Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
 les meurtriers de François Chenu condamnés à de lourdes peines  -  Justice

Justice

Les meurtriers de François Chenu condamnés à de lourdes peines

E-llico.com / Actus

les meurtriers de François Chenu condamnés à de lourdes peines
Justice

Mis en ligne le 30/08/2005

Tags

Les trois skinheads d'extrême-droite jugés pour le meurtre en 2002 de François Chenu sur un lieu de drague homosexuel ont été condamnés vendredi soir à des peines de 15 à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des mineurs de la Marne, à Reims.

"La justice est passée mais nous souhaitons maintenant que chaque citoyen se sente un peu plus concerné" pour éviter qu'un tel drame se reproduise, a déclaré Me Agnès Chopplet, avocate des parties civiles, lisant un communiqué de la famille de la victime.

Au terme de trois jours de procès à huis-clos, les jurés ont condamné Mickaël Regnier, 22 ans, et Fabien Lavenus, 25 ans, à vingt ans de réclusion criminelle, tandis que le troisième accusé, F., âgé de 16 ans au moment des faits, a été condamné à 15 ans, bénéficiant de l'excuse de minorité. Ils ont suivi les réquisitions du parquet.

Les trois accusés, originaires de Bazancourt dans la Marne, avaient reconnu au cours de l'instruction avoir battu à mort François Chenu dans la nuit du 13 au 14 septembre 2002, alors qu'il traversait le parc Léo Lagrange, à Reims, un lieu de rencontres homosexuelles.
Les parents de F., poursuivis pour destruction de preuves - ils ont avoué avoir brûlé le portefeuille et les papiers d'identité de François Chenu - et recel du portable de la victime, ont été condamnés chacun à deux ans de prison ferme, et six mois supplémentaires, avec sursis, pour la mère.

Les trois jours du procès ont permis de mettre en exergue le contexte familial et social des trois accusés, proches depuis l'adolescence des mouvements skinheads racistes et néo-nazis.

Pendant l'instruction, les trois agresseur avaient avoué que, le soir du drame, ils voulaient initialement faire la "chasse aux Arabes" et avaient fait le tour de plusieurs quartiers de Reims avant d'aboutir au parc Léo Lagrange. Là, ils s'étaient cachés derrière un buisson pendant plusieurs dizaines de minutes, attendant le passage d'un homosexuel.

Les expertises des psychologues ont confirmé vendredi que les accusés étaient dans un état de dépendance vis-à-vis de la mouvance skinhead raciste semblable à celui d'un toxicomane, récréant une "deuxième famille" au sein de ces bandes. "Sans leurs treillis, sans leurs rangers, sans leur crâne rasé, ils ne sont plus rien et c'est bien ça leur problème", a estimé Me Chopplet.

L'association locale Ex Aequo se dit satisfaite de ce jugement qui " fera date dans la lutte contre les racismes et les discriminations. Jugement exemplaire qui montre à tous les homophobes prêts à "Casser du PD" qu'ils encourent de lourdes peines. Le temps de l'impunité est révolu ".

Ce procès emblématique de la violence homophobe meurtrière a connu une résonance particulière dans les médias d'information générale. L'écho que lui ont donné télévisions, radios et presse écrite témoigne d'une sensibilité nouvelle envers l'homophobie et ses conséquences. La médiatisation des agressions plus ou moins dramatiques de ces derniers mois est un progrès incontestable pour la lutte contre l'homophobie. Il y a quelques années encore, les mêmes faits n'avaient droit, au mieux, qu'au pages "Faits divers" des quotidien régionaux. L'homophobie fait désormais partie des questions de société prises au sérieux par les médias.

Lire aussi :
François Chenu : la justice a examiné le terreau politique des meurtriers
Reims : le procès des meurtriers de François Chenu s’est ouvert
Reims : trois skinheads jugés pour le meurtre d'un homosexuel
Commémoration du meurtre de François Chenu
Les pédés vont au clach
Les meurtriers arrêtés

Mis en ligne le 11/10/04


Réagissez

Commentaires

Les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

La-Roche-sur-Yon Douze étudiants catholiques accusés d'injures homophobes devant la justice

Don du sang La période d'abstinence imposée aux homosexuels réduite d'un an à 4 mois

Israël Le ministre revient sur ses propos sur les thérapies de conversion des homosexuels

Droit international La Russie condamnée par la CEDH pour son refus d'enregistrer des associations LGBT

Grande-Bretagne Le portrait du mathématicien Alan Turing ornera les billets de 50 livres

Porto Rico Le gouverneur appelé à démissionner après la fuite de messages injurieux à l'égard de Ricky Martin

Sida Le nombre de morts a baissé d'un tiers depuis 2010 mais les infections sont en hausse

Israël Appels à limoger un ministre pro-thérapies de conversion pour homosexuels

Rouen Un policier gay confond un témoin avec un rendez-vous pris sur internet

Canada L’Église anglicane rejette une motion approuvant le mariage homosexuel

Allemagne Au nom de la tolérance, visite sur l'homosexualité au Zoo de Munich

Corée du Sud La criminalisation de l'homosexualité au sein de l'armée facteur de violences, abus et discrimination

Honduras Deux femmes transgenres connues assassinées

Etats-Unis Le Congrès vote la levée de l'interdiction des transgenres dans l'armée par Trump

Parlement Ouverture d’une mission d’information visant à interdire les pratiques prétendant modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre

Football La LFP met en place une fiche de signalement des actes racistes et homophobes dans les stades

Tendance A coups de mascara, des blogueurs bousculent le conservatisme en Russie

Etats-Unis L'équipe américaine de football n'ira pas à la Maison Blanche, selon sa star Megan Rapinoe

Rap / Show biz La rappeuse Nicki Minaj annule son concert en Arabie saoudite sous la pression des organisations LGBT

Royaume-Uni / Egalité Les députés britanniques ouvrent la voie au mariage pour tous en Irlande du Nord

Paris Un homo agressé après la gay pride témoigne

Agressions sexuelles présumées Le Vatican lève l'immunité de son représentant en France

Etats-Unis / People Kevin Spacey en passe d’échapper à son procès pour agression sexuelle

Foot / Icône LGBT Megan Rapinoe, soulier d'or et caractère en acier trempé

Football Macron favorable à l'arrêt des rencontres en cas de chants homophobes

Pologne Les évêques dénoncent l'endoctrinement LGBT chez Ikea

Agression sexuelle L'accusateur de Kevin Spacey abandonne son action au civil

Business / Diversité L'agence de pub de Nivea cesse sa collaboration avec la marque après des remarques homophobes

Espagne A Madrid, une Marche des fiertés LGBT dédiée aux militants historiques

Homophobie L'Assemblée vote la création d'un observatoire de la haine en ligne

Eglise catholique / Lyon Accusé de pédophilie, le père Preynat révoqué de la prêtrise

Rennes Cinq ans de prison, dont deux ferme, contre un prêtre pour agression sexuelle

Bourges Une exposition photo avec des couples homosexuels vandalisée

Les précédentes Unes

précédent juillet 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

POLO ROB
45 €
Voir l'offre pour POLO ROB
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
COCKRING
44 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris