Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Twitter assigné en justice en France pour inaction face à la haine en ligne - Racisme / Homophobie

Racisme / Homophobie

Twitter assigné en justice en France pour inaction face à la haine en ligne

Quatre associations de lutte contre les discriminations ont assigné lundi Twitter devant le tribunal judiciaire de Paris, jugeant que le réseau social manquait de manière "ancienne et persistante" à ses obligations en matière de modération des contenus.

E-llico.com / Actus

Twitter assigné en justice en France pour inaction face à la haine en ligne
Racisme / Homophobie

Mis en ligne le 13/05/2020

Tags

Twitter Racisme Homophobie

Sur le même sujet

Le Parlement s'apprête à adopter un projet de loi controversé sur la haine en ligne
Internet
Le Parlement s'apprête à adopter un projet de loi controversé sur la haine en ligne
La députée LREM Laetitia Avia accusée d'homophobie par d'anciens collaborateurs
Polémique
La députée LREM Laetitia Avia accusée d'homophobie par d'anciens collaborateurs
L'Inter-LGBT opposée à la loi contre les contenus haineux sur Internet
Assemblée nationale
L'Inter-LGBT opposée à la loi contre les contenus haineux sur Internet

"Face à une augmentation de 43% des contenus haineux sur Twitter pendant la période du confinement, l'UEJF, SOS racisme et SOS homophobie agissent en référé contre Twitter pour non-respect de son obligation légale de modération", ont-elles expliqué dans un communiqué.

Selon une étude menée par leurs soins du 17 mars au 5 mai, "le nombre de contenus racistes a augmenté de 40,5% (sur la période), celui des contenus antisémites de 20% et celui des contenus LGBTphobes de 48%". Les associations expliquent de plus avoir signalé au réseau social 1.110 tweets haineux, principalement des insultes homophobes, racistes ou antisémites sans équivoque, et constaté que seuls 12% d'entre eux avaient été supprimés dans "une période raisonnable allant de 3 à 5 jours".

"Ces résultats sont intolérables. (...) Ce que montre ce 'testing', c'est une inaction massive de la part d'une plateforme qui refuse manifestement de mettre les moyens humains nécessaires à la modération des contenus que son activité génère", a déclaré le président de SOS Racisme Dominique Sopo, cité dans le communiqué.

Les associations demandent au tribunal d'ordonner la désignation d'un expert chargé de constater "les moyens matériels et humains mis en oeuvre" par Twitter "pour lutter contre la diffusion des infractions d'apologie de crimes contre l'humanité, l'incitation à la haine raciale, à la haine à l'égard de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation ou identité sexuelle, l'incitation à la violence, notamment aux violences sexuelles et sexistes, ainsi que des atteintes à la dignité humaine".

Elles souhaitent ainsi "dissiper l'épais mystère entourant la composition et la gestion des services de régulation de Twitter" et mesurer "l'ampleur de la désinvolture ancienne et persistante" sur la modération des contenus.

Contacté par l'AFP, Twitter a assuré investir dans des technologies de modération "pour réduire la charge qui pèse sur les utilisateurs de devoir effectuer un signalement". "Plus d'un tweet sur deux sur lequel nous agissons pour abus" vient désormais d'une détection automatique plutôt que d'un signalement, a précisé la directrice des affaires publiques de Twitter France Audrey Herblin-Stoop dans une déclaration écrite. "A titre de comparaison, ce ratio était de 1 sur 5 en 2018", a-t-elle ajouté.

Régulièrement accusées d'héberger ou de contribuer à la diffusion de contenus haineux ou violents, les grandes plateformes de contenus ont été incitées à mettre en place des algorithmes de filtrage, des procédures de signalement et des équipes de modérateurs.

En France, l'Assemblée nationale doit adopter définitivement ce mercredi une proposition de loi controversée de lutte contre la haine sur internet, qui doit instaurer l'obligation pour les plateformes et moteurs de recherche de retirer sous 24 heures les contenus "manifestement" illicites, sous peine d'être condamnés à des amendes pouvant atteindre 1,25 million d'euros. Le délai est réduit à une heure pour les contenus terroristes ou pédopornographiques.

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Europe L'Albanie interdit la pratique des thérapies de conversion de l'orientation sexuelle

Syndicat Martinez veut faire plus contre l'homophobie après les montages d'Info’Com-CGT

Homophobie Les actes anti-LGBT en forte hausse de 36% en France en 2019

Asie La Corée du Sud relève l'âge du consentement sexuel de 13 à 16 ans

Europe L'ILGA publie son classement Rainbow Europe 2020, la France en 13ème place

USA / Orlando Le mémorial des victimes gay du Pulse vandalisé par des suprémacistes blancs

LREM D'ex-collaborateurs de la députée Laetitia Avia préparent une plainte pour harcèlement moral

Enquête La majorité des Européens LGBT craignent de se tenir la main en public

Assemblée nationale Le Parlement valide la loi controversée de lutte contre la haine en ligne

Corée du Sud Les gays inquiets de l'utilisation des données téléphoniques dans la lutte contre le Covid-19

Moscou Un homosexuel abattu par son amant présumé après une tentative de chantage

Polémique La députée LREM Laetitia Avia accusée d'homophobie par d'anciens collaborateurs

Etats-Unis / Discrimination Décès de la première Américaine transgenre au coeur d'un dossier devant la Cour suprême

Racisme / Homophobie Twitter assigné en justice en France pour inaction face à la haine en ligne

Ouganda 19 homosexuels arrêtés et poursuivis sous des accusations de diffusion du coronavirus

Etats-Unis En décalage avec Trump, son expert en Covid-19 met en garde contre un déconfinement hâtif

Assemblée nationale L'Inter-LGBT opposée à la loi contre les contenus haineux sur Internet

Internet Le Parlement s'apprête à adopter un projet de loi controversé sur la haine en ligne

Santé gay Le confinement freine le coronavirus, mais peut-être pas le sida

Homophobie La CFDT juge ignoble une affiche homophobe d'un syndicat CGT

Etude Détecté dans du sperme, le coronavirus est-il une aussi une IST ?

Indonésie Des exorcismes pour guérir les LGBT

VIH / Sida Christie's organise une vente au bénéfice de l'amfAR

Brésil Pour Bolsonaro, l'OMS pousse les enfants à l'homosexualité et la masturbation

Vatican Benoît XVI s'en prend à nouveau au mariage gay

Discrimination Le don du sang pour les HSH est assoupli, une étape selon l'Inter-LGBT

Turquie Erdogan défend un responsable religieux accusé d'homophobie

Ukraine Une série TV, bouée de sauvetage pour des ados LGBT en détresse

Turquie Polémique autour de propos jugés homophobes d'un religieux musulman

Confinement Marlène Schiappa annonce un plan d'urgence contre le violences anti-LGBT

Confinement Lancement d'une application de signalement des violences anti-LGBT

Les précédentes Unes

précédent mai 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

FUCK MACHINE
499 €
Voir l'offre pour FUCK MACHINE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SHORT
38 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
COCKRING
29 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
HARNAIS
45 €
Voir l'offre pour HARNAIS
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
JOCKSTRAP
38 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Menstore
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris