Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le nouveau président, une aubaine pour les minorités sexuelles de l'île ? - Cuba

Cuba

Le nouveau président, une aubaine pour les minorités sexuelles de l'île ?

Un vent d'espoir souffle sur les homosexuels et les transsexuels de Cuba, dont les revendications pourraient trouver un écho favorable auprès du nouveau président Miguel Diaz-Canel qui a déjà démontré son ouverture sur des thèmes longtemps tabous dans ce pays communiste.

E-llico.com / Actus

Le nouveau président, une aubaine pour les minorités sexuelles de l'île ?
Cuba

Mis en ligne le 17/05/2018

Tags

Cuba Miguel Diaz-Canel Mariage gay

Le successeur des frères Castro, garant en tant que tel de la révolution socialiste, a été couvé dans la rigueur du Parti communiste de Cuba (PCC, unique) avant de se révéler au monde entier voici un mois en accédant au poste suprême.

Mais à Cuba, cet homme de 58 ans est aussi connu pour avoir donné des gages aux minorités sexuelles à l'époque où il était un cadre provincial du parti unique.

"Il a démontré une sensibilité sur ces sujets lorsqu'il dirigeait le parti" dans la province de Villa Clara (centre), rappelle Francisco Rodriguez, un journaliste, militant communiste et activiste gay très en vue sur l'île.

Miguel Diaz-Canel "a beaucoup soutenu l'activité du Centre culturel El Mejunje, un lieu de diversité et de rencontre de personnes ayant du mal à s'intégrer socialement", poursuit celui qu'on surnomme "Paquito".

Dans les années 1990, ce lieu était le seul à présenter des spectacles de travestis.

Dans la foulée de la révolution castriste, les minorités sexuelles étaient stigmatisées, et les homosexuels harcelés, voire envoyés en camps de "rééducation". S'appliquait alors une politique de marginalisation vouée à les exclure de tout emploi public.

Plusieurs décennies plus tard, l'horizon s'est dégagé et en 2010, Fidel Castro - pourtant peu habitué à verser dans l'autocritique - a reconnu les "injustices" faites aux homosexuels qui provoquèrent l'exil forcé de nombreux intellectuels et artistes dans les années 1960, 1970 et 1980.

L'impulsion de Raul et Mariela

Avec l'arrivée au pouvoir en 2008 de son frère, Mariela Castro, fille de Raul Castro, fit du Centre national d'éducation sexuelle (Cenesex) un organe de lutte contre les discriminations politiques dont étaient victimes les LGBT et de promotion de l'autorisation des unions entre personnes du même sexe.

Selon la députée, c'est sa mère, l'épouse de Raul Castro, Vilma Espin (morte en 2007), qui avait donné la première impulsion au changement de mentalité en sensibilisant les jeunes cadres du parti, dont à l'époque Miguel Diaz-Canel.

Mariela Castro raconte aujourd'hui que son père a soutenu ces démarches en coulisses. "Ce qu'il a fait en tant que premier secrétaire du parti et président (...) fut de conduire prudemment ces processus pour parvenir au consensus".

Miguel Diaz-Canel "a milité au sein de l'Union des jeunes communistes (UJC) et parmi les taches qui lui étaient assignées, il devait prendre soin du Cenesex", a récemment expliqué la fille de l'ex-président devant la presse en lançant la 11e campagne contre l'homophobie et la transphobie, qui prend fin ce 17 mai. 

A quand l'union gay ?

Ces dernières années, des avancées notables ont été constatées à Cuba, avec l'ouverture de l'armée aux homosexuels ou la gratuité des opérations de changement de sexe. Puis, en 2012, fut élue la première conseillère municipale transsexuelle, à Caibairen, dans la province de... Villa Clara.

Mais, si le PCC interdit désormais les discriminations sexuelles, l'union civile entre personnes du même sexe demeure interdite sur une île où le catholicisme est pourtant moins ancré qu'ailleurs en Amérique latine.

Selon "Paquito", le nouveau chef de l'Etat "pourrait être le premier président cubain à s'adresser directement aux homosexuels, lesbiennes, bisexuels et transsexuels et à marquer nos identités dans ses discours".

Le 14 mai, il n'est pas apparu aux côtés de Mariela Castro dans le défilé annuel contre l'homophobie, mais ses enfants musiciens Jenny et Miguel y étaient, cloturant l'évènement avec leur groupe DECUBA.

Avant d'envisager une reconnaissance légale de l'union civile, la principale revendication des LGBT, la Constitution de 1976 doit être modifiée. "Cela a été abordé très précisément et profondément au cours de la dernière réunion plénière du comité central du parti, donc nous avançons", explique Mariela Castro.

"Il ne s'agit pas seulement de sexe et de divertissement, nous avons le droit de fonder une famille", dit Alex Duchel, un employé dans la restauration de 37 ans ayant participé à la marche du 14 mai. De son côté, Julio Cesar Gonzalez, qui milite pour les droits de la communauté LGBT, "espère que dans quatre ou cinq ans beaucoup de droits que nous réclamons seront accordés".

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Thérapies de conversion Un médecin proposant de traiter l'homosexualité par l'homéopathie dénoncé sur les réseaux sociaux

Tunisie Une manifestation contre la dépénalisation de l'homosexualité s'est tenue à Tunis

Célébrités La chanteuse américaine Aretha Franklin est dans un état grave

Allemagne Des fétichistes masqués interdits de gay pride par la police à Essen

Paris Un homo déséquilibré revendique le vandalisme contre la plaque commémorative de la rue Montorgueil

Polémique Lancement de la série de Netflix Insatiable, taxée d'être grossophobe et homophobe

Pologne Mr Gay Europe 2018 élu à Poznan, malgré l'hostilité ambiante

Russie Une publicité électorale assimile l'absence de civisme à l'homosexualité

Rencontre mondiale des familles Un prêtre progressiste va donner une conférence sur les questions LGBT

Russie Un jeune de 16 ans reconnu coupable de propagande homosexuelle

Gay Games Inquiétude autour de la disparition d'un nageur membre de la délégation australienne

Costa Rica L'interdiction du mariage homosexuel levée par la justice

Gay Games La commande à une entreprise qui se vantait de reverser ses bénéfices à La Manif pour tous annulée

Homophobie Une entreprise travaillant pour les Gay Games décide de reverser ses bénéfices à la Manif pour tous

Russie Plusieurs dizaines d'arrestations lors de la gay pride non-autorisée de Saint-Pétersbourg

Gay Games 2018 SOS homophobie salue un espace à l'abri de la violence homophobe

Paris 2018 Défilé festif, spectacle et soirée au Stade Jean-Bouin pour l'ouverture des Gay Games

Sport / Diversité Les Gay Games, mondiaux de la diversité, débutent ce samedi à Paris

Israël Plus 20.000 personnes à la Gay Pride de Jérusalem, sous haute surveillance

Coming out Pleins d’élus cachent leur homosexualité, selon Mounir Mahjoubi

Politique Le député LREM Matthieu Orphelin fait son coming out

Japon Une députée qualifie les homosexuels de personnes non productives dans la société

Italie Le ministre de la Famille veut stopper la reconnaissance des enfants des couples de même sexe conçus à l'étranger

Réfugiés La demande d'asile de Moussa à nouveau rejetée

Sport / International La Chine s'immisce dans les Gay Games pour y faire interdire le drapeau de Taïwan

PMA pour toutes La République en marche pour le remboursement par la Sécu

Affaire Benalla Alexandre Benalla n'est pas mon amant, ironise Emmanuel Macron face aux rumeurs

Art / Célébrités Un dessin de Tom Daley nu par David Hockney exposé à Los Angeles

Tueur en série au Canada Derniers restes humains identifiés

Agenda LGBT

MonterDescendre

E-commerce Une nouvelle version du site rob-paris.com

Sex store RoB... et plus encore !

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Les précédentes Unes

précédent août 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

3 POPS + 1 OFFERT
39.00 €
Voir l'offre pour 3 POPS + 1 OFFERT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
T-SHIRT AJAXX63
35.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT AJAXX63
chez RoB Paris
MILKING MACHINE
779.00 €
Voir l'offre pour MILKING MACHINE
chez Mentoyz
FUCK MACHINE
499.00 €
Voir l'offre pour FUCK MACHINE
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
OXBALLS
16.00 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
MASKULO
35.00 €
Voir l'offre pour MASKULO
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
GRAISSE CRISCO
6.50 €
Voir l'offre pour GRAISSE CRISCO
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
HARNAIS
129.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS
chez RoB Paris
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore