Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH  - Chili

Chili

Un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH

Plus précoces, plus libérés, parfois inconscients, les jeunes Chiliens envoient valser les tabous sur la sexualité au Chili, avec pour conséquence une explosion des cas d'infection au VIH, un phénomène qui inquiète les autorités de ce pays réputé conservateur.

E-llico.com / Santé / VIH

Un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
Chili

Mis en ligne le 31/05/2018

Tags

Chili VIH

Sur le même sujet

Deux fois plus de cas au Chili depuis 2010
Infection au VIH
Deux fois plus de cas au Chili depuis 2010

C'est la plus forte hausse de la région: alors que 2.900 nouveaux cas avaient été recensés dans le pays sud-américain en 2010, 5.816 l'ont été en 2017, un bond de 96%, selon les autorités, qui doivent bientôt dévoiler un nouveau Plan national de prévention du VIH.

Les jeunes de 15 à 29 sont les plus exposés. "Il y a un changement de comportement sexuel chez les jeunes Chiliens, lié aux nouvelles façons d'expérimenter la sexualité", explique Claudia Dides de la Corporation Miles, une ONG qui défend les droits des femmes et l'accès à la procréation pour les couples homosexuels.

Les motivations des jeunes ont évolué. Un certain nombre d'entre eux ont des relations sexuelles après avoir consommé de la drogue ou de l'alcool, pas toujours en pleine conscience. Par ailleurs, "ça n'a plus rien à voir avec les sentiments ou la passion, ce sont seulement des rencontres", explique le Dr Carlos Beltran, spécialiste des maladies infectieuses.

Et les frontières entre homosexualité et hétérosexualité ont tendance à être plus poreuses chez les jeunes Chiliens, ce qui est de nature à favoriser le développement de l'épidémie, souligne ce médecin membre de la commission chargée d'élaborer le nouveau plan de prévention. "A présent, les jeunes font des rencontres sexuelles", c'est tout.

Politiques publiques désuètes

Cette évolution des moeurs sexuelles chez les jeunes ne touche pas le reste de la société chilienne, particulièrement la classe politique, très conservatrice. Aussi y a-t-il "un décalage total entre les discours et les pratiques, mais ni le gouvernement, ni les parlementaires ne veulent le voir.

Du coup, les politiques publiques ont 30 ans de retard" dans ce domaine, affirme Claudia Dides. Pas moins de 71% des jeunes Chiliens se déclarent sexuellement actifs et seuls 30% ont déjà fait le test de dépistage du sida. Et peu d'entre eux (20%), reconnaissent avoir des pratiques à risques, selon les chiffres de l'Institut national de la jeunesse (Injuv), alors même que l'usage du préservatif se perd: chez les 15-24 ans, il a chuté de 30 à 22,1% entre 2016 et 2017, d'après les chiffres du ministère de la Santé.

L'absence d'éducation sexuelle au collège et au lycée depuis une dizaine d'années, principalement à cause de l'opposition de groupes conservateurs, a probablement joué un rôle.

"La représentation sociale du VIH est très différente d'il y a quelques années: il y a une certaine banalisation ou normalisation de cette épidémie", déclare le représentant de l'Onu Sida au Chili, Carlos Passarelli. Selon le Dr Carlos Beltran, "les jeunes Chiliens n'ont plus peur du sida. En fait, ils sont prêts à s'exposer volontairement au virus en ayant des rapports avec des personnes infectées".

Vivre avec le VIH

Carolina del Real, 37 ans, se consacre à la prévention depuis qu'elle a été diagnostiquée séropositive il y a sept ans. "Je vous en prie, faites le test" du sida, supplie cette blonde aux yeux verts en s'adressant à des jeunes. Elle a frôlé la mort, à cause des préjugés qui entourent le VIH au Chili: comme elle était issue d'un milieu plutôt privilégié, "personne n'a pensé" qu'elle devait faire le test du sida, explique-t-elle. "Et moi non plus. Je ne savais même pas comment ça s'appelait", confie-t-elle.

Touchée par une série d'infections, elle a alors fait le tour des médecins sans comprendre ce qui lui arrivait. Après être venue à bout d'une très sévère pneumonie, et une fois son diagnostic connu, elle a décidé de partager son récit. "Je suis sortie de la clinique en racontant ce qui m'était arrivé à mes amis, aux amis de mes amis. J'ai eu besoin de leur dire: s'il-vous-plaît, faites le test, ça peut vous arriver."

Comment vit-on avec le VIH au Chili? "Au jour le jour, ça se passe normalement (...) mais je me sens vulnérable", raconte Carolina, qui s'administre chaque soir les antirétroviraux fourni par le système de santé chilien, lequel prend en charge ce type de traitement. Mais elle continue de lutter au quotidien contre les préjugés: plus moyen de trouver un emploi stable, d'accéder à un crédit ou de contracter une assurance.

Que se passe-t-il si je meurs vieille et seule? Si à 37 ans une fièvre me terrasse, comment ce sera quand je serai âgée?", se demande-t-elle. "Je n'ai jamais imaginé que le VIH représenterait pour moi la possibilité de trouver davantage de sens à ma vie, de rendre le monde un peu meilleur", dit-elle. "J'ai transformé ma maladie en une opportunité. Mais (...) évidemment, j'aurais préféré ne pas attraper le VIH."

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Afrique La justice kényane se prononce sur une décriminalisation de l'homosexualité

Eglise catholique Accusé d'agressions sexuelles, le nonce apostolique confronté mercredi aux plaignants

Censure Mariage gay dans un dessin animé, une chaîne américaine refuse de le diffuser

Sport La sprinteuse indienne hyperandrogène Dutee Chand fait son coming out

Justice Un homme condamné pour avoir révélé l'homosexualité de deux ex-compagnons

La Roche-sur-Yon Enquête judiciaire après la dégradation d'un stand LGBT en Vendée

Bordeaux Un passage piéton dédié aux LGBT dégradé...par des LGBT

Football Les supporters lensois refusent de rencontrer un collectif anti-homophobie

Russie Quatre interpellations lors d'une action LGBT à Saint-Pétersbourg

Affaire Julian Assange La lanceuse d'alerte transgenre Chelsea Manning à nouveau renvoyée en prison

Rennes Sept mineurs mis en examen après deux agressions homophobes

Taïwan Le Parlement légalise le mariage gay, une première en Asie

Hongrie Tollé après des propos homophobes du président du Parlement

Chiffres Les infractions homophobes ont augmenté de 30% en un an

PMA pour toutes Edouard Philippe confirme qu'un texte sera présenté avant les vacances d'été

Eglise catholique Le nonce apostolique accusé d’agressions sexuelles sur de jeunes hommes a été entendu par la police

Situation des personnes LGBT La France régresse au classement Rainbow Europe 2019

Rapport 2019 2018, année noire pour les personnes LGBT, selon SOS homophobie

Football Brassards arc-en-ciel, signalement de dérapages: la LFP annonce un plan d'action contre l'homophobie

International Israël monte le son avec l'Eurovision malgré les appels au boycott

Internet Le propriétaire chinois de Grindr va revendre l'appli sous pression des Etats-Unis

Théâtre La machine de Turing triomphe aux Molières

Homophobie Les agresseurs homophobes sont de jeunes hommes agissant en groupe

Brunei La charia ne criminalise pas les personnes selon leur identité sexuelle, soutient un ministre

Bangladesh Huit islamistes accusés du meurtre de deux militants gay

Cuba La police interrompt une marche non-autorisée pour les droits des LGBT

Londres Le métro bannit les publicités de onze pays homophobes

Grande-Bretagne / Irlande Le sandwich LGBT de Marks & Spencer fait polémique

Brésil Bolsonaro se défend d'être raciste ou homophobe

Sondage La plupart des électeurs ne croient pas que les États-Unis sont prêts pour un président gay

Les précédentes Unes

précédent mai 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

POLO ROB
45 €
Voir l'offre pour POLO ROB
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
COCKRING
44 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris