG

Polémique La famille et les amis de Rimbaud s'opposent à sa panthéonisation conjointe avec Verlaine

Hyperandrogénie La justice suisse impose un traitement hormonal à Caster Semenya

Exposition Covid, homophobie, migrants: l'actualité vue par Pierre et Gilles

Humour / Censure Le CSA absout France Inter pour son sketch Jésus est pédé

Poésie / Célébrités Une pétition de personnalités veut faire entrer le couple Rimbaud-Verlaine au Panthéon

Brésil Lancement d'un observatoire de l'homophobie dans le football

Amérique latine L'Argentine introduit des quotas d'emploi des personnes transgenres dans le secteur public

Croatie Un couple gay devient famille d'accueil pour la première fois

Propos pédophiles Une plaque en hommage au pionnier des droits LGBT Guy Hocquenghem retirée

Les précédentes Unes

précédent septembre 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASQUE TISSU
23 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
T-SHIRT
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
MASQUE TISSU
18 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris