Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Une transgenre remporte une victoire surprise devant la justice  - Russie

Russie

Une transgenre remporte une victoire surprise devant la justice

C'est un succès rare en Russie, où les discriminations contre les minorités sexuelles sont fréquentes: une femme transgenre a remporté à Saint-Pétersbourg son procès contre son ancien employeur, qui l'avait licencié après son changement de sexe au prétexte que son métier était "interdit aux femmes".

E-llico.com / Actus

Une transgenre remporte une victoire surprise devant la justice
Russie

Mis en ligne le 16/04/2019

Tags

Russie Transgenre Justice

"Je n'espérais pas (gagner le procès), je m'étais rendue compte que mes chances étaient minces", reconnaît Anastasia, dont le prénom a été changé, dans une interview accordée dans l'ancienne capitale impériale russe.

La semaine dernière, un tribunal a pourtant jugé son licenciement "illégal" et condamné ses anciens employeurs à une amdende de 1.8 million de roubles (environ 26.000 euros).

Les organisations de défense des droits des LGBT ont salué cette petite victoire, dans un pays où les minorités sexuelles font souvent l'objet de pressions.

Depuis 2013, la législation russe interdit ainsi la "propagande homosexuelle auprès des mineurs", une loi considérée comme discriminante par des défenseurs des droits de l'Homme. "C'est la première fois que ce type d'affaire est discuté" publiquement, souligne Max Olenitchev, l'avocat d'Anastasia.

"Ce procès est une discrimination à l'égard des femmes, mais c'est aussi un moyen de rendre visible les personnes transgenres, ce qui est très important", souligne-t-il.

Anastasia, 43 ans, travaillait depuis une dizaine d'années comme typographe dans une imprimerie de Saint-Pétersbourg. En 2017, après qu'elle eut changé de sexe et obtenu de nouveaux papiers d'identité, son responsable lui avait demandé de démissionner, avant de la licencier face à son refus.

La raison avancée par son employeur: une loi russe qui interdit aux femmes le métier de typographe, comme 456 professions jugées dangereuses pour la santé, de soudeur à conducteur de poids-lourd longue distance ou mécanicien de maintenance aéronautique. 

"Ils n'avaient pas envie de me voir"

"En réalité, il était évident qu'ils n'avaient pas envie de voir une personne comme moi dans leur équipe", soutient Anastasia, qui avait porté plainte après son licenciement. Pour sa défense, Max Olenitchev a argué du fait qu'elle avait travaillé pendant une décennie au même poste sans aucun problème.

L'ancienne typographe reconnaît que l'attitude de la société russe à l'égard des transgenres "est surtout négative". "Mais ce n'est pas surprenant étant donné que tous les médias parlent de cela comme si ce n'était pas normal. L'attitude des gens est conforme à cette ambiance", regrette-t-elle.

Anastasia dit toutefois être chanceuse: ses proches "l'acceptent et l'aiment peu importe son statut". Elle est en couple depuis une vingtaine d'années et élève une fille de 19 ans. Un cas relativement rare. "Faute d'informations, la société russe est hostile aux trangenres. Parfois, ils sont obligés de rompre avec leurs famille.

Dans tous les cas, cela leur prend du temps d'être acceptés par leurs proches", explique Mark Kandolski, consultant pour l'ONG Vykhod, qui défend les droits des LGBT. Selon lui, des médecins montrent même parfois "une ignorance totale envers les transgenres".

En Russie, l'homosexualité était considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999. Depuis 2013, une loi punit d'amendes et de prison tout acte de "propagande" homosexuelle auprès des mineurs.

Depuis 2017, plusieurs cas d'emprisonnements et de meurtres d'homosexuels ont par ailleurs été rapportés dans la république russe de Tchétchénie. Anastasia, pour sa part, préfère pour sa part désormais rester discrète: "Après tout cela, je veux tout simplement vivre tranquillement, comme j'en ai envie".

Rédaction avec AFP 


> Publicité <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Equateur La Cour constitutionnelle approuve le mariage homosexuel

Discours de politique générale Le Premier ministre annonce la loi sur la PMA pour fin juillet et un débat en septembre à l'Assemblée

Iran Le ministre des Affaires étrangères défend l'exécution des homosexuels au nom des principes moraux

Sondage Plus de 6 Français sur 10 favorables à la PMA pour toutes

Allemagne Une loi en préparation pour bannir la conversion des homosexuels

Eglise catholique Le Vatican poursuit sa croisade contre la supposée théorie du genre

Océanie Les îles Samoa interdisent le biopic sur Elton John en raison de scènes de sexe gay

Afrique Le Botswana décriminalise l'homosexualité

Les Républicains Comment Geoffroy Didier tente de faire oublier son passé anti-LGBT

Diplomatie Polémique après l'interdiction de drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades américaines

Homophobie Un millier de personnes à Saint-Denis pour la gay pride des banlieues

Pologne Des dizaines de milliers de personnes à Varsovie pour l'égalité des personnes LGBT

Etats-Unis La marche des lesbiennes à Washington crée la controverse

Grande-Bretagne Un couple de femmes agressé dans un bus londonien

PMA pour toutes Bras de fer entre la majorité et le gouvernement pour un examen cette année du projet de loi

Anniversaire La police new-yorkaise s'excuse pour la répression de Stonewall en 1969

Israël Des milliers de personnes à la Gay Pride de Jérusalem

SNCF Un TGV aux couleurs arc-en-ciel pour le mois des fiertés

Racisme / Homophobie Youtube bannit les vidéos qui font la promotion de la discrimination

Israël Un député ouvertement homosexuel devient ministre de la Justice

Etats-Unis Trump coupe les fonds publics pour la recherche sur les tissus foetaux utilisés pour des traitements anti-VIH

Thaïlande Quatre transgenres font une entrée historique au Parlement

Capitale 25 lieux parisiens vont porter le nom de personnalités LGBT

Mémoire LGBT Google célèbre les 50 ans des émeutes de Stonewall

PMA pour toutes Agnès Buzyn affirme que le texte est prêt, mais attend un espace parlementaire

Don de sperme Des personnalités demandent la fin de l'anonymat

Eglise catholique George Pell, la disgrâce d'un haut responsable, homophobe et condamné pour pédophilie

Grande-Bretagne Une euro-députée britannique estime que la science pourrait guérir l'homosexualité

Ethiopie Des leaders religieux opposés à un circuit touristique réservé aux LGBT

Etats-Unis / Présidentielle 2020 Joe Biden promet de faire de l'égalité des personnes LGBT sa priorité s'il est élu

Les précédentes Unes

précédent juin 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Publicité

Shopping

POLO ROB
45 €
Voir l'offre pour POLO ROB
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
COCKRING
44 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris