Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
La fin d'un cycle ?  - Disparition de Têtu

Disparition de Têtu

La fin d'un cycle ?

La disparition de Têtu sonne comme un coup de semonce dans la communauté LGBT. N'est-elle pas la marque de la fin d'un cycle de l'histoire de mouvement gay et lesbien ?

E-llico.com / Actus

La fin d'un cycle ?
Disparition de Têtu

Mis en ligne le 23/07/2015

Tags

Têtu Yagg Bergé Augier

Sur le même sujet

Le magazine gay Têtu placé en liquidation judiciaire
Presse gay
Le magazine gay Têtu placé en liquidation judiciaire

La disparition de Têtu, après celle de Gai Pied en son temps et de plusieurs médias LGBT ces dernières années, pose une fois de plus la question de la pérennité de la presse gay dans son ensemble.

Si Têtu a existé ces 20 dernières années, c'est par la grâce - et la fortune - d'une homme, Pierre Bergé, qui a permis à ce magazine d'exister et qui l'a soutenu alors que l'entreprise éditrice n'a jamais atteint de viabilité financière. Loin s'en faut.

En le cédant à Jean-Jacques Augier pour un euro symbolique, il a passé le relais sans avoir trouvé le moyen d'assurer l'équilibre du titre. Et son successeur n'a pas réussi à relever le défi.

Etait-ce d'ailleurs possible? Rien n'est moins sûr. Les langues se délient aujourd'hui pour constater que les annonceurs grand public n'ont jamais vraiment joué le jeu avec la presse gay et Têtu en particulier.

C'est un constat inconstestable mais tardif et désormais, hélas, inopérant. Têtu a longtemps affirmé le contraire et s'est même prévalu d'avoir fait bouger les lignes en la matière. Il n'en était rien. Ou en tout cas les choses avaient trop peu évolué.

Mais le trop faible intérêt de la publicité pour les médias gay n'est pas seul responsable des difficultés qui conduisent à la fin de Têtu.

Le magazine connaît, comme Gai Pied il y a une vingtaine d'années, un effet de cycle lié à l'histoire même de l'homosexualité et à sa forte évolution dans la société ces dernières années.

Avec la conquête des droits nouveaux et fondamentaux comme le mariage et l'adoption, un chapître de cette histoire s'est tourné et Têtu qui s'est battu aux côtés du mouvement LGBT pour la conquête de ces droits se trouvait confronté à la necessité de trouver un nouveau souffle éditorial.

Un défi supplémentaire ajouté à celui de trouver un modèle économique dans une période troublée pour la presse écrite avec la suprématie galopante du numérique qui rebat les cartes de l'information.

Beaucoup de défis difficiles et simultanés donc. Trop sans doute.

Comme lors de la fin de Gai Pied, l'arrêt de Têtu, média LGBT prééminent, apparaît à beaucoup comme un cataclysme. Et il est vrai que la disparition d'un média emblématique de la communauté gay n'est pas une bonne nouvelle en soi.

Et ce d'autant plus qu'on peine toujours à voir ce qui pourrait lui succéder. C'est le propre même des périodes de fortes mutations. 

Le sentiment est d'autant plus accentué qu'au même moment le site Yagg est également en danger, confronté lui aussi à un problème de modèle économique alors qu'il est un pure player. 

Il apparaît une sorte de situation paradoxale qui juxtapose un moment de forte progression des droits LGBT dans la société avec le déclin des moyens d'information qui ont contribué à ces grandes avancées.

Ce paradoxe n'est pas inédit. La presse féministe a quasi disparu à mesure que les droits des femmes s'imposaient et une partie de la presse de gauche a sombré avec l'arrivée du PS au pouvoir.

Cela ne signifie en rien, bien entendu, que le combat est fini et que l'histoire des droits LGBT s'arrête.

Les choses se déplacent et de même que des interrogations fortes pèsent sur le sens et l'avenir des gay pride, la presse LGBT va devoir se réinventer. Sous des formes sans doute très différentes de ce que nous avons connu jusqu'ici. De façon sans doute plurielle et même peut-être éclatée. 

C'est aux nouvelles générations nées après l'hécatombe du sida et la révolution gay qu'il revient de penser et de mettre en oeuvre des médias communautaires nouveaux pour porter les nouveaux combats LGBT dans un contexte numérisé et mondialisé. 

Cela prendra peut être un peu de temps, mais il n'y a pas de raison de douter de l'inventivité ni de la nécessité à voir éclore un nouveau payasage médiatique gay, lesbien et transgenre dont on voit déjà poindre quelques pousses.

Jacky Fougeray, éditeur d'e-llico.com

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Dominique (nique, nique...)

@MKL: je ne peux pas répondre à la place d'e-llico, mais pour faire fonctionner ce site, une personne ou deux suffit. Pour faire un réel travail rédactionnel, il en faudrait au moins 4 à plein temps. C'est donc sans doute une question de budget... Un rafraîchissement de temps en temps de l'architecture du site, un webmaster et un abonnement ciblé au fil de l'AFP, et c'est ce que nous avons là...

Jeromeuh

Je ne commente jamais mais je profite de cet article pour dire que j'apprécie e-llico, qui reste aujourd'hui le seul site LGBT vraiment sérieux et intéressant.
Ancien lecteur du magazine Illico, j'aimerais y retrouver de vrais dossiers de fond, et pas uniquement une revue de dépêches AFP.
Avec la disparition de Têtu, qui avait beaucoup beaucoup perdu ces dernières années (je ne l'achetais plus pour ça : trop Marais et branchouille), nous avons besoin d'un lieu virtuel où retrouver des réflexions de fond.
Continuez svp.

Benji

D'un mot, je résumerais les luttes LGBT à venir : inclusion. Inclusion, c'est le mot que Hollande n'a pas compris au contraire de son homologue américain. C'est aussi le mot de la gay pride parisienne 2015. Ainsi, il me semble avoir répondu à la question posée par l'éditeur d'E-llico, Jacky FOUGERAY, sur la presse.

MKL

Les médias LGBT ont surtout besoin de fond dans leurs contenus.
Tétu l'avait perdu, Yagg a pris le relais en étant vraiment L G B et T.
Peut être que les revues sur un mode trimestriel ou semestriel comme Miroirs/Miroirs ou Well Well Well y remédieront comme elle l'ont commencé.

Je souhaiterais qu'e-llico ait beaucoup plus d'articles qui ne soient pas que des copier-coller de dépêche AFP. Le magazine papier était un vrai support de tribunes et de débats que la version web le redevienne !

Yolo92

merci, belle analyse.
Bien vu.
Rien à voir avec les délires de la vieille aigrie devenue ermite en Normandie, Didier L... :-P

Fred K

Je partage votre avis et je suis optimiste sur la capacité pour la > de renouveler le format de son paysage médiatique.
Ravi également de lire un point de vue sur e-llico, ça se fait de plus en plus rare (avec beaucoup de reprises de dépèches AFP) et ça manque, car vous êtes désormais les seuls à maintenir un lien avec l'historique des médias LGBT (il me semble).

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Pologne / Investiture Des députés aux couleurs LGBT pour protester contre la politique homophobe du président réélu

Pologne Une cinquantaine d'interpellations après l'arrestation d'une militante LGBT

Pologne Trois personnes inculpées pour avoir drapé un Christ d'un drapeau arc-en-ciel

Pologne / Ecosse Le maire d'Édimbourg exhorte Cracovie, ville jumelée, à défendre les droits des LGBT

Allemagne Les studios de bondage de Berlin peuvent rouvrir si clients et personnel portent le masque

Quimper Des peines de prison ferme pour l'agression d'une femme transgenre

Pologne / UE Après les sanctions européennes, un ministre veut étendre les zones sans LGBT à tout le pays

Etats-Unis La Chambre des représentants revient sur l'interdiction des trans dans l'armée décidée par Trump

Sport / Genre Martina Navratilova s'oppose à l'inclusion des femmes trans dans les compétitions féminines

Pologne Des manifestants brûlent des drapeaux gay lors de l'anniversaire du soulèvement anti-nazi de Varsovie

Gay Pride de Hambourg La police interrompt deux sex parties en raison du non-respect des règles sanitaires

Etats-Unis / Télévision Ellen DeGeneres critiquée pour les conditions de travail au sein de son équipe

Grande-Bretagne Boris Johnson aurait abandonné la réforme sur le genre sur les conseils de sa compagne

Loi bioéthique PMA pour toutes et accès aux origines, les principales mesures votées

GPA à l’étranger L'Assemblée nationale interdit la transcription des états civils, revenant sur une jurisprudence

Pandémie La Californie va collecter des données sur la diffusion du coronavirus dans la communauté LGBT

Pologne La présidente de la Commission européenne affiche son soutien aux personnes LGBT

Loi bioéthique Nouveau feu vert de l'Assemblée à la réforme de la filiation

Assemblée nationale Vif échange entre Guillaume Chiche et Agnès Thill à propos de la PMA pour toutes

Tunisie Deux hommes condamnés à un an de prison pour homosexualité

Justice Jean-Marc Morandini va être jugé en correctionnelle pour corruption de mineur de plus de 15 ans

Syrie Les gays et trans régulièrement tabassés, violés et mutilés par les différentes factions du conflit

Pologne L'Union européenne refuse des subventions à des villes menant une politique homophobe

Egalité L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Après sa démission Christophe Girard se défend d'avoir été proche de Gabriel Matzneff

Homophobie d'État La Russie proteste officiellement contre les drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades étrangères

PMA pour toutes Les opposants ne baissent pas les armes à l'Assemblée

Disparition Gisèle Halimi, avocate féministe et défenseure des droits humains fondamentaux, est morte

PMA pour toutes Pas un texte en catimini, affirme Olivier Véran

Paris Nouvelle agression homophobe dans le 11e arrondissement

Les précédentes Unes

précédent août 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

Shopping

EMBOUT DE DOUCHE
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT DE DOUCHE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
MASQUE TISSU
15 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
T-SHIRT WOOF
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT WOOF
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
T-SHIRT DADDY
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT DADDY
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris