Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Un candidat transsexuel veut bousculer le pays lors des élections de février  - Equateur

Equateur

Un candidat transsexuel veut bousculer le pays lors des élections de février

A dix jours des élections générales en Equateur, Diane Rodriguez espère bien bousculer ce petit pays andin en devenant le premier parlementaire transsexuel de son histoire, dans le sillage d'un mouvement qui prend de l'ampleur en Amérique latine.

E-llico.com / Actus

Un candidat transsexuel veut bousculer le pays lors des élections de février
Equateur

Mis en ligne le 07/02/2013

Tags

Equateur Transsexuelle

Cela fait des années que cette étudiante en psychologie de 30 ans, dont le nom de baptême est Luis Benedicto, lutte en faveur des minorités sexuelles face aux réticences d'une population de 14 millions d'habitants, dont 85% de catholiques.

"Mon objectif, ce sera toutes les minorités, les groupes ethniques vulnérables et les causes féministes", affirme dans un entretien accordé à l'AFP cette candidate au corps potelé et aux cheveux frisés, qui défendra les couleurs du parti de gauche Rupture 25 (en référence à sa création 25 ans après la dictature, en 2004).

Née dans le port de Guayaquil, seconde ville équatorienne et poumon économique du pays, cette activiste tentera de décrocher un siège au Congrès lors du scrutin du 17 février prochain, jour des élections parlementaires mais aussi présidentielles, dont l'actuel chef de l'Etat, Rafael Correa, est donné grand favori dans les sondages.

Au pouvoir depuis 2007, ce porte-drapeau de la gauche radicale dans la région, a fait adopter l'année suivante une Constitution qui sanctionne toute forme de discrimination sexuelle.

Un progrès insuffisant, selon Diane Rodriguez, qui entend bien pousser le dirigeant socialiste à légaliser le mariage des homosexuels, une option que ce dernier a jusqu'ici exclu, tout comme son principal rival à la présidentielle, l'ancien banquier de droite Guillermo Lasso, même si ce dernier est favorable aux unions civiles entre personnes du même sexe.

Les autres candidats présidentiels ne sont pas tous aussi progressistes, à l'image de Nelson Zavala, un pasteur évangéliste, crédité d'à peine 1% des intentions de vote, selon qui l'homosexualité est un "trouble mental" et un "pêché".

L'hostilité d'une partie de la société équatorienne n'est pas nouvelle pour la candidate. La révolution intime vécue par cette activiste eut lieu à l'âge de 16 ans, avec la révélation de son identité féminine. Lorsque l'adolescent se confia alors à ses parents, ces derniers le chassèrent de leur maison.

Après avoir dû se prostituer pour survivre, Diane ne put regagner le logis familial qu'à condition de s'inscrire à des activités religieuses, ce qu'elle fit tout en suivant une thérapie hormonale. "Je voulais développer librement ma sexualité et prenais des médicaments en cachette", raconte-t-elle.

Sa transformation physique lui vaut le rejet de ses camarades d'université, ainsi que maints déboires professionnels. Après avoir une nouvelle fois perdu son emploi dans un hôtel, Diane décide de réagir et porte plainte pour être réintégrée, en tant que salarié féminin.

"L'avocat disait que c'était impossible car mon nom masculin figurait sur mes papiers d'identité. J'ai donc décidé de le modifier à l'Etat civil, qui a refusé de le faire malgré la Constitution imposant la reconnaissance de l'identité sexuelle", raconte-t-elle.

Au terme d'une bataille juridique, l'administration lui accorde enfin en 2009 de nouveaux papiers qui mentionnent son nom de femme mais conserve la mention "sexe masculin". Le début d'une autre procédure, actuellement en cours, pour Diane, qui milite désormais pour que les documents fassent référence au "genre" et non au "sexe".

Avec l'appui de plusieurs ONG, l'activiste, qui a fondé en 2008 sa propre association ""Silhouette X", dédiée aux droits des transsexuels, a lancé une campagne baptisée "Mon genre sur ma carte (d'identité)", afin que chacun puisse choisir d'y inscrire son identité sexuelle.

Son éventuelle élection au Congrès donnerait évidemment un grand coup de pouce à son combat.

Si cette candidature est inédite en Equateur, elle ne constitue pas un cas isolé dans le reste de l'Amérique latine. En 2005, l'avocate vénézuélienne Tamara Adrian a également brigué un siège parlementaire avant d'y renoncer, estimant que la loi ne garantissait pas l'égalité pour les minorités.

Au Chili, un autre transsexuel, devenue femme après une opération chirurgicale il y a quatre ans, est aussi candidate aux élections législatives dans son pays.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

JMG

Loala a raison. On doit écrire : "Une candidate transsexuelle". Et faire un peu attention à ce qu'on écrit.

Koala

Bordel mais vous allez parler des MtF au féminin un jour car là rien que le titre ne donne pas envie d'aller plus loin.
Alors ouais vous ne faites que reprendre ce qu'à écrit l'AFP mais c'est pas parce que l'AFP écrit de la merde transphobe qu'il cous faut recopier sans au moins modifier le genre de la personne.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Turquie Manifestation LGBT à Istanbul après le meurtre barbare de Hande Kader

Irak HRW salue un appel de l'Irakien Moqtada Sadr contre la violence anti-gay

Mariage pour tous Une association fait citer devant le tribunal la maire de Bollène pour discrimination homophobe

JO de Rio L'intersexualité au coeur des Jeux

Indonésie Les Etats-Unis condamnent les déclarations officielles anti-gays

JO de Rio Rachele Bruni, 1ère athlète d'Italie à afficher son homosexualité

Canada Justin Trudeau et la classe politique canadienne à la Gay pride de Montréal

Indonésie Pas de place pour la communauté gay, selon la présidence

Anti-gays La Manif pour tous appelle à manifester le 16 octobre pour la famille à nouveau menacée

Philippines Le président qualifie l'ambassadeur américain d'homosexuel et de fils de pute

Etats-Unis Le père de l'auteur de l'attentat d'Orlando assiste à un meeting de Clinton

Allemagne Charlie Sheen invite d'autres stars à révéler leur séroposivité

Massacre d'Orlando Le tireur a tiré 200 balles pour tuer 49 personnes

Serbie Une ministre gay au nouveau gouvernement, une première

Ouganda La Gay Pride reportée après les menaces d'un ministre

Turquie Un réfugié syrien gay violé et décapité à Istanbul

Eglise catholique Soupçonnés de relations homosexuelles, des séminaristes irlandais transférés à Rome

GPA à l'étranger Le Conseil d'État ordonne de laisser entrer en France un enfant né en Arménie

Pays-Bas Des mesures de sécurité supplémentaires pour la Gay Pride d'Amsterdam

Lorraine Un pompier condamné à 18 mois avec sursis pour agressions sexuelles

Albanie Le crépuscule des vierges jurées, femmes qui se voulaient hommes

Présidentielle USA Des images de poses lesbiennes de Melania Trump refont surface

Eglise catholique Des parents d'homosexuels demandent au pape d'agir contre l'homophobie

Homophobie SOS homophobie décerne le Tolerantia Preis 2016 à Amnesty international France

Canada La famille Trudeau et 500.000 personnes à la Gay Pride de Vancouver

Italie Le décret publié, les unions gays deviennent une réalité

Attentat de Saint-Etienne du Rouvray Remous après une phrase du cardinal Vingt-Trois sur la déviance des moeurs

Pédophilie dans l'Eglise La police australienne enquête sur un ministre du Vatican

Présidentielle USA Une pétition anti-Trump d'une centaine de célébrités contre la haine

Présidentielle USA A Philadelphie, la mère d'une victime d'Orlando fait pleurer la convention démocrate

Les précédentes Unes

précédent août 2016 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

T-SHIRT FETISH
25.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT FETISH
chez RoB Paris
BATMAN/SUPERMAN
39.00 €
Voir l'offre pour BATMAN/SUPERMAN
chez Menstore
POPPERS NEW
18.00 €
Voir l'offre pour POPPERS NEW
chez Mentoyz
SPRAY BUCCAL
45.00 €
Voir l'offre pour SPRAY BUCCAL
chez RoB Paris
JOCKSTRAP JAKE
29.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP JAKE
chez VestiaireGay
GUIDE SPARTACUS
18.99 €
Voir l'offre pour GUIDE SPARTACUS
chez Menstore
MASTURBATEUR
13.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
COCKRING MASTER
59.00 €
Voir l'offre pour COCKRING MASTER
chez RoB Paris
MASSEUR PROSTATE
12.90 €
Voir l'offre pour MASSEUR PROSTATE
chez Menstore
SPERM OPTIMIZER
16.00 €
Voir l'offre pour SPERM OPTIMIZER
chez Mentoyz
MENOTTES DOUCES
10.50 €
Voir l'offre pour MENOTTES DOUCES
chez RoB Paris
CASQUETTE NOIRE
33.90 €
Voir l'offre pour CASQUETTE NOIRE
chez VestiaireGay
POMPE SEAMAN
30.00 €
Voir l'offre pour POMPE SEAMAN
chez Menstore
LOT 3 DOSETTES GEL
3.50 €
Voir l'offre pour LOT 3 DOSETTES GEL
chez Mentoyz
DEBARDEUR
45.00 €
Voir l'offre pour DEBARDEUR
chez VestiaireGay
SPRAY RELAXANT
20.70 €
Voir l'offre pour SPRAY RELAXANT
chez RoB Paris
STAR WARS GAY
49.00 €
Voir l'offre pour STAR WARS GAY
chez Menstore