Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Un nouveau clivage s'annonce - Ouverture de la PMA en 2018

Ouverture de la PMA en 2018

Un nouveau clivage s'annonce

L'ouverture de la PMA à toutes les femmes se précise: elle sera présentée au Parlement en 2018, a annoncé mardi la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa, ravivant le clivage entre associations LGBT et mouvements conservateurs, quatre ans après l'affrontement autour du mariage homosexuel.

E-llico.com / Actus

Un nouveau clivage s'annonce
Ouverture de la PMA en 2018

Mis en ligne le 12/09/2017

Tags

PMA Gouvernement Macron Marlène Schiappa

Sur le même sujet

Wauquiez (LR) s'oppose à l'ouverture de la PMA annoncée par le gouvernement
Couples lesbiens
Wauquiez (LR) s'oppose à l'ouverture de la PMA annoncée par le gouvernement
Cinq choses à savoir sur la PMA en France
Repères
Cinq choses à savoir sur la PMA en France
La PMA ouverte à toutes les femmes en 2018, annonce Marlène Schiappa
Homoparentalité
La PMA ouverte à toutes les femmes en 2018, annonce Marlène Schiappa

Interrogée sur RMC/BFMTV, la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes a affirmé que "cet engagement de campagne" d'Emmanuel Macron serait "tenu". "En termes de calendrier, nous serons sur l'année qui arrive, 2018, probablement avec les révisions de la loi bioéthique", a-t-elle précisé.

Sans vouloir "préjuger du débat parlementaire" qui suivra, Marlène Schiappa a confirmé que le gouvernement proposerait à ce moment-là "d'ouvrir la PMA à toutes les femmes".

La procréation médicalement assistée est actuellement réservée au traitement de l'infertilité chez les couples hétérosexuels.

"Cette annonce nous satisfait pour l'instant", a réagi Fatima Benomar, la cofondatrice du mouvement féministe et LGBT Les Effrontées, interrogée l'AFP, tout en se disant "sur ses gardes".

"Tant qu'on n'aura pas la PMA pour toutes sous nos yeux, on n'y croira pas", a-t-elle ajouté, en référence à l'engagement non tenu de François Hollande, dont l'ouverture de ces techniques reproductives aux femmes célibataires et aux couples lesbiens était également une promesse de campagne.

Mais l'ex-président avait fait machine arrière après les débats virulents ayant entouré le vote de la loi sur le mariage pour tous en 2013, qui ont profondément divisé la société.

Marlène Schiappa avait déjà évoqué fin juin la possibilité que l'ouverture de la PMA passe par la révision de la loi de bioéthique en 2018, juste après l'avis favorable du Comité consultatif national d'éthique (CCNE), attendu depuis plus de quatre ans, sur l'élargissement de la PMA. "La France est prête", avait alors estimé la ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui avait également désigné les lois de bioéthique comme le véhicule probable de cette réforme.

Porte-parole de l'Inter-LGBT, Clémence Zamora-Cruz est interpellée par le "timing" de l'annonce de Marlène Schiappa. "Pourquoi mettre en avant cette question importante aujourd'hui, alors que des milliers de gens manifestent" contre la réforme du code du travail, s'est-elle interrogée, "Est-ce que ce n'est pas de la manipulation ?"

"On n'est pas d'accord avec le calendrier proposé", a de son côté soupiré Joël Deumier, le président de l'association SOS homophobie. "La PMA, il faut la faire aujourd'hui, pas en 2019", quand la loi de bioéthique sera vraisemblablement promulguée, car "c'est une question d'urgence sanitaire et d'égalité des droits", a-t-il affirmé.

Marlène Schiappa a évoqué mardi une mesure de "justice sociale", qui permet de mettre fin à une "forme de discrimination à l'égard des femmes lesbiennes et célibataires" et à "l'inégalité" entre celles qui ont les moyens financiers de recourir à des PMA à l'étranger et celles qui ne les ont pas.

Un argument qui fait bondir Ludovine de la Rochère, la présidente de la Manif pour tous, très opposée à cette mesure, qui crée selon elle "des orphelins de père". Et cette figure du mouvement conservateur, qui a parfois rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes durant les débats sur la loi Taubira, de mettre le gouvernement en garde de ne pas commettre "la même erreur que François Hollande".

"La société sera à tout le moins très divisée, très opposée. Il y a un risque d'entraîner Emmanuel Macron dans un piège sociétal", a-t-elle déclaré à l'AFP.

Les Associations familiales catholiques ont appelé dans un communiqué l'exécutif à "ne pas rouvrir inutilement des débats de société", "à plus forte raison si les conditions d'une concertation apaisée ne sont pas réunies".

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s'était dit "favorable" à une loi ouvrant la PMA "aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires", dans un courrier aux associations LGBT. Il avait toutefois ajouté attendre l'avis du CCNE pour "construire un consensus le plus large possible".

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Clarissa J.

Mme Ludivine est toujours en plein délire. Cette fois elle ne sera pas forcément suivie par la droite qui a beaucoup évolué sur cette question qui clive de moins en moins les Français, et même les catholiques pratiquants. Heureusement !

Cela dit on peut s'attendre à ce que certains journalistes, certains plateaux TV - toujours les mêmes -, en mal d'audience ou vaguement macronphobes, vont vouloir absolument relancer ce débat ranci qui déshonore la France des Lumières et de la philosophie. Et une fois de plus laisser copieusement insulter la dignité et les droits des homosexuel(le)s.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

International Un drapeau LGBT sur l'ambassade britannique au Bélarus rend Minsk furieux

Gouvernement Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi fait officiellement son coming out

Danemark Le compagnon du ministre de la Justice agressé pour son homosexualité

Transgenre en Haïti En couple, ils militent pour la tolérance

Cuba Le nouveau président, une aubaine pour les minorités sexuelles de l'île ?

Sondage 25% des Français tiennent des propos homophobes devant un match de foot

Sport Des associations demandent à la Ligue de Football Professionnel de sanctionner les actes homophobes

Asie A Hong Kong, les mariages gays dans le placard

Moyen-Orient La Beyrouth Pride suspendue à la décision d'un juge

Rapport SOS homophobie Les actes homophobes ont continué d'augmenter en France en 2017

Journée internationale contre l'homophobie 72 pays pénalisent encore l'homosexualité

Cinéma Le biopic sur le chanteur de Queen sortira à l'automne

Homophobie Stabilité du nombre de crimes et délits anti-LGBT en 2017

Cameroun La police arrête et maltraite 25 hommes soupçonnés d'homosexualité

Internet Facebook mesure pour la 1ere fois ses efforts contre les contenus répréhensibles

Sondage Les Français partagés sur l'implication de l'Etat contre l'homophobie

Rainbow Map 2018 Les droits LGBT stagnent en Europe selon l'ILGA

Belgique Un rapport dénonce les manuels hostiles aux gays de la mosquée de Bruxelles

Association Depuis 15 ans, le Refuge aide de jeunes homosexuels à se reconstruire

Concours Eurovision Le diffuseur chinois privé de finale pour avoir censuré le couple gay irlandais

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Concours Eurovision 2018 La Chine censure un couple gay candidat pour l'Irlande

Grèce Les couples homosexuels pourront accueillir des enfants placés

Homophobie Un détenu de la maison d’arrêt de Troyes torturé pour avoir consulté un site gay

Asile Procès reporté en juin pour un Moussa, menacé d'expulsion

Athlétisme / Intersexe L'Afrique du Sud s'insurge contre la règlementation visant Caster Semenya

Menace d'expulsion La situation de Moussa suscite émoi, soutien et mobilisation

Gard Des condamnations jusqu'à 6 mois ferme pour l'agression d'un couple gay

Etude / USA Un nombre important de jeunes hétérosexuels ont des relations sexuelles gay

Russie Les autorités ferment à nouveau un site internet gay

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish Le programme de la 5e édition, du 24 au 27 mai 2018

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Sex store RoB... et plus encore !

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent mai 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Publicité

Shopping

GEL J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour GEL J-LUBE
chez RoB Paris
LOT COCKRINGS
16.00 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Menstore
COCKRING TANTUS
12.00 €
Voir l'offre pour COCKRING TANTUS
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
GEL SPUNK
15.00 €
Voir l'offre pour GEL SPUNK
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
OXBALLS
8.50 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
JUNGLE JUICE
15.00 €
Voir l'offre pour JUNGLE JUICE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
JOCKSTRAP
49.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
SHORT BACKZIP
65.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKZIP
chez VestiaireGay
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore