Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Où en est-t-on vraiment ? -

Où en est-t-on vraiment ?

Difficile de savoir où en est le Centre d’archives LGBT de Paris. "Illico" fait le point et répond à vos questions :

E-llico.com / Dossiers

Où en est-t-on vraiment ?

Mis en ligne le 12/04/2006

Tags

> D’où vient le projet de Centre des mémoires LGBT de Paris ?

En 2000, des personnalités dont Jean Le Bitoux et Christopher Miles lancent l’idée du Centre d’archives et de documentation homosexuel de Paris (CADHP). Une association de préfiguration (AP-CADHP) est constituée. C’est elle qui demande une subvention à la Ville de Paris. Une délibération votée en conseil de Paris en novembre 2002 lui accorde 100 000 euros pour financer la mission de préfiguration.

> Le projet est-il en retard ?

Le retard est incroyablement important. Il est dû à des désaccords stratégiques et personnels au sein de l’équipe chargée du projet, à la complexité du dossier en soi ainsi qu’à la très forte mobilisation des opposants qui a largement contribué à enliser le dossier. Résultat, le projet — on parlait à l’origine d’une ouverture en 2003 — a pris des années de retard !

> Le projet a-t-il été validé scientifiquement ?

Le rapport de préfiguration de ce qui s’appelle désormais le Centre des mémoires LGBT Paris/Ile-de-France a été remis en juin 2005 à Odette Christienne, adjointe de Bertrand Delanoë en charge de la Mémoire. Ce dossier a été transmis par la Ville en septembre 2005 aux Archives départementales de Paris pour expertise et avis de sa directrice, Agnès Masson. Le projet a été validé scientifiquement à l’autonme 2005. Le projet a ensuite été présenté aux Archives de France (ministère de la Culture) dont Agnès Masson est aussi la correspondante pour ce dossier. Martine de Boisdeffre, directrice des Archives de France a jugé le projet "fondamental" dans une note adressée au ministère de la Culture.

> Combien cela a coûté ?

Jusqu’à présent, le projet a obtenu 100 000 euros de subvention (un montant conséquent au regard de ce qui est accordé en moyenne aux associations LGBT). Cette somme a été utilisée entre 2002 à 2005 (locaux, salariés, équipements…). Les comptes ont été présentés chaque année à la mairie. En 2005 comme en 2006, aucune nouvelle demande de subvention n’a été déposée par l’association de préfiguration.

> Combien coûterait le futur Centre ?

Le rapport évalue ses besoins financiers sur un peu plus de deux ans à 820 000 euros dont 510 000 euros pour les salaires, 130 000 euros pour le local, 90 000 euros pour le fonctionnement, 10 000 euros pour les acquisitions de collections, 40 000 euros pour le système d’information, etc. Pour simplifier, le budget annuel avoisinerait 330 000 euros.

> Qui peut financer le projet ?

Côté public : la Ville de Paris, le ministère de la Culture et la Région Ile-de-France. La Ville a déjà donné et n’entend pas être l’unique bailleur de fonds. Le ministère de la Culture n’a toujours pas été sollicité. La région est partante. "La région Ile-de-France salue ce projet. Nous sommes en position de partenaire, indique Francis Parny, troisième vice-président de la région en charge de la Culture. J’ai donné mon accord de principe pour un financement régional pour ce projet important de mémoire qui donne à connaître des modes de vie, des luttes qui font partie et contribuent à l’identité de notre région". Les responsables actuels du projet rencontrent Francis Parny le 25 avril pour une présentation officielle du projet et une demande de subvention.

> Qu’est-ce qui peut bloquer sur le plan financier ?

Si un des partenaires publics manque à l’appel, le Centre de mémoires ne verra jamais le jour — du moins dans sa version optimale. Un pari plus que difficile à tenir puisqu’il faudrait que chaque partenaire public accorde une subvention annuelle d’environ 110 000 euros. Le contexte budgétaire étant ce qu’il est — les pouvoirs publics ne font pas de la mémoire une priorité budgétaire — le pari confine à l’utopie. Il ne faut pas compter sur des financements privés : les personnalités contactées attendent de voir après l’ouverture.

> Qu’en pense la Mairie de Paris ?

La Ville voit passer les mois et les années et commence à trouver le temps long. "Il y a de la déception de ne toujours rien voir venir et aussi un peu d’inquiétude sur la faisabilité financière du projet", note Patrice Porcheron, directeur de cabinet d’Odette Christienne en charge du dossier. "C’est vrai que ce retard m’inquiète, indique Anne Hidalgo, première adjointe de Bertrand Delanoë, parce que cette idée est juste. L’équipe du maire est disponible pour aider à l’avancement du projet, pour débloquer ce qui aurait besoin de l’être. Cela ne représente pas un risque politique pour la Ville, mais c’est toujours dommage qu’une demande, qu’une revendication sociale pertinente ne débouche pas."

> Que peut faire la mairie ?

Les opposants ont beau réclamer le remboursement de la subvention de 100 000 euros, la Ville n’a aucun moyen légal de l’exiger, d’autant que l’usage qui en a été fait, s’il n’est pas frauduleux, peut au moins poser la question d’un éventuel gaspillage. Elle ne peut pas davantage exiger la démission de l’équipe actuelle. Elle peut faire pression en coulisses pour activer le mouvement. Un refus de subvention à l’équipe actuelle provoquerait le départ de cette dernière et l’arrivée de nouveaux responsables. Mais qui et avec quel projet ? Si les candidats ne manquent pas, la faisabilité de leurs idées reste à démontrer. Une chose est sûre, la Ville ne peut plus se permettre de financer une nouvelle étude.

Réagissez

Commentaires

Les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Indonésie Un couple gay puni à coups de bâton à Aceh pour avoir enfreint la charia

Politique / Egalité Début de mobilisation au sein de la majorité en faveur d'une loi ouvrant la PMA cette année

Etats-Unis L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants

Corée du Sud 200.000 personnes demandent l'interdiction de la gay pride de Séoul

Homoparentalité Le Conseil d'État propose un cadre en cas d'ouverture de la PMA aux couples de femmes

Assemblée nationale François de Rugy souhaite une proposition de loi de la majorité sur la PMA avant la fin de l'année

FN / Outing Vers un troisième procès autour du livre révélant l'homosexualité de Steeve Briois

Congrès de Versailles Richard Ferrand presse le gouvernement à agir sur la PMA

Etats-Unis Selon l'ancien président Jimmy Carter, Jésus aurait soutenu le mariage gay

Inde La Cour suprême indienne réexamine la loi qui criminalise l'homosexualité

Etats-Unis La nomination d'un juge conservateur à la Cour suprême inquiète les militants LGBT

Asile 10 logements dédiés au réfugiés LGBT à Paris

Pologne Le ministre de l'Intérieur veut poursuivre les militants LGBT utilisant le blason national

People L'acteur hollywoodien Tab Hunter est mort à 86 ans

Coupe du Monde en Russie Des militants LGBT reproduisent le rainbow flag avec des maillots de foot en plein Moscou

Je devenais fou Un homosexuel témoigne sur sa thérapie de conversion

Grande-Bretagne La London Pride perturbée par un groupe de lesbiennes anti-trans

Egalité L'Espagne veut réautoriser l'accès gratuit à la PMA pour les homosexuelles

Homoparentalité Le Conseil d'état ne voit aucun obstacle juridique dans l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Tueur en série à Toronto De nouveaux restes humains découverts

Abus sexuels L'archevêque de Paris sanctionne le prêtre et psychanalyste homophobe Tony Anatrella

Cinéma Scarlett Johansson en transgenre, un choix critiqué

Algérie Le drapeau gay sur l'ambassade de Grande-Bretagne à Alger suscite la colère d'internautes

London Pride L'Eurostar et le métro de Londres aux couleurs arc-en-ciel

PrEP 4 Love Aides lance la 1ère campagne sur le traitement préventif contre le VIH

Pavoisement de l'Assemblée nationale Nadine Morano poursuivie en justice pour un tweet jugé homophobe

Visas La justice hongkongaise donne raison à un couple de lesbiennes

Homophobie Un élu LR de Thiais indigne avec une vidéo stigmatisant les homosexuels

Grande-Bretagne Le gouvernement britannique présente un plan pour améliorer la vie des personnes LGBT

Espagne Une transgenre remporte la concours Miss Univers Espagne

Agenda LGBT

MonterDescendre

Sex store RoB... et plus encore !

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Les précédentes Unes

précédent juillet 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Publicité

Shopping

3 POPS + 1 OFFERT
39.00 €
Voir l'offre pour 3 POPS + 1 OFFERT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
T-SHIRT AJAXX63
35.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT AJAXX63
chez RoB Paris
MILKING MACHINE
779.00 €
Voir l'offre pour MILKING MACHINE
chez Mentoyz
FUCK MACHINE
499.00 €
Voir l'offre pour FUCK MACHINE
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
OXBALLS
16.00 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
MASKULO
35.00 €
Voir l'offre pour MASKULO
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
GRAISSE CRISCO
6.50 €
Voir l'offre pour GRAISSE CRISCO
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
HARNAIS
129.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS
chez RoB Paris
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore