Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
La marque Têtu cédée à une start-up éditrice d'applications pour smartphones - Médias gay

Médias gay

La marque Têtu cédée à une start-up éditrice d'applications pour smartphones

La marque Têtu a été reprise mardi par la start-up française Idyls, selon une ordonnance du tribunal de commerce de Paris, et devrait connaître une seconde vie après la faillite du magazine en juillet 2015.

E-llico.com / Actus

La marque Têtu cédée à une start-up éditrice d'applications pour smartphones
Médias gay

Mis en ligne le 10/11/2015

Tags

Têtu

Le nouveau Têtu sera d'abord visible exclusivement sur son site, "au plus tard début décembre", selon Julien Maquaire, cofondateur d'Idyls, interrogé par l'AFP.

"En fonction de l'ampleur du soutien de la communauté gay à notre projet, nous étudierons le lancement dès le premier semestre 2016 d'un magazine sous un format renouvelé", ont prudemment précisé les fondateurs dans un communiqué.

La version précédente, déficitaire depuis sa fondation, avait souffert dans ses dernières années de la désaffection de son lectorat gay.

La start-up Idyls, composée de quatre personnes, était déjà en charge de So Têtu, une application de rencontres et de sorties lancée par le magazine, et a obtenu sa cession pour 102.000 euros, selon l'ordonnance du tribunal publiée mardi.

Têtu s'enrichira début 2016 d'une "plateforme de services gays et gay-friendly à forte dimension locale et sociale", a indiqué le repreneur, sans plus de précisions.

Les nostalgiques du magazine risquent de ne pas trouver leur compte dans la nouvelle déclinaison de la marque Têtu. Il est en effet fort peu probable que le magazine - s'il est effectivement republié - retrouve une véritable rédaction et un contenu éditorial lié à l'actualité politique, sociale et culturelle LGBT qui était son ADN. 

Créé en juillet 1995 par des militants de la lutte anti-sida, Têtu avait vu sa diffusion baisser de 12,5% depuis 2010, à 28.275 exemplaires par mois. Il avait été financé pendant 18 ans par son propriétaire et mécène, Pierre Bergé, qui avait épongé des pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros, avant de le revendre pour un euro symbolique à Jean-Jacques Augier, un proche de François Hollande.

Le titre avait encore perdu deux millions d'euros en 2013 et 1,1 million en 2014, pour un chiffre d'affaires de 2,8 millions. Jean-Jacques Augier, propriétaire à 10% d'Idyls à ses débuts, est sorti du capital de la startup en octobre.

(Avec AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

skyfox paris

J'ai été abonné à TÊTU plus de 10 ans et chaque fois je pestais contre la ligne éditoriale...je voulais naïvement soutenir un journal gay.
Je reconnais volontiers, que la dimension lesbienne, bisexuel, trans ou queers m'indisposait. Sans oublier les positions politiques donneuses de leçon et excluant ceux qui ne pensaient pas comme LA LIGNE éditoriale.
Résultat, une feuille de chou réservée aux "LGBT chics de Paris"

Pas étonnant que TÊTU se soit cassé la figure, aucune entreprise commerciale ayant une cible clientèle aussi vaste

reymi75

@antonio Vous avez raison, la communauté lgbt n'existe pas en France. Si c'était le cas, si nous étions une vraie force constituée, l'adoption du mariage pour tou-te-s se serait mieux passée (et il y aurait aussi la pma pour toutes etc etc)
Alors que là, quoiqu'en disent celles et ceux qui croient en la communauté, ce pauvre droit (le mariage sans rien d'autre) risque fort d'être supprimé après 2017. Car la communauté réac. elle, existe, elle est organisée et a les moyens (réseaux, argent) Mais non, la communauté lgbt se réduit à un quelques lieux ou quartiers où l'on se dandine le soir en pensant que tout ça est arrivé tout seul et à des assoc. souvent sans moyens et la plupart du temps (il y a quelques exceptions) noyautées par les partis politiques. Bon, vous avez 59 ans et moi 67, nous devons être de vieux râleurs !

reymi75@free.fr

@Dominique (nique, nique...) Vous avez raison.Moi, j'ai cessé de lire Têtu fin 1999. Jamais rien sur les filles et jamais rien sur les gays de plus de 30 ans. Un exemple : peu après l'adoption du pacs, reportage sur quatre couples pacsés (les premiers pacsés) : 4 couples de mecs, pas un couple de filles, 3 couples d'environ 25 ans et le 4e, ils avaient à peu près 35 ans, habitaient le Marais et travaillaient dans la mode et l'audiovisuel ! Très représentatifs des premiers pacsés dont on savait déjà (et ça a été confirmé ensuite) que c'étaient majoritairement des couples ayant longtemps vécu ensemble (souvent 10 ans et plus) et que les pacsés n'étaient plus des jeunes premiers ! Vous rebaptisez le journal " Mode et Travelos" moi j'ai toujours pensé à Fig Mag de la p.......e ! Mais nous devons être tous les deux terriblement mauvaise langue !

antonio

@Dominique, nique, nique...)
Il faut des gens avec un fort moral sens pour représenter la communauté lgbt et la communauté existe dans les médias.

La communauté lgbt existe physiquement. Le nuage de Tchernobyl s'est arrêté à la frontière mais la connerie ne s'est pas arrêté à la frontière de la communauté lgbt malheureusement

Dominique, nique, nique...)

@Fred K.
Les morts étaient toujours merveilleux... de leur vivant. Personnellement, le contenu éditorial de Têtu, ça me fait bien rigoler...

Dominique, nique, nique...)

@antonio
C'est quoi la communauté lgbt? Si tu la rencontres, présentes-la moi... Il y a des commerçants lgbt, il y a des commerces de rencontre lgbt, des restaurants lgbt où on mange très mal, des associations lgbt organisées à la gloire de leurs président(e)s respecti(f/ve)s, mais une communauté lgbt, pas de trace...
tu me rappelles (j'ai 59 ans) l'époque où, pendant que certains trépignaient pour tenter de sauver Gai Pied au sein duquel tout le monde se déchirait, en disant qu'il fallait s'unir, d'autres organisaient leur petit commerce fructueux, avec des titres comme GI de David Girard, Samouraï de Pierre Augereau, sans parler d'Illico, un des premiers gratuits (à part les journaux d'annonce) de toute la presse française, bien avant 20 minutes. Aucune solidarité n'est possible dés qu'il y a un marché...
Et oui, nous ne sommes pas une communauté, mais un marché.

antonio

on ne sait pas si la start-up veut se gaver sur le dos de la communauté lgbt ou aider la communauté lgbt

antonio

Je pense qu'il y a trop de sites lgbt sur une même thématique. Il devrait y avoir un grand site lgbt par thématique avec derrière une grande équipe qui fait un travail de fond

Dominique (nique, nique...)

Il faut tout de même rappeler que c'est uniquement sous la propriété de Jean-Jacques Augier que Têtu a cessé d'être une caricature de Modes et Travaux, uniquement destiné, comment dire? à une population homosexuelle culturellement raffinée et à l'entre-soi parisiano-parisien très développé... Bref, un vrai Modes et Travelos... Il n'y avait pas besoin d'être grand clair pour se rendre compte que ce journal n'avait pas un lectorat potentiel nombreux. Ni que, sans le financement permanent inconditionnel de Berger, ce titre, soit n'aurait pas duré 2 ans, soit aurait dû très vite remettre en cause sa ligne éditoriale (si tant est qu'il y en eût une). Financer sans fond les dettes a été un très mauvais service.
Dommage par contre que Berger n'ait pas fait rentrer Têtu dans le groupe Le Monde...

Fred K.

Ce qui se passe là est quand même caractéristique de l'évolution actuelle : c'est un éditeur d'applications pour smartphone qui reprend un média... comme dans l'article, ma crainte est que l'aspect journalistique disparaisse au profit d'une information fast-food et people (mais peut-être que c'était déjà le cas depuis un moment pour Têtu...) qui serve avant tout à faire de la promotion d'applications (de rencontres on suppose bien). Mais je ne connais pas du tout cette société, ni cette application So Têtu (qui connait ?), mais laissons-leur leur chance, je leur souhaite le succès !

jay

Avant de venir sur e-llico.com là aujourd'hui, comme par hasard, j'ai essayé d'aller voir s'il y avait autre chose que Err-connection-timed-out comme depuis un moment en allant sur tetu.com. Et c'était pour moi une nouvelle occasion d'avoir les yeux remplis d'émotion. Mais mon roman avec Têtu mûrira et grandira. Puis-je juste exprimer mes souhaits sincères pour qu'Idyls réussisse sa belle et noble entreprise.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Canada Un mémorial dédié aux fonctionnaires gays pourchassés pendant cinq décennies

Europe L'Albanie interdit la pratique des thérapies de conversion de l'orientation sexuelle

Syndicat Martinez veut faire plus contre l'homophobie après les montages d'Info’Com-CGT

Homophobie Les actes anti-LGBT en forte hausse de 36% en France en 2019

Asie La Corée du Sud relève l'âge du consentement sexuel de 13 à 16 ans

Europe L'ILGA publie son classement Rainbow Europe 2020, la France en 13ème place

USA / Orlando Le mémorial des victimes gay du Pulse vandalisé par des suprémacistes blancs

LREM D'ex-collaborateurs de la députée Laetitia Avia préparent une plainte pour harcèlement moral

Enquête La majorité des Européens LGBT craignent de se tenir la main en public

Assemblée nationale Le Parlement valide la loi controversée de lutte contre la haine en ligne

Corée du Sud Les gays inquiets de l'utilisation des données téléphoniques dans la lutte contre le Covid-19

Moscou Un homosexuel abattu par son amant présumé après une tentative de chantage

Polémique La députée LREM Laetitia Avia accusée d'homophobie par d'anciens collaborateurs

Etats-Unis / Discrimination Décès de la première Américaine transgenre au coeur d'un dossier devant la Cour suprême

Racisme / Homophobie Twitter assigné en justice en France pour inaction face à la haine en ligne

Ouganda 19 homosexuels arrêtés et poursuivis sous des accusations de diffusion du coronavirus

Etats-Unis En décalage avec Trump, son expert en Covid-19 met en garde contre un déconfinement hâtif

Assemblée nationale L'Inter-LGBT opposée à la loi contre les contenus haineux sur Internet

Internet Le Parlement s'apprête à adopter un projet de loi controversé sur la haine en ligne

Santé gay Le confinement freine le coronavirus, mais peut-être pas le sida

Homophobie La CFDT juge ignoble une affiche homophobe d'un syndicat CGT

Etude Détecté dans du sperme, le coronavirus est-il une aussi une IST ?

Indonésie Des exorcismes pour guérir les LGBT

VIH / Sida Christie's organise une vente au bénéfice de l'amfAR

Brésil Pour Bolsonaro, l'OMS pousse les enfants à l'homosexualité et la masturbation

Vatican Benoît XVI s'en prend à nouveau au mariage gay

Discrimination Le don du sang pour les HSH est assoupli, une étape selon l'Inter-LGBT

Turquie Erdogan défend un responsable religieux accusé d'homophobie

Ukraine Une série TV, bouée de sauvetage pour des ados LGBT en détresse

Turquie Polémique autour de propos jugés homophobes d'un religieux musulman

Confinement Marlène Schiappa annonce un plan d'urgence contre le violences anti-LGBT

Les précédentes Unes

précédent mai 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

Shopping

FUCK MACHINE
499 €
Voir l'offre pour FUCK MACHINE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SHORT
38 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
COCKRING
29 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
HARNAIS
45 €
Voir l'offre pour HARNAIS
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
JOCKSTRAP
38 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Menstore
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris