Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
La place de Sens commun fait grincer des dents à droite - Présidentielle / Fillon

Présidentielle / Fillon

La place de Sens commun fait grincer des dents à droite

L'éventuelle participation de Sens commun à un gouvernement en cas de victoire de François Fillon et la place croissante prise par cette émanation de la Manif pour tous à droite inquiètent certains ténors LR.

E-llico.com / Actus

La place de Sens commun fait grincer des dents à droite
Présidentielle / Fillon

Mis en ligne le 20/04/2017

Tags

Présidentielle Fillon Manif pour tous Sens commun

Sur le même sujet

Ni François Fillon, ni Marine Le Pen n'ont répondu à SOS homophobie
Présidentielle / LGBT
Ni François Fillon, ni Marine Le Pen n'ont répondu à SOS homophobie
Fillon veut une majorité allant de Sens Commun à François Baroin
Présidentielle
Fillon veut une majorité allant de Sens Commun à François Baroin
Christophe Beaugrand prend position contre François Fillon et Sens commun
Présidentielle / People
Christophe Beaugrand prend position contre François Fillon et Sens commun
Des membres de Sens commun pourraient participer à un gouvernement Fillon
Présidentielle
Des membres de Sens commun pourraient participer à un gouvernement Fillon

"Pourquoi pas?". François Fillon n'a pas fermé la porte ce week-end à des ministres issus de ce mouvement, s'il était élu président. Issu de la Manif pour tous, qui a contesté la loi autorisant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe en 2013, Sens commun revendique actuellement quelque 10.000 adhérents.

Jean-Pierre Raffarin, ex-Premier ministre et ancien soutien d'Alain Juppé à la primaire, a laissé percer son inquiétude mercredi: "Je veille à ce que les principes républicains soient respectés, c'est pour ça que, comme Alain Juppé, je ne souhaiterais pas que Sens commun dicte sa ligne au gouvernement". Et d'ajouter: "Je souhaite que personne ne dicte une ligne autre que celle du projet de François Fillon pour lequel je vote", "pas plus les cathos ou les francs-maçons".

Le candidat de la droite à la présidentielle a précisé qu'il voulait une majorité allant de Sens commun au chiraquien François Baroin. "Cette façon qu'ont une partie des commentateurs et des élites politiques de classer les Français et de jeter une forme de discrédit sur certains d'entre eux est insupportable", a protesté François Fillon.  Souvent cité comme Premier ministrable, François Baroina mis en avant ses engagements "pour une laïcité d'égal niveau" mais aussi déclaré n'avoir "aucun a priori" sur Sens Commun. Les critiques, "c'est un peu de la caricature et de la surpondération du rôle et du poids de Sens Commun", a plaidé un élu LR pas filloniste historique, selon lequel "il n'y a pas de malaise".

Le soir, à TF1, il a précisé que la sensibilité de Sens commun n'était pas la sienne mais qu'il ne fallait "pas jeter le discrédit" sur ce mouvement.

"Ma majorité ira de Sens commun à Nathalie Kosciusko-Morizet", a réaffirmé l'ex-Premier ministre sur TF1, rappelant que dans le premier gouvernement qu'il avait constitué avec Nicolas Sarkozy, "il y avait Alain Juppé, il y avait Christine Boutin, ça ne posait de problème à personne".

"Les gens de Sens commun ont été assez loyaux et fidèles dans des moments difficiles", a également affirmé ce député LR de Paris, dans une allusion à ses ennuis judiciaires.

Pour le juppéiste et ancien ministre Dominique Bussereau, la pilule Sens commun ne passe cependant pas: "L'arrivée de Sens commun au sein du parti LR a été une erreur, sa présence dans un gouvernement serait une faute".

Porte-parole du mouvement, Madeleine de Jessey, co-fondatrice des Veilleurs, figure dans les "orateurs nationaux" pour la campagne présidentielle et fait des réunions publiques partout en France. Début mars, lors du rassemblement au Trocadéro où François Fillon a sauvé sa candidature, Sens commun était déjà montré du doigt.

"Non, Sens commun n'est pas un groupuscule identitaire et religieux qui menace les fondements de la République", avait protesté Christophe Billan, président du mouvement, quelques jours plus tard.

"Ce rassemblement a fait l'objet d'une double instrumentalisation: une instrumentalisation par les centristes, juppéistes, lemairistes pour délégitimer Fillon. Et une instrumentalisation de la part des responsables de Sens commun eux-mêmes: ils ont sans doute été très actifs dans cette mobilisation, en tout cas ils l'ont utilisée pour dire 'à droite, rien n'est possible sans nous'", décrypte Yann Raison du Cleuziou, chercheur en sciences politiques, spécialiste du catholicisme.

Entre les deux tours de la primaire de la droite, Alain Juppé avait, lui, lancé: "Moi je me sens plus proche du Pape François que de la Manif pour tous", visant clairement Sens commun.  Et depuis,plusieurs sources LR s'étonnent et se lâchent en coulisses sur le poids pris par ce mouvement.

"Il y a toujours eu des catholiques pratiquants adhérents et militants UMP, sauf que, jusqu'à la Manif pour tous, ils ne demandaient rien en échange de leur soutien", explique Yann Raison du Cleuziou. Des militants du mouvement ont été élus sur des listes LR aux dernières régionales, commeAnne Lorne à Lyon ou Sébastien Pilard ex-président du mouvement dans les Pays-de-la Loire.

"Ils sont dans une stratégie d'entrisme, de lobbying interne et de compromis, avec l'idée de faire alliance avec ceux qui sont en capacité de gagner, tout en sachant parfaitement qu'ils ne pourront pas appliquer de A à Z leur programme et qu'il faudra mettre de l'eau dans leur vin", selon Yann Raison du Cleuziou.

(Source AFP)

 

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Nounours

Sens commun a détruit la Droite par son sectarisme, son homophobie originelle, sa haine des différences, sa volonté d'interdire l'IVG, sa vision ridicule de la famille exclusive composée d'un père et d'une mère biologiques uniquement, son soutien à Fillon jusqu'à l'absurde empêchant la nomination d'un autre candidat de la Droite, ses visions d'autoritarisme sur le mode de l'Inquisition et de la mise en index. Si ce mouvement n'est pas définitivement retiré de la Droite, elle est morte.

Olivier

Sens commun c'est comme un béret: ça n'a pas de sens.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

21e Existrans Les conseils de l’association des journalistes LGBT pour parler des trans

Insolite La tortue Jonathan, 186 ans, est le doyen des gays de la planète

Grande-Bretagne Un ex activiste néo-nazi fait son coming out et se repend de son passé

Presse Quand Hervé Mariton menace notre liberté d'expression

Homophobie d'État Le Tadjikistan fiche des homosexuels et des lesbiennes à des fins prétendument sanitaires

Russie Un militant homosexuel raconte les violences policières en Tchétchénie

Maison Blanche Donald Trump blague sur le fait que son vice-président veut pendre tous les gays

Sport Une joueuse transgenre interdite de ligue féminine de football australien

Grande-Bretagne Les médecins invités à demander l’orientation sexuelle de leurs patients

Elections législatives L'Autriche vers une coalition droite/extrême droite, menace pour les droits LGBT

Interview TF1 Macron maintient le flou sur la légalisation de la PMA pour les couples de femmes

Maroc Le ministre marocain des droits de l'homme qualifie les homosexuels d'ordures

Haute-Savoie Une bande de jeunes visaient des homosexuels avec une carabine 22 long rifle

Paris Bruno Julliard annonce la création d'un centre d'archives LGBT en 2020

Etats-Unis La Maison Blanche retire son soutien au Stonewall Inn comme Monument national

Campagne anti-PMA Ne laissons pas la haine à nouveau envahir les rues !, met en garde l'APGL

Droite Sens Commun fait un appel du pied à Marion Maréchal-Le Pen

Kosovo Première gay pride dans les rues de Pristina

Transgenres La Grèce autorise le changement de sexe à partir de 15 ans

Etats-Unis La Cour suprême va auditionner le boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage gay

Dubaï Un Britannique menacé de prison pour avoir effleuré un homme à la taille dans un bar

Allemagne Première adoption par un couple homosexuel à Berlin

Campagne La Manif pour tous compare des enfants nés de PMA à des légumes OGM

Transgenres Le pape François rejette les opérations de réassignation de genre

Participation à un meeting anti-LGBT L'ingratitude de l'élu républicain Steve Scalise à l'égard de la policière lesbienne qui lui a sauvé la vie

Etats-Unis Les transgenres ne sont plus protégés au travail par la loi anti-discrimination

Religion Présumés moribonds, les cathos de gauche bougent encore

Italie / Cinéma Le réalisateur Sebastiano Riso victime d'une agression homophobe

Agenda LGBT

MonterDescendre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Sex store RoB... et plus encore !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent octobre 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

BLOUSON PERFECTO
695.00 €
Voir l'offre pour BLOUSON PERFECTO
chez RoB Paris
LOT COCKRINGS
16.00 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Menstore
JOCKSTRAP ROUGE
39.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP ROUGE
chez VestiaireGay
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
SPRAY ANAL
19.50 €
Voir l'offre pour SPRAY ANAL
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
JOCKSLIP
39.00 €
Voir l'offre pour JOCKSLIP
chez VestiaireGay
LOT COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Mentoyz
SUCEURS TETONS
15.00 €
Voir l'offre pour SUCEURS TETONS
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
SHORT X-TENSION
52.00 €
Voir l'offre pour SHORT X-TENSION
chez VestiaireGay
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
DEBARDEUR
35.00 €
Voir l'offre pour DEBARDEUR
chez VestiaireGay
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore