Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Très courtisé, le tourisme LGBT cherche à sortir des clichés - Enquête

Enquête

Très courtisé, le tourisme LGBT cherche à sortir des clichés

"Notre hôtel est aussi ouvert aux hétéros", souligne en souriant le fondateur d'une prospère chaîne d'hôtels gays, alors qu'au salon du tourisme de Berlin, le tourisme LGBT, en plein essor et courtisé, cherche à élargir ses horizons.

E-llico.com / Actus

Très courtisé, le tourisme LGBT cherche à sortir des clichés
Enquête

Mis en ligne le 09/03/2018

Tags

Tourisme gay

"Des hôteliers me demandent encore comment devenir gay friendly et pire s'ils doivent, par exemple, distribuer pour cela des préservatifs", se désole Thomas Bömke, directeur d'un cabinet de conseil spécialisé, Diversity tourism.

"Je leur réponds que pour être gay friendly, ils doivent juste être tolérants et accueillants, comme avec n'importe quelle clientèle, sans être intrusif. Par exemple, c'est apprécié de demander à deux hommes se présentant à la réception s'ils veulent un lit séparé ou double".

Au début des années 1970, le tourisme LGBT était encore un acte militant et symbolique, un phénomène de société: en 1973, le premier tour opérateur gay emmène quelques clients randonner dans le Grand Canyon. En 1983, toujours aux Etats-Unis, une première fédération internationale voit le jour, l'IGLTA, qui 25 ans plus tard est traitée dans les salons professionnels avec tous les égards, en témoigne son vaste stand à l'ITB de Berlin.

L'Organisation mondiale du Tourisme estime dans son rapport de 2016 que les LGBT représentent 5 à 10% des touristes dans le monde, une clientèle qui "voyage plus fréquemment et possède un pouvoir d'achat au-dessus de la moyenne" - un constat confirmé à l'AFP par l'IGLTA.

Effet bulle

"Quand vous habitez une petite ville ou la campagne, pour rencontrer des partenaires ou faire la fête,vous devez aller loin. Quand vous êtes hétéro, vous pouvez aller au club du coin", renchérit Thomas Bömke.

Certaines destinations urbaines sont particulièrement prisés des voyageurs homosexuels depuis des décennies, comme Barcelone et son quartier d'Eixample, rebaptisée "Gaixample" ou celui de Schöneberg à Berlin.

C'est dans ces villes que John Julia développe sa chaîne d'hôtel gay, Axel Hotel, où, explique-t-il, "on peut se sentir libre, respecté, en contact avec la communauté gay locale, et pas jugé si on ramène un partenaire chaque nuit".

Au salon de Berlin, ces destinations n'ont pas besoin de faire leur pub, contrairement à d'autres, plus confidentielles, mais toutes aussi pressées d'accueillir plus de touristes LGBT.

"C'est peu connu, mais la Colombie chez nous est très courue, notamment Bogota qui a une vie nocturne incroyable et de très nombreuses boîtes de nuit gay. Et le reste du pays est magnifique", plaide John Tanzella, président de l'IGLTA.

Mais de plus en plus, ajoute-t-il, la communauté cherche la formule idéale, qui consiste à "voyager en toute sécurité mais en échappant à l'effet bulle".

En terre hostile

Des stages de surf au Brésil aux visites guidées de la scène start-up de Tel-Aviv, en passant par les retraites de yoga en Thaïlande, les tours opérateurs multiplient l'éventail des destinations labellisées LGBT friendly.

Selon une étude de Community Marketing en 2015, les critères de destinations de vacances pour les voyageurs LGBT sont avant tout la qualité, le prix et la localisation, comme pour les touristes hétérosexuels. Quant aux familles LGBT, elles recherchent avant tout un hôtel adapté aux enfants.

L'offre ciblée qui décolle le plus est, selon les professionnels réunis à Berlin, celle du mariage et des lunes de miel: la Californie tente par exemple d'attirer les futurs mariés à travers des campagnes de promotion, consciente des recettes fiscales que peuvent générer ces unions.

Mais derrière le florissant développement du tourisme LGBT, les professionnels du secteur revendiquent aussi au salon de Berlin une démarche militante, notamment dans tous les pays où ils ne se sentent pas le bienvenus en tant qu'homosexuels, bi ou transgenre.

La fédération internationale du tourisme gay et lesbien sponsorise ainsi les plus petites gays prides - "celles qui n'attirent qu'une centaine de personnes" - et a lancé une fondation pour soutenir les initiatives locales dans les pays les moins accueillants.

"Par exemple en Ouganda, nous avons un partenaire local, très courageux, qui tente d'organiser des tours LGBT... Certes c'est l'un des Etats les plus homophobes au monde, mais nous aussi on veut voir les gorilles", plaisante, amer, John Tanzella.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Titou34

Ici, Sud de France, nous chassons les gays dans les dunes, à cheval mais les hétéros baisent sur la plage,les coursives etc... Idem dans tous les endroits touristiques.
Et on s'étonne que les gays partent en Espagne ( 2 heures de route ) ,ils y sont mieux accueillis et c'est moins cher !

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Football Patrice Evra nie être homophobe après la polémique suscitée par ses propos contre le PSG

Pédophilie dans l'Eglise Les enfants cherchent spontanément la tendresse, selon l'abbé de la Morandais

Anti-LGBT Trump et Bolsonaro affichent leur accord sur les modes de vie traditionnels

Australie Arnold Schwarzenegger félicite un champion culturiste gay pour son titre et son mariage

Etats-Unis 80% des infections au VIH par des gens ignorant leur statut ou pas traités

Homophobie À Lyon, une bande de filles agresse un couple de femmes

Gilets jaunes La plaque commémorative dédiée au policier gay Xavier Jugelé vandalisée

Homophobie Trois jeunes en détention pour une tentative de meurtre homophobe à Drancy

Réseaux sociaux La chute de Tumblr après l'interdiction du porno

International Le premier ministre gay irlandais rencontre Mike Pence accompagné de son petit ami

USA L'acteur Jussie Smollett plaide non coupable de fausse plainte

Brésil Hommages à l'élue homosexuelle Marielle Franco, un an après son assassinat

Réparations L'Allemagne indemnise les personnes ayant fait l'objet d'une enquête en vertu de lois anti-gay

Sondage Une majorité d'Américains soutient la loi contre la discrimination des personnes LGBT

Eglise catholique Le cardinal homophobe George Pell condamné à six ans de prison pour pédophilie

Homophobie L'Ecole de journalisme de Lille renforce ses mesures contre le harcèlement après des chants homophobes

Interview / Presse Bilal Hassani raconte pourquoi il a longtemps été refusé par les maisons de disques

Affaire WikiLeaks Chelsea Manning de nouveau en prison pour refus de témoignage

Brésil 2 policiers arrêtés pour l'assassinat de la militante LGBT Marielle Franco

Egypte Une détenue transgenre risque des mauvais traitements

PMA Le projet de loi en Conseil des ministres avant l'été, selon Agnès Buzyn

PMA pour toutes Tribune de parlementaires LREM contre le sexisme et l'homophobie avec Agnès Thill en ligne de mire

Etats-Unis Le 1er mariage gay officialisé cinq décennies plus tard

Eglise catholique Barbarin, ou la chute d'un prélat ultra conservateur

Brésil Jair Bolsonaro publie une vidéo de golden shower pour discréditer les gays et le carnaval

Eglise catholique / Pédophilie Condamné à 6 mois de prison avec sursis pour non-dénonciation, Mgr Barbarin annonce sa démission

Malaisie Le ministre malaisien du tourisme affirme que les homosexuels n'existent pas dans son pays

Elections municipales Mounir Mahjoubi (LREM) officialise sa candidature aux municipales à Paris

Tourisme LGBT Le guide Spartacus publie son classement 2019 des destinations les plus gay-friendly

Internet Larcher appelle à une reconquête des réseaux sociaux, parfois déversoir de haines

Etats-Unis Le pâtissier homophobe et l'Etat du Colorado signent la trêve

Historique Le sida en dix grandes dates

Sida Deuxième cas mondial de rémission d'un patient atteint du VIH

Allemagne La dauphine de Merkel critiquée après une blague sur le 3e genre

Agenda LGBT

MonterDescendre

Anniversaire RoB Paris : 14 ans de plaisir fetish

Paris Fetish # 6 Six, sex & fun

Sportswear / Fetish Maskulo, le look ultra-viril

E-commerce Une nouvelle version du site rob-paris.com

Sex store RoB... et plus encore !

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Les précédentes Unes

précédent mars 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

Shopping

POPPERS FIST
15 €
Voir l'offre pour POPPERS FIST
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
MASQUE GAZ
45 €
Voir l'offre pour MASQUE GAZ
chez RoB Paris
MILKING MACHINE
779.00 €
Voir l'offre pour MILKING MACHINE
chez Mentoyz
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
JUNGLE JUICE
27 €
Voir l'offre pour JUNGLE JUICE
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris