Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Un tribunal américain interdit la discrimination au travail des homosexuels - Etats-Unis

Etats-Unis

Un tribunal américain interdit la discrimination au travail des homosexuels

Une cour d'appel américaine a interdit mercredi la discrimination au travail basée sur l'orientation sexuelle, une décision saluée par les organisations de défense des homosexuels.

E-llico.com / Actus

Un tribunal américain interdit la discrimination au travail des homosexuels
Etats-Unis

Mis en ligne le 06/04/2017

Tags

Etats-Unis Discrimination Travail Egalité Cour suprême

La décision de la cour d'appel du 7e circuit de Chicago a étendu à l'orientation sexuelle la loi sur les droits civiques de 1967 qui interdisait la discrimination au travail selon le sexe. Mais cette décision est contraire à celle d'une cour d'appel d'Atlanta prise il y a trois semaines, qui avait conclu que les employés homosexuels n'étaient pas protégés par cette loi de 1967.

L'affaire pourrait donc être portée à la Cour suprême, qui est actuellement composée à parité de juges nommés par un président républicain et nommés par un président démocrate.

Une enseignante d'université professionnelle Kimberly Hively avait porté plainte contre son ancien employeur, le Ivy Tech Community College de l'Indiana, l'accusant de ne pas l'avoir promue et de l'avoir licenciée parce qu'elle était lesbienne.

Dans sa décision, le tribunal de Chicago explique que même si le Congrès n'avait pas l'intention d'inclure l'orientation sexuelle dans sa loi de 1967, son interdiction de la discrimination selon le sexe s'étendait aux personnes homosexuelles.

La société considère maintenant l'orientation sexuelle comme faisant partie intrinsèque d'une personne, comme le genre, a fait valoir le juge Richard Posner, nommé par l'ancien président républicain Ronald Reagan.

"Cette femme n'a pas choisi d'être une femme; la lesbienne n'a pas choisi d'être lesbienne", a écrit Richard Posner.

Les mouvements de défense des homosexuels ont salué la décision du tribunal de Chicago. "La décision d'aujourd'hui est une victoire monumentale pour l'équité au travail", a déclaré Sarah Warbelow de l'organisation Human Rights Campaign.

Ce jugement "envoie un message clair aux employeurs: discriminer sur la base de l'orientation sexuelle est illégal", a estimé Greg Nevins, de Lambda Legal.

A l'inverse, la juge Diane Sykes a estimé dans une opinion minoritaire au tribunal de Chicago que la justice ne devrait pas réinterpréter le sens de la loi.

"Notre rôle est de donner effet au texte adopté, en interprétant son contenu comme une personne raisonnable l'aurait compris au moment de son adoption", a écrit Diane Sykes, qui figurait parmi les nommés potentiels à la Cour suprême.

Sa lecture de la loi rappelle l'école de jurisprudence originaliste à laquelle appartient Neil Gorsuch, nommé par le président Donald Trump à la Cour suprême. Cette école soutient que la Constitution doit être interprétée conformément à son sens originel, à l'époque de son adoption.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

Si Fillon passe au second tour, ce qui est toujours possible, les homosexuels vont avoir du souci à se faire en matière de discrimination. La presse filloniste (Europe 1, Figaro, BFM, Huffington) extrêmement active en ce moment, manipule les sondages bidons (Elabe etc) à tout va, et s'est donné pour mission de déboulonner Emmanuel Macron. Elle est aidée en cela par les Hamonistes masqués et honteux du Monde et de Libé qui ne digèrent pas que leur grande opération de confiscation du PS ait fait chou-blanc. Si Emmanuel Macron s'en sort, on pourra dire que ses idées et sa personnalité ont vraiment convaincu les Français.

Bref si les LGBT veulent éviter d'être sévèrement discriminés par Fillon ces cinq ans (les manipulateurs d'appareil et d'opinion n'en ont rien à foutre, car c'est les investitures de gauche label "Mélenchon" qu'ils veulent), ils ont intérêt à soutenir Macron.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Brésil Des cours de krav maga pour contrer la violence homophobe

Attentat des Champs-Elysées Le ministre de l'Intérieur saisit la justice après des commentaires homophobes visant le policier

Présidentielle Boutin rallie Le Pen pour le second tour

Administration Trump Le statut de monument national du bar Stonewall Inn sur la sellette

Attentat des Champs-Elysées L'hommage poignant de son compagnon au policier tué Xavier Jugelé

Portrait Xavier Jugelé, un policier qui voulait célébrer la vie

2nd tour / Présidentielle La droite catho conservatrice, frustrée par la défaite de Fillon, penche pour Le Pen

2nd tour / Présidentielle Taubira appelle à voter Macron, sans atermoiement

Présidentielle / 2nd tour Sens commun refuse le front républicain anti-Le Pen

Nigeria 53 hommes accusés d'avoir organisé un mariage gay

Présidentielle Emmanuel Macron donné gagnant au second tour par les sondages

Tchétchénie Kadyrov dément les persécutions d'homosexuels alors que de nouvelles révélations sont publiées

Présidentielle Emmanuel Macron publie une lettre ouverte aux LGBTI

Tchétchénie / Russie Les arrestations d'homosexuels pas confirmées selon le Kremlin

Témoignages Homosexuel en Tchétchénie, c'est la mort ou l'exil

Présidentielle / 2nd tour Boutin juge possible de voter pour Le Pen

Présidentielle / Edito Pour ne pas prendre le risque de se louper

Présidentielle / LGBT Ni François Fillon, ni Marine Le Pen n'ont répondu à SOS homophobie

VIH / Sida Solidarité Sida invite à téléphoner aux candidats à l'Elysée

Présidentielle / Fillon La place de Sens commun fait grincer des dents à droite

Présidentielle / People Christophe Beaugrand prend position contre François Fillon et Sens commun

Présidentielle Fillon veut une majorité allant de Sens Commun à François Baroin

Tchétchénie Le journal russe qui a révélé les persécutions anti-gay menacé

International Washington s'alarme des persécutions d'homosexuels en Tchétchénie

Présidentielle Des membres de Sens commun pourraient participer à un gouvernement Fillon

Transphobie Dépôt de plainte après l'agression d'une militante transgenre devant le Centre LGBT à Paris

Tuerie homophobe La femme du tueur d'Orlando a plaidé non coupable

Tchétchénie Les Affaires étrangères, Macron et Hamon réagissent aux persécutions anti-gays

Hongrie Abrogation du décret d'un maire d'extrême droite ciblant les musulmans et les gays

Les précédentes Unes

précédent avril 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Publicité

Shopping

LOT 3 COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT 3 COCKRINGS
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
LOT DE POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT DE POPPERS
chez Mentoyz
HARNAIS SAMOURAI
95.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS SAMOURAI
chez RoB Paris
JOCKSTRAP ANTON
30.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP ANTON
chez VestiaireGay
POIRE A LAVEMENTS
19.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
MASTURBATEUR
24.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
FULL ZIP X-TENSION
139.00 €
Voir l'offre pour FULL ZIP X-TENSION
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Menstore
BANDEAU OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour BANDEAU OCCULTANT
chez Mentoyz
SHORT SNIPER
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT SNIPER
chez VestiaireGay
LOT 3 POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT 3 POPPERS
chez Menstore
MASTURBATEUR
59.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
GANT DOIGTS
59.50 €
Voir l'offre pour GANT DOIGTS
chez RoB Paris
OEUF VIBRANT COLT
13.00 €
Voir l'offre pour OEUF VIBRANT COLT
chez Menstore