Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Polémique après un incident lors du passage d'une célèbre drag queen au Dépôt - Paris

Paris

Polémique après un incident lors du passage d'une célèbre drag queen au Dépôt

La gagnante 2015 du concours télévisé américain de drag queens "RuPaul's Drag Race", Violet Chachki, est au coeur d'une polémique quant à la façon dont elle aurait été traitée lors de son passage au sex club parisien Le Dépôt, le week end dernier.

 

E-llico.com / Actus

Polémique après un incident lors du passage d'une célèbre drag queen au Dépôt
Paris

Mis en ligne le 03/10/2017

Tags

Violet Chachki Le Dépôt

Tout est parti d'un tweet envoyé par Voilet Chachki (au centre de l'image) à propos d'un incident survenu au Dépôt, dimanche matin vers 3h30.

"J'ai été physiquement traînée hors du Dépôt à Paris pour ne pas être assez masculin. Je suis choquée et dégoûtée. Fuck the French", écrit la drag queen connue pour ses coups d'éclats.

Parlant plus tard à l'application de rencontres gay Hornet, Violet Chachki a donné plus de détails sur l'incident.

"C'était une soirée organisée dans le cadre de la Fashion Week dans un club qui a des backooms en sous-sol. J'étais là pour voir trois amis qui jouaient comme dj. Je n'étais pas en drag mais j'avais du maquillage. J'ai rencontré quelqu'un là-bas qui était également maquillé, mais était objectivement un homme mais très féminin. Nous avons essayé de descendre dans la partie sexy quand quantre gars nous ont stoppées et nous ont fait sortir du club", explique-t-elle.

Pour s'être prétendement vu interdire l'accès à la backroom - où selon certaines personnes présentes à la soirée, elle se serait introduite filmant avec son téléphone mobile, Violet Chacki a qualifié l'établissement de "transphobique" sur sa page Facebook déclenchant une vague de commentaires négatifs sur l'établissement parisien de la part de ses fans en grande majorité américains.

Certains commentateurs ont toutefois défendu l'attiude de l'établissement, faisant valoir que Le Dépôt réserve systématiquement sa zone sexe aux hommes.

Le Dépôt a publié lundi un communiqué dans lequel il conteste toute transphobie. L’établissement affirme respecter "l’ensemble des communautés LGBTQI et l’ensemble des gays en particulier, qu’ils aient choisi d’exprimer leur personnalité de manière masculine, féminine ou androgyne".

L'établissement donne sa version des faits qui contredit celle de la drag queen: "Violet Chachki a bien été reconduit vers 4h du matin à la porte de l’établissement suite à un comportement inacceptable et déplacé à l’intérieur et envers la clientèle. Violet Chachki a en effet posté des vidéos de l’espace Cruising Sex de l’établissement sur son compte Instagram (entre autres) alors même que cette pratique est expressément interdite dans le règlement de l’établissement et que cela lui avait été rappelé à plusieurs reprises ; il a également cherché à y pénétrer accompagné de clientes alors que l’espace était signalé comme réservé à la clientèle masculine".

Après avoir crié au scandale, Violet Chachki, elle, dit être désormais "passé à autre chose".

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

chrys.benedictus@laposte.net

D'accord avec le fait qu'il s'agissait d'une zone réservée aux hommes uniquement mais apparemment, il s'agit d'une drag queen et donc d'un HOMME qui ne remet pas en cause sa condition ou son identité masculines, il s'agit de facto d'un homme habillé en femme, maquillé mais pas moins un homme.

Admettons qu'elle se considère comme une femme trans et donc pas comme un homme qui singe la féminité, dans ce cas, pourquoi / comment est-ce qu'elle aurait eu l'idée d'aller dans une backroom réservée aux hommes homo uniquement?

Bien sûr, si son comportement a été incorrect c'est normal qu'elle se fasse "jeter" du club mais après tout dépend de la manière dont ça s'est produit, on peut dégager qqn-e sans pour autant être violent-e !!

Il y a toutes les orientations sexuelles imaginables chez les trans aussi : hétéro, homo, bi, pan, asexuel-le-s...

Pour faire simple et éviter les sex tapes, les fuites diverses et variées, il faudrait tout simplement INTERDIRE les téléphones et ordi portables au sein de l'établissement !!

@ Norbert : Il ne faut pas confondre un homme trans càd une personne née femme qui transitionne vers le sexe masculin et UNE trans qui signifie une personne née homme qui se féminise (chirurgie, hormones etc).
Quand on dit un homme trans, ça signifie une personne née femme qui est devenu homme, certainement l'inverse de ce que tu voulais dire !

Norbert

un homme transexuel qui couche avec des hommes est un transexuel avec une sexualité homosexuelle.
Le terme homosexuel peut faire référence au couple identité sexuelle et de genre ou uniquement à l'identité de genre.

Le téléphone portable est un énorme problème car on peut facilement ne pas respecter l'intimité des autres dans un lieu sexe.

Je suis favorable à des lieux queer c'est-à-dire où se mélange les personnes lgbti et hétérosexuelles mais il est vrai que la backroom du dépôt est pour les personnes ayant une identité de genre homme.

Olivier

Tour à fait d'accord: les mecs d'un côté les dames de l'autre.

gaymec


Je suis gay, "out", fier d'être homo , je suis également de gauche (donc inattaquable sur le plan du progressisme), et je SOUTIENS à 1000 % le Dépôt et son personnel. C'est un établissement réservé aux HOMMES, pour les HOMMES qui aiment les HOMMES. Les trans font ce qu'ils (elles ?) veulent, mais ce ne sont pas (plus) des hommes au sens masculin du terme, ils (elles ?) n'ont donc rien à faire là bas !!!! Je suis choqué du chantage à la prétendue "transphobie" ou "biphobie", dès que les homosexuels veulent se retrouver entre eux. Déjà, sur des sites de rencontres pour HOMMES qui aiment les HOMMES, comme planetromeo, je suis dérangé de voir annonces avec des corps "féminins", je viens sur un site de mecs pour voir des MECS, pas des "femmes" à moitié nue et mamelues bon sang ! Les trans se rangent clairement du côté des hétéros, tous comme les "bis", qu'ils (elles ?) en assument les conséquences, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Je suis G et L, je ne suis pas LG"BT" :
marre, marre, marre à la fin de se faire traiter de "transphobe" (sic) ou de "biphobe" (sic), juste parce qu'on aime les mecs qui aiment uniquement les mecs. J'adore The Rocky Horror Picture Show, Catherine et Liliane,Priscilla ou Extravagances, mais à la télé, pas dans mon lit ni dans ma vie privée !!! J'adore aussi les Tortues Ninja, ce n'est pas pour autant que je vais aller me faire greffer une carapace de tortue sur le dos et me faire coudre des écailles sur la peau. Je respecte les choix de chacun, mais qu'on ne vienne pas nous embêter, nous les homos, avec le fait qu'on aime uniquement les mecs ! Soutien à 1000 % aux mecs du Dépôt qui ont viré les trans de la zone sexe réservée aux hommes !!!!

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Palamarès Les OUT d'or 2018 ont récompensé les personnalités engagées dans la visibilité LGBT

Grande-Bretagne Premier mariage gay au sein de la famille royale d'Angleterre

Adoption Le département de Seine-maritime accusé de discrimination envers les couples homosexuels

Marketing Un visuel gay-friendly sur des bouteilles d'Evian fait bondir les anti-LGBT

Mexique Trois militants LGBT victimes du crime organisé

Associations GayLib se rallie au Mouvement radical

Télé / C8 Le Conseil d'Etat confirme la sanction contre le canular homophobe de Cyril Hanouna

Reportage Le dangereux exil des trans fuyant la violence du Honduras

Ukraine A Kiev, une gay pride sous haute protection face à l'extrême droite

Fiertés LGBT 20.000 personnes défilent à la gay pride de Lyon

Terrorisme Un projet d'attentat anti-gays déjoué, deux hommes arrêtés

Ukraine Des ONG s'inquiètent d'une hausse des violences homophobes

Russie Le mondial de foot débute dans un pays fortement homophobe

Touraine Polémique autour de l'affiche de la Marche des fiertés de Tours

Espagne A peine nommé, le ministre gay de la Culture démissionne suite à une mise en cause dans une affaire fiscale

VIH Des militants de Aides protestent contre les expulsions d'étrangers séropositifs

Justice / Report Jean-Marie Le Pen hospitalisé le jour de son procès pour ses propos homophobes

Tunisie La Commission des libertés et de l'égalité préconise la dépénalisation de l'homosexualité

Révision des lois de bioéthique Une mission d'information va plancher sur la PMA à l'Assemblée

Lyon Prison ferme pour Moussa, demandeur d'asile guinéen militant à Aides

Réseaux sociaux 2 mois de prison avec sursis pour l’auteur de propos homophobes sur Facebook

Homophobie / Réseaux sociaux Elton John appelle au boycott de Facebook et Twitter

Enquête sur Lelandais Appels à témoins pour deux disparus, dont un homosexuel

Lyon La Gay Pride autorisée dans le Vieux-Lyon, une première depuis 2010

Fierté LGBT Parades arc-en-ciel pour les droits des personnes LGBT en Europe de l'Est

Italie Gay Pride à Rome où un ministre nie l'existence des familles homoparentales

Espagne Deux ministres ouvertement gay dans le nouveau gouvernement

Israël Des dizaines de milliers de participants à la Gay Pride de Tel-Aviv

Portrait Zak, militant politique et LGBT algérien, poursuit ses combats en exil

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Sex store RoB... et plus encore !

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent juin 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASKULO
47.00 €
Voir l'offre pour MASKULO
chez RoB Paris
POPPERS
39.00 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez Menstore
CELLBLOCK13
39.00 €
Voir l'offre pour CELLBLOCK13
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
AJAXX63
35.00 €
Voir l'offre pour AJAXX63
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
OXBALLS
8.50 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
JUNGLE JUICE
15.00 €
Voir l'offre pour JUNGLE JUICE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
FUCK MACHINE
499.00 €
Voir l'offre pour FUCK MACHINE
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
HARNAIS
129.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS
chez RoB Paris
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore