Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Six mois avec sursis requis pour des menaces de mort contre une collaboratrice de Charlie Hebdo - Haine en ligne

Haine en ligne

Six mois avec sursis requis pour des menaces de mort contre une collaboratrice de Charlie Hebdo

Six mois d'emprisonnement avec sursis ont été requis mercredi à Paris contre un jeune homme qui avait, en décembre dernier, menacé de mort l'ex-responsable des ressources humaines de Charlie Hebdo, visé par un attentat meurtrier en janvier 2015.

E-llico.com / Actus

Six mois avec sursis requis pour des menaces de mort contre une collaboratrice de Charlie Hebdo
Haine en ligne

Mis en ligne le 08/07/2021

Tags

Haine en ligne

"Une peine d'emprisonnement est nécessaire vu la gravité des faits", a dit la procureure devant le tribunal correctionnel, en souhaitant également "une obligation de soins" et "par exemple un stage au Mémorial de la Shoah".

Dans la nuit du 20 au 21 décembre, Yanni O., 20 ans, avait envoyé, via le réseau Twitter, un message privé ordurier à Marika Bret en la menaçant notamment de la "découper comme un porc", de la "violer à la chaîne" et de la "faire bouffer vivante par des chiens affamés depuis des jours".

C'étaient "des mots d'une cruauté et d'une barbarie" inouïes, se souvient Marika Bret, chargée de la transmission de la mémoire de Charb et qui vit sous protection policière depuis les attentats de 2015. "Je n'accepterai jamais, jamais, aucune menace de mort", dit-elle à la barre de la 17e chambre.

Le jeune homme fluet et à l'aspect juvénile avec ses longs cheveux bruns frisés, accompagné par sa mère, a expliqué d'une voix hachée qu'il avait envoyé ce message "par hasard" à Mme Bret, ignorant tout de l'histoire de Charlie Hebdo.

Il a raconté avoir recopié un message "vu sur un forum" et qu'il entendait viser des personnes proches, selon lui, de la communauté LGBT. "Ma motivation c'était de faire du buzz", a-t-il dit. - "Est-ce que vous traitez les femmes de 'sales putes' dans la rue ?", demande au prévenu l'avocate de Mme Bret, Me Lorraine Gay. - "Non", répond d'un air penaud le jeune homme. - "Alors pourquoi le dire sur Twitter ?", le reprend l'avocate. "Ce que vous ne faites pas dans la rue, ne le faites pas sur les réseaux sociaux".

L'enquête a démontré que le prévenu était l'auteur d'autres messages haineux notamment envers la communauté juive et la Licra (partie civile au procès). Ainsi dans un message posté en novembre, il écrivait: "Les amis j'ai une idée pour détruire la (Licra). Quand on vera (sic) un juif dans la rue on le met en sang idem pour les gays". "Je pensais qu'on pouvait tout dire sur les réseaux sociaux. On m'a jamais appris que ça ne se faisait pas. J'ai arrêté tout ça. Je pensais pas faire du mal", a-t-il affirmé.

Son avocate, Ingrid Cahouet, a fait remarquer que son client avait "l'esprit perturbé" et que le confinement l'avait "davantage fragilisé". "Mais il n'est pas dangereux", a-t-elle insisté. "C'est un jeune homme en souffrance". "Il est immature et incapable de toute réflexion personnelle", a-t-elle plaidé en rappelant que son client avait arrêté sa scolarité en classe de quatrième. La décision sera rendue le 22 septembre.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Assemblée nationale Les députés vont débattre de l'interdiction des thérapies de conversion

Toulouse Un élu victime d'une agression violente dans un lieu de rencontre gay

Thérapies de conversion Marlène Schiappa confie une mission à la Miviludes

Justice Gérard Louvin et son mari visés par une nouvelle enquête pour viols sur mineurs

Folsom Europe Soirée cuir et cordes dans une église de Berlin

Assises du Val d'Oise 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'un homosexuel

Hongrie / Vatican Entre Orban et le pape, divergence sur les personnes LGBT

Lituanie Un livre de contes de fées LGBT pour les enfants devant la CEDH

Espagne Le jeune gay se disant victime d'une agression homophobe à Madrid se rétracte

Assises du Val d'Oise 25 ans de réclusion requis contre le meurtrier d'un homosexuel

Assises du Val d'Oise Le meurtrier d'un homosexuel invoque une possession pour expliquer son acte

Assises du Val d'Oise La famille de la victime homosexuelle décrit un homme serviable et prévenant

Assises du Val d'Oise L'homosexualité refoulée peut-être à l'origine de l'assassinat d'un gay

Chine Le gouvernement interdit les hommes efféminés à la télévision

Espagne Indignation après une violente agression homophobe

Maroc Les relations homosexuelles ou hors mariage, sujets confidentiels du débat électoral

Allemagne Tessa Ganserer se bat pour son nom et la communauté transgenre

GPA La Manif pour Tous perturbe le Salon Désir d'enfant

Etats-Unis Le ministre des Transports et son mari présentent leurs jumeaux

Assises du Val d'Oise Premier jour du procès du meurtrier d'un homosexuel victime d'un guet-apens

Suisse Plusieurs milliers de personnes pour le mariage pour tous à Zurich

Guet-apens Un homme aux assises pour le meurtre d'un homosexuel en 2018

Russie Des cadets parachutistes simulent le meurtre d'un homosexuel lors d'une représentation théâtrale

Afghanistan Un homosexuel violé et battu après un guet-apens tendu par des talibans

Bangladesh Six islamistes condamnés à mort pour le meurtre de deux militants homosexuels

Réseaux sociaux Face à la haine en ligne, Twitter lance un mode sécurité

Sida Un essai vaccinal contre le VIH échoue, un autre en cours chez Moderna

Afghanistan Les talibans découpent le corps d’un gay pour montrer ce qu’ils font avec les homosexuels

Sida Une troisième dose de vaccin anti-Covid proposée à 500.000 Britanniques immuno-déprimés

Hommage Gisèle Halimi honorée aux Invalides

Les précédentes Unes

précédent septembre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris