Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
 un sex store gay client indésirable au Crédit Lyonnais - Discrimination

Discrimination

Un sex store gay client indésirable au Crédit Lyonnais

La discrimination n'échappe à aucn secteur de la société. Les banques, elles aussi, discriminent leurs clients. Pour preuve ce cas survenu à Paris où LCL menace de se débarasser de son client New Millenium, qui exerce une activité de sex store gay.

E-llico.com / Actus

un sex store gay client indésirable au Crédit Lyonnais
Discrimination

Mis en ligne le 29/05/2008

Tags

C'est brutalement et alors qu'aucun incident n'a jamais émaillé la relation entre la banque et son client que Jean-Philippe Demirtjis apprend, par une lettre en date du 17 avril, que sa banque a décidé de côturer le compte qu'il possède au nom de sa société, le sex store New Millenium à Paris.

La directrice de l'agence LCL de Nation lui indique que la banque "n’a plus convenance à maintenir dans ses livres le compte de la société". La lettre stipule qu’il est donné un délai d’un mois à la SARL pour prendre toutes ses dispositions afin de changer de banque sans lui donner le moindre motif à cette décision.

Or LCL abrite le compte de New Millenium depuis de nombreuses années. Le compte a d'abord été ouvert dans les livres du Crédit Lyonnais à Grenoble avant d'être transféré à l’agence du Crédit Lyonnais Place de la Nation à Paris en 2002/2003.
"La relation contractuelle s’est toujours bien déroulée entre la SARL New Millénium et le Crédit Lyonnais", souligne l'avocate Caroline Mécary qui défend la SARL dans le courrier qu'elle a adressé à la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité). "Les bilans annuels de la société que j’ai consulté pour les années 2005, 2006 et 2007 montrent qu’elle fonctionne bien.
Le Crédit Lyonnais a d’ailleurs à maintes reprises proposé la mise en place de crédits", ajoute-t-elle. Le Crédit Lyonnais a même accepté de délivrer une carte " Gold " au nom de la société et la mise en place d’un contrat " Vente à Distance " à partir de l’année 2004, "preuve supplémentaire des bonnes relations contractuelles".

Caroline Mécary a saisi la Halde afin que LCL s'explique sur sa décision. Dans son courrier, l'avocate met en avant "l'orientation sexuelle" de l'activité de son client qui semble être à l'origine de cette décision discriminatoire.
"Aucune raison objective et cohérente ne permet de justifier la prise de décision brutale du Crédit Lyonnais, de sorte que la SARL New Millénium dont l’activité est une activité de principe à 80% de vente à distance de sex shop gay, ne peut que soupçonner un motif que serait parfaitement illicite, en ce qu’il est lié à ' l’orientation sexuelle' de l’activité de la société", estime l'avocate.

Le gérant, Jean-Philippe Demirtjis, explique que dans la mesure où 80% de son chiffre d'affaire est réalisé par son activité de vente à distance, la résiliation de son compte à LCL - qui comprend le contrat de vente à distance sécurisé - risque de le conduire à un dépôt de bilan de sa société.

Me Mecary a demandé à LCL de bien vouloir suspendre dans un premier temps cette décision incompréhensible et a indiqué à la banque avoir saisi la Halde. Premier résultat, LCL a accordé à son client un délai de trente jours avant de procéder à la clôture des comptes.
L'affaire, rendue publique et portée devant la Halde, semble désormais embarrasser la banque qui parle d'une " interprétation erronée et extrême " des consignes de la direction quant à la tenue des comptes de vente à distance.
"Je sens bien que LCL ne sait plus trop comment se sortir de cette affaire, explique Jean-Philippe Demirtjis à E-llico. La banque refuse de m'écrire pour me donner les raisons véritables de la décision qui me concerne. Tout en reste au niveau téléphonique. LCL me fait comprendre qu'il veut désormais sortir de cette situation, mais sans reconnaître ses torts".
Un porte-parole de LCL, interrogé par nos conrères de Têtu, explique qu'il avait été demandé aux agences de modifier ces contrats afin que le logo LCL n'apparaisse plus pour des produits "de charme". La banque serait "disposée" à une rencontre avec les différentes parties de l'affaire "pour comprendre pourquoi une décision aussi brutale a été prise".

> Une discrimination qui a cours un peu partout

L'affaire New Millenium n'est pas isolée. Interrogés par E-llico, plusieurs exploitants de sex store ou même de saunas homos expliquent avoir rencontré des difficultés avec les banques et devoir "tricher" sur la nature exacte de leur activité pour ouvrir des comptes bancaires.
L'un d'eux (qui préfère rester anonyme) raconte s'être vu répondre par l'agence du Marais de la Société Générale que sa banque "ne travaillait avec l'argent sale". Le même décrit la gêne d'une responsable d'agence du Crédit Agricole quand il lui a révélé son activité, puis le silence persistant valant fin de non recevoir pour l'ouverture d'un compte. Un autre met en cause la Banque Postale qui avait avalisé l'ouverture d'une compte de vente à distance et qui s'est ravisée in extremis après avoir découvert que le site Internet auquel était relié le compte vendait des vidéos gay pornographiques. "La Poste n'a jamais accpeté de me répondre par courier en me donnant les vrais raisons de son refus de peur d'être accusée de discrimination", explique le gérant.
"On triche", explique le responsable d'un studio de films X gay. "On reste dans le flou avec le risque permanent de se voir couper nos services bancaires".
Les sites de rencontres gay, eux aussi, sont mal vus et la plupart ont recours à des sociétés de paiement pour percevoir leurs abonnement; des sociétés qui taxent lourdement le service rendu au titre d'intermédiaire. "On subit un préjudice évident en devant se passer des banques qui refusent de nous prendre comme client", constate l'un des exploitants de site de rencontres sexuelles.

Mis en ligne le 26/05/2008

Réagissez

Commentaires

Les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Disparition Willie Garson, interprète de l'ami gay de Sex and the City, est mort

Grande-Bretagne Menacée par des des militants trans, une députée travailliste renonce à participer au congrès de son parti

Ukraine 7.000 personnes ont défilé pour les droits LGBT à Kiev

Histoire Une centaine de personnalités peu connues du grand public au Panthéon des oubliés

Espagne Le gouvernement espagnol saisit le parquet après une manifestation homophobe et raciste

Salvador Ni avortement ni mariage gay, décide le président Bukele

Hongrie Orban accuse l'UE de bloquer des fonds à cause de la loi anti-LGBT+

Fichage La Cnil analyse la légalité d'un fichier publié sur un site d'extrême droite

Union européenne Vers des bases légales communes contre les violences fondées sur le genre

CEDH La Pologne condamnée pour discrimination envers une mère homosexuelle

Brésil La popularité de Bolsonaro au plus bas chez les les homosexuels

Bangladesh Des entrepreneurs transgenres changent la donne pour leur communauté

Allemagne Victimes d'une ancienne loi homophobe, 249 hommes vont être indemnisés

Discours sur l'état de l'Union Ursula von der Leyen défend les droits des personnes LGBT au sein de l'UE

Chine Les Gay Games 2022 à Hong Kong menacés

Assemblée nationale Les associations LGBT saluent l'examen d'une loi interdisant les thérapies de conversion

PMA pour toutes Le gouvernement veut réduire les délais d'attente d'un an à six mois

Europe / Droits LGBT Le Parlement européen réclame une reconnaissance des unions homosexuelles dans toute l'UE

Assemblée nationale Les députés vont débattre de l'interdiction des thérapies de conversion

Toulouse Un élu victime d'une agression violente dans un lieu de rencontre gay

Thérapies de conversion Marlène Schiappa confie une mission à la Miviludes

Justice Gérard Louvin et son mari visés par une nouvelle enquête pour viols sur mineurs

Folsom Europe Soirée cuir et cordes dans une église de Berlin

Assises du Val d'Oise 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'un homosexuel

Hongrie / Vatican Entre Orban et le pape, divergence sur les personnes LGBT

Lituanie Un livre de contes de fées LGBT pour les enfants devant la CEDH

Espagne Le jeune gay se disant victime d'une agression homophobe à Madrid se rétracte

Assises du Val d'Oise 25 ans de réclusion requis contre le meurtrier d'un homosexuel

Assises du Val d'Oise Le meurtrier d'un homosexuel invoque une possession pour expliquer son acte

Assises du Val d'Oise La famille de la victime homosexuelle décrit un homme serviable et prévenant

Assises du Val d'Oise L'homosexualité refoulée peut-être à l'origine de l'assassinat d'un gay

Les précédentes Unes

précédent septembre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Publicité

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris