Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
A Versailles, les irréductibles de la Manif pour tous dans le doute - Présidentielle

Présidentielle

A Versailles, les irréductibles de la Manif pour tous dans le doute

Pour la présidentielle, pas de tract, pas de réunion, pas d'engouement: à Versailles, fief historique des militants de la Manif pour tous, les espoirs nés des mobilisations passées ont laissé place à l'indécision, dans une campagne éloignée des enjeux qu'ils entendaient imposer.

E-llico.com / Actus

A Versailles, les irréductibles de la Manif pour tous dans le doute
Présidentielle

Mis en ligne le 23/02/2017

Tags

Manif pour tous Versailles

François Fillon, candidat revendiqué "chrétien", soutenu par la présidente nationale de la Manif pour tous Ludovine de la Rochère, avait pourtant donné des gages pour séduire les Versaillais, réputés les plus fervents et mobilisés: l'abrogation de l'adoption plénière pour les couples homos.

"Il est loin de ce que je souhaiterais", maugrée Yves Raoux, 69 ans, "trois enfants et onze petits-enfants", retraité. "La présidentielle, je ne m'y engage pas, aucun des candidats ne me représente", résume ce militant. S'il vote Fillon, ce sera "faute de mieux". La faute aux soupçons d'emplois fictifs et de détournement de fonds publics? "Gênants", évacue-t-il rapidement.

Mais c'est surtout "la tiédeur" du candidat LR qui ne passe pas: "Je ne suis pas enthousiasmé lorsqu'il dit que l'IVG est un droit fondamental ou qu'il ne veut pas revenir sur le mariage pour tous".

Dans les Yvelines, à son image, nombre de ceux qui avaient découvert le militantisme avec la Manif pour tous en descendant dans les rues contre le mariage homosexuel ont rangé les drapeaux. Et refusent désormais de coller des affiches autant qu'ils sèchent les réunions d'appartement. Prudents dans leur expression, ils font part de leurs doutes, rarement de positions tranchées.

"Comment notre action politique va se dérouler en 2017? Nous ne pouvons le dire", enfonce Valérie d'Aubigny, 49 ans, mariée, six enfants, figure de proue du mouvement, qui "ne voit pas où (son) coeur va pencher à la présidentielle".

A Versailles, les succès des mobilisations contre la loi Taubira - adoptée en mai 2013 - avaient pourtant nourri appétences militantes et espoirs politiques sur ces terres solidement conservatrices. Lors des municipales de 2014, les 8% recueillis par la liste "Versailles famille avenir", prolongement politique de la Manif pour tous, avaient créé la surprise.

Entre veillées à la bougie et agit-prop, l'enthousiasme des irréductibles de la Manif avait perduré jusqu'à la primaire de droite, lors de laquelle avait émergé leur héraut, Jean-Frédéric Poisson - 9% des voix à Versailles, six fois plus que la moyenne nationale.

In fine, le triomphe de François Fillon - porté, au niveau national, par de nombreux sympathisants Manif pour tous - avait également été, dans un premier temps, regardé avec bienveillance dans les Yvelines. "J'étais intéressé par la dynamique qu'il avait créée; je pensais qu'un courant conservateur pouvait s'agglomérer autour de lui", raconte Pierre, 39 ans, qui vit à Bougival avec son épouse et leurs sept enfants.

Autrefois "prêt à faire campagne", le trentenaire a finalement été déçu. "Ebranlé" depuis que "Fillon a mis de l'eau dans son vin", il envisage désormais de voter pour Nicolas Dupont-Aignan, voire... Emmanuel Macron.

Dans son appartement du cossu quartier Notre-Dame, à deux pas du château, Fabien Bouglé, leader de la Manif à Versailles, 43 ans, marié, huit enfants, "plutôt filloniste", met aussi en exergue "de nombreux désaccords", notamment sur les thèmes identitaires.

Pour celui qui s'est également fait remarquer à Versailles par son combat anti-migrants, la priorité des élections est ainsi devenue "la laïcité", dont l'enjeu est selon lui de "rappeler que la France est un pays chrétien". Or, si sa préférence va à Fillon, c'est qu'il juge Marine Le Pen trop... timorée: quand la candidate Front national "dit que l'islam est compatible avec la République, c'est extrêmement répulsif".

Edwige Garnier, 41 ans, "élevée avec (sa) soeur lesbienne, par des parents Lutte ouvrière", électrice de Le Pen père en 2002, "hésite" aussi. Marine? "Peut-être. Mais pour l'instant, elle n'est pas assez claire". Dans son appartement de Rocquencourt, devant des icônes christiques accrochées aux murs, cette mère de neuf enfants pointe "un libéralisme des moeurs" de la candidate FN, loin de ses convictions. "Aucun candidat ne me satisfait vraiment", lâche-t-elle. Son idéal politique? "Marion Maréchal-Le Pen", une alliée indéfectible de la Manif pour tous.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Dominique (nique, nique...)

Certains pensent aujourd'hui que Monsieur Fion est entrain de perdre les voix d'électeurs "moralement ébranlés" par son comportement au niveau financier. Jusque là, on les suit... Néanmoins, son électorat ne s'arrête pas là. Il mettra dans la balance quelques euros qui n'ont peut-être pas tout à fait servi à leur destination première, et un rempart contre la déliquescence morale de la société, leur grand ennemi, et dont les gays sont, bien évidemment un artisan. Alors? ils ont quelques semaines pour mettre tout ça dans la balance, et ils finiront par voter selon leur inclination naturelle. Monsieur Fion ne perdra aucune voix sur ce qu'étaient les intentions de vote pour lui au moment de sa désignation.
Et pour @Benji, il faut savoir que les réactionnaires de tous poils (de tous bords politiques, des cathos aux communistes ?dont certains passent allègrement au FN) sont en réalité majoritaires dans ce pays, et ce depuis très, très longtemps...

Benji

L'espérance d'être majoritaire se cultive depuis 1870 chez les réactionnaires. Pétain les a t -il même satisfait ? Quatre ans, ce ne fut pas assez. Souhaitons que ça rate encore avec Fillon.

1titi

Et que se passerait-il si tout le monde votait BLANC aux prochaines présidentielles ?

On serait bien obligé de comptabiliser enfin ces votes protestataires !!!

Olivier

La "Manif pour tous" et son corollaire "Anti-mariage pour tous" ont pour soutien principal des hommes et des femmes politiques qui sont englués dans les conflits d'intérêt et la corruption. On ne connaît que quelques cas, mais un jour ou l'autre des gens comme Baroin ou Gilbert Collard vont devoir s'expliquer à leur tour sur leurs activités rémunérées extra-parlementaires. On cite à leur sujet des chiffres astronomiques dépassant les 100 000 euros.

On comprend que les "grands partis politiques" paniquent et redoutent autant des gens comme Bayrou - et Macron lui même, qui vient d'accepter de faire voter en urgence une loi contre les conflits d'intérêt.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Modération des contenus haineux La justice ordonne une médiation entre Twitter et des associations dont SOS homophobie

Grande-Bretagne Le prochain recensement va collecter des données sur l’orientation sexuelle et le genre

Estonie Pour le ministre de l'Intérieur, les partisans du mariage gay sont des hétérophobes

Justice Trois mois avec sursis requis contre Marcel Campion, jugé pour propos homophobes

Etats-Unis Anthony Fauci, médecin malgré lui au centre de la campagne américaine

Algérie Human Rights Watch appelle à libérer deux hommes condamnés pour homosexualité

Cour européenne des droits de l'homme La Russie condamnée à indemniser des militants LGBT arrêtés illégalement en 2013

Covid-19 Le mode de vie gay impacté par le couvre-feu

Etats-Unis / Présidentielle Joe Biden rend hommage à Matthew Shepard et s'engage à lutter contre les crimes de haine

Viols au Vatican Le procès de deux prêtres italiens a débuté

2020-2023 Le gouvernement annonce un plan triennal pour renforcer les droits des personnes LGBT

Documentaire En Croatie, le voile est levé sur l'histoire d'amour de deux nonnes

Etats-Unis Premier faux pas homophobe de la candidate à la Cour suprême

Gouvernement / Parlement Marlène Schiappa annonce l’interdiction des thérapies de conversion dans la loi sur les séparatismes

Balkans Une marche des fiertés en voiture au Kosovo à cause du coronavirus

Covid-19 La Marche des Fiertés LGBT de Paris du 7 novembre annulée

Jeux Olympiques Ouverture d'une Pride House à Tokyo, un acquis pour la communauté LGBTQ

Propos racistes et homophobes La justice déboute un policier de Rouen contestant sa révocation

PMA pour toutes Rassemblements contre la PMA sans père dans plusieurs villes de France

Sondage Inquiétante régression de la place des LGBT en entreprise

Eglise catholique / Pédophilie Procès de deux prêtres italiens au Vatican

Homophobie La CEDH condamne la Géorgie pour des fouilles à nu dans une association LGBT

Japon Un élu de Tokyo accuse les homosexuels de provoquer l'extinction du pays

Etats-Unis / Présidentielle La chanteuse gay-friendly Taylor Swift soutient Joe Biden pour commencer à guérir l'Amérique

Etats-Unis Les conservateurs de la Cour suprême relancent les critiques sur la décision légalisant le mariage gay

Birmanie Un candidat aux élections affiche son homosexualité, une première

Etats-Unis / Présidentielle Des gays détournent le hashtag Proudboys sur les réseaux sociaux

Sondage Les Français très favorables à l’amplification de la lutte contre l'homophobie

Hongrie Viktor Orban veut que les gays laissent les enfants tranquille

Médias / Genre Mediapart se dote d'un gender editor, une première en France

Décès Le créateur japonais Kenzo meurt des suites du Covid-19

Etats-Unis / Présidentielle Mike Pence, le joker ultra-conservateur de Trump

Canada Le gouvernement redépose un projet de loi pour interdire les thérapies de conversion

Sorbonne Indignation après les propos homophobes et transphobes d'un professeur d'université

Portrait Lesbienne, musulmane et banlieusarde: Fatima Daas, auteure aux identités plurielles

Les précédentes Unes

précédent octobre 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASQUE TISSU
16 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
BLOUSON
159.90 €
Voir l'offre pour BLOUSON
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL CANNABIS
12 €
Voir l'offre pour GEL CANNABIS
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
POMPE
42 €
Voir l'offre pour POMPE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
GEL CHAUFFANT
10.5 €
Voir l'offre pour GEL CHAUFFANT
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
CAGOULE
35 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris