Deux ex-légionnaires jugés pour la séquestration et le viol d'un militant LGBT - Marseille

Marseille

Deux ex-légionnaires jugés pour la séquestration et le viol d'un militant LGBT

Deux anciens légionnaires sont jugés, depuis vendredi, aux assises à Aix-en-Provence, pour avoir séquestré et violenté dans une chambre d'hôtel un homme rencontré dans un bar, qui accuse également l'un d'eux de l'avoir violé.

E-llico.com / Actus

Deux ex-légionnaires jugés pour la séquestration et le viol d'un militant LGBT
Marseille

Mis en ligne le 14/05/2022

Tags

Marseille Viol Homophobie

Le 5 mars 2017, une patrouille de policiers municipaux est alertée par un homme, visage en sang, qui appelle au secours depuis la fenêtre d'un hôtel place de l'Opéra à Marseille.

La victime, Zak Ostmane, est un militant algérien LGBT, auteur de l'ouvrage "Genre Interdit" et fondateur de l'association Shams qui vient en aide aux homosexuels du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord.

Cet homme de 42 ans a raconté à la barre qu'après avoir bu quatre pintes dans un bar du Vieux-Port, il était "dans les vapes" et avait suivi Graham Shrubb pour un verre chez lui. En chemin, ils étaient rejoints par un second homme, Alejandro Salazar, un Chilien qui venait de déserter de la Légion Étrangère.

"A peine bue la première gorgée de bière, je reçois un coup au visage qui me fait perdre connaissance et lorsque je reviens à moi il est en train de me sodomiser", a expliqué Zak Ostmane. La victime a détaillé les nombreux coups portés par les deux hommes, le vol de sa chaîne, de sa carte bancaire, l'extorsion de son code. Il avait été frappé alors qu'il était attaché à une chaise à l'aide de morceaux de drap.

A la psychologue, il avait rapporté les insultes homophobes, racistes et antisémites proférées par les deux hommes alcoolisés. Les images diffusées sur les écrans de la cour d'assises le montrent les yeux au beurre noir, le visage totalement tuméfié et enflé. La circonstance aggravante d'homophobie a été retenue pour les violences.

"Je reconnais à 100% les violences et je suis extrêmement navré d'avoir frappé et blessé la victime mais je conteste à 100% le viol", a déclaré Graham Shrubb, 35 ans, depuis le box des détenus. Son sperme avait été retrouvé sur le caleçon de la victime.

Reconnaissant les violences "mais pas les motifs homosexuels", Alejandro Salazar, 29 ans, qui comparaît libre après avoir purgé deux ans de détention provisoire, a été décrit par la Légion comme "un suiveur", à l'inverse de Graham Shrubb, un "meneur", "tête brûlée" renvoyée de la Légion pour son addiction à la cocaïne et des épisodes de violence.

SOS Homophobie et l'association Mousse sont parties civiles dans ce procès. Le verdict est attendu mardi.

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

A lire aussi...

MonterDescendre

Discrimination L'Autriche ouvre le don du sang aux homosexuels, bisexuels et transgenres

Santé / Sexe A Madrid, un sauna gay soupçonné d'être un foyer de variole du singe contraint de fermer ses portes

Variole du singe Trois cas en Belgique liés au festival fétichiste Darklands

Foot / Homophobie Les Ultras du PSG apportent leur soutien à Idrissa Gueye

Football A six mois du Mondial-2022, le Qatar sur la défensive sur la question des droits humains

Sexe virtuel Le caming ne relève pas de la prostitution, selon la Cour de cassation

Santé gay / Variole du singe Nouveaux cas en Suède, Italie et Canada, une agence de l'UE prépare un rapport

Justice / Marseille Jusqu'à 18 ans de prison pour séquestration et viol d'un militant LGBT

Sénégal Enquête policière sur une possible agression collective homophobe

Taïwan Le mariage pour tous, sauf pour les couples homosexuels transnationaux

Sénégal / Homophobie Le soutien au joueur Idrissa Gana Gueye ne faiblit pas, au nom des valeurs

Santé gay Des cas de variole du singe détectés en Europe et Amérique du Nord

Festival / Cinéma Cannes déroule le tapis rouge au dissident russe Kirill Serebrennikov

Homosexualité Tchaïkovski vu par sa femme oubliée: l'histoire à l'origine du film

Variole du singe au Royaume-Uni L'OMS veut faire la lumière sur un virus qui affecte la communauté gay

Ukraine Le Conseil de l'Europe réclame la protection des personnes LGBT touchées par la guerre

France Les plaintes pour crimes et délits anti-LGBT+ en hausse de 28% en 2021

Homophobie dans le football Le chef de l'Etat sénégalais soutient le joueur du PSG Gueye

Journée contre l'homophobie Plaintes en hausse, victimes désemparées

Classement Rainbow Europe La France passe de la 13ème à la 7ème place

Angleterre Jake Daniels, premier joueur pro anglais en activité à faire son coming out

Bulgarie Un tribunal exige qu'un acte de naissance soit délivré au bébé d'un couple de lesbiennes

Football L'absence d'Idrissa Gueye lors de la journée de lutte contre l'homophobie fait polémique

Discrimination Quand être trans renchérit votre assurance

Paris Un centre d'aide dédié aux migrants LGBT+ et aux trans

Marseille Deux ex-légionnaires jugés pour la séquestration et le viol d'un militant LGBT

Foot / Ligue 1 L'association de lutte contre l'homophobie Rouge Direct interpelle Idrissa Gueye

Foot / Homophobie Des murs sont tombés mais pas suffisamment, selon l'entraîneur de Nice

Islam / Homophobie La justice ordonne la réouverture provisoire de la mosquée de Beauvais

Les précédentes Unes

précédent mai 2022 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

L'actu en continu

Toute l'actu