Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Dernier sprint à l'Assemblée nationale pour la PMA pour toutes - Loi bioéthique

Loi bioéthique

Dernier sprint à l'Assemblée nationale pour la PMA pour toutes

Le projet de loi de bioéthique, qui ouvre la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, a fait son retour lundi devant l'Assemblée nationale, avec quelque 2.300 amendements au menu pour toute la semaine et des nouveaux ministres au front.

E-llico.com / Actus

Dernier sprint à l'Assemblée nationale pour la PMA pour toutes
Loi bioéthique

Mis en ligne le 27/07/2020

Tags

PMA pour toutes Projet de loi Gouvernement Assemblée nationale

Sur le même sujet

Jean-Louis Touraine, le député-médecin pro-PMA, pro-GPA <I>en marche</I> rapide
Portrait
Jean-Louis Touraine, le député-médecin pro-PMA, pro-GPA en marche rapide

C'est le dernier texte de cette session d'été, avec un temps législatif programmé de 25 heures, qui peut doubler dans les faits. Le coup d'envoi a été donné en fin de journée.

"La partie va se jouer", se félicite Guillaume Chiche, un ex-marcheur. Il pense que ses anciens collègues, dans "un nouveau temps du quinquennat", "vont se permettre une plus grande liberté de vote".

Pressé par des associations et une partie de la majorité, le gouvernement a choisi d'inscrire ce projet de loi qui doit concrétiser la promesse d'Emmanuel Macron sur la PMA et avait été repoussé en raison de la crise du nouveau coronavirus.

Les opposants y trouvent des arguments supplémentaires: examen "en catimini", "en pleine crise économique" imposant d'autres priorités. Xavier Breton (LR) dénonçait lundi dans Le Figaro un "passage en force", et dit craindre "que des députés militants prennent en otage ce texte".

Son groupe, vent debout contre une "PMA sans père", a majoritairement voté contre le projet de loi en première lecture.

Mais le texte "porte en lui des avancées sociales, sociétales, médicales et scientifiques" et "est attendu par une grande partie de la population", fait valoir le ministre de la Santé Olivier Véran.

Plusieurs voient dans cet examen un signe à gauche. Mais pour la cheffe de file LREM, Aurore Bergé, le projet de loi "n'est pas étiqueté de gauche ou de droite".

Sa mesure phare est l'extension de la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes. Il comprend aussi une ouverture de l'accès aux origines pour les personnes nées grâce à un don de sperme ou encore l'autoconservation des ovocytes et la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

Ex-député LREM, Olivier Véran a pris la place d'Agnès Buzyn. A la Chancellerie, c'est Eric Dupond-Moretti qui a succédé à Nicole Belloubet, et devra défendre le délicat volet de réforme de la filiation. Frédérique Vidal pilote toujours le volet recherche.

En octobre 2019 en première lecture, le texte avait été adopté au terme de deux semaines et demie d'échanges passionnés. Le Sénat l'avait ensuite validé en février 2020 mais modifié, limitant notamment le remboursement par la Sécurité sociale à la seule PMA à "caractère médical".

Les députés sont revenus en commission sur la plupart de ces modifications. Sous l'aiguillon d'élus en pointe, ils ont aussi adopté l'autorisation du don d'ovocytes dans un couple de femmes, si l’une d’elle souffre d’infertilité (technique dite ROPA), et également l'élargissement du diagnostic préimplantatoire à la recherche d'anomalies chromosomiques (DPI-A).

Vivement opposée au projet de loi, l'association ultra-réactionnaire Alliance Vita s'est élevée contre de "graves transgressions", plaidant pour "arrêt(er) de faire n'importe quoi" avec ce texte examiné "au coeur de l'été". La Manif pour tous, qui a prévu une action lundi aux abords du Palais Bourbon, voit dans la ROPA "l'antichambre de la gestation pour autrui" (GPA, recours à une mère porteuse).

Le gouvernement reste "défavorable" à cette technique, a indiqué Olivier Véran. De même sur l'élargissement du diagnostic préimplantatoire, même si comme député auparavant il était pour.

Mais quatre des corapporteurs, dont Jean-Louis Touraine (LREM) pour qui l'exécutif devient globalement "un peu frileux", défendent dans une tribune au journal Le Monde un moyen avec ce DPI-A de réduire les fausses couches, et récusent tout "eugénisme".

Ainsi la bataille dans l'hémicycle pourrait aussi avoir lieu au sein de la majorité. Le patron des députés marcheurs Gilles Le Gendre a appelé à "ne pas rouvrir des débats tranchés", malgré la "tentation" de certains.

La droite, qui souligne que quoi qu'il advienne, le texte n'aura pas fini son parcours parlementaire, a demandé en vain sa position au nouveau Premier ministre Jean Castex (ex-LR).

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Danièle

Grâce à Emmanuel Macron, enfin la PMA pour toutes. M. Hollande va surement s'en féliciter.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Assemblée nationale Un amendement pour interdire les mutilations des enfants intersexes

Etats-Unis Lady Gaga chantera officiellement pour l'investiture de Joe Biden

Sport Le basketteur suisse Marco Lehmann fait son coming out

Cinéma L'actrice Tilda Swinton se présente comme queer

Histoire Macron, d'accord avec la famille de Rimbaud, écarte l'entrée du poète au Panthéon

Rouen 6 ans de prison ferme contre un homme accusé d'agression homophobe

Pologne Trois militantes polonaises jugées pour avoir auréolé la Vierge d'un arc-en-ciel

Projet de loi bioéthique / PMA Mobilisation des associations avant la seconde lecture au Sénat

Corée-du-Sud Sexiste, homophobe, anti-handicapés... un chatbot déraille

Genre / Transidentité Des professeurs face à leurs élèves

Europe Un eurodéputé lituanien sommé de s'excuser après des propos homophobes

Lutte contre l'homophobie Frédéric Potier quitte ses fonctions à la tête de la Dilcrah

Réfugiés A Paris, une colocation pour des lesbiennes exilées en errance

Réseaux sociaux Non, Barbie n'a pas de petite amie

Grande-Bretagne / Attaque de Reading Le meurtrier de trois homosexuels condamné à la prison à perpétuité

Justice Le plasticien Claude Lévêque accusé de viols sur mineurs

Allemagne Un chancelier gay pour succéder à Angela Merkel ?

Blued Un ex-flic à la tête de la première appli gay de Chine

Etats-Unis / Présidentielle Politiciens et organisations LGBT dénoncent le coup de force des partisans de Trump

Saint-Chamond Un quadra victime d'un guet-apens homophobe

Emirats Arabes Unis L'organisation d'une conférence sur les droits LGBT à Dubaï suscite la perplexité

Attaque de Reading Le meurtrier de trois homosexuels soupçonné d'avoir commis son acte au nom du djihad

Angleterre Ce fan de Céline Dion porte désormais le nom de son idôle

Réseaux sociaux Le créateur de mode Simon Porte Jacquemus victime de commentaires homophobes

Grèce Nomination d'un ministre ouvertement gay, une première

Agressions sexuelles Accusé de viol sur son beau-fils, le politologue Olivier Duhamel démissionne de ses fonctions

Chine Chengdu, capitale gay chinoise, ne retournera pas au placard

Rio de Janeiro Une fête gay rassemblant 2.000 hommes sans masques interrompue par la police

Gouvernement Lancement en janvier d'une consultation citoyenne sur les discriminations

Les précédentes Unes

précédent janvier 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL MIXTE
15 €
Voir l'offre pour GEL MIXTE
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris