Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
En Croatie, le voile est levé sur l'histoire d'amour de deux nonnes - Documentaire

Documentaire

En Croatie, le voile est levé sur l'histoire d'amour de deux nonnes

Marita était nonne sur une île croate quand elle a rencontré Fani, la religieuse qui allait devenir son grand amour. "J'ai simplement écouté mon coeur", explique celle qui a depuis quitté l'Eglise catholique, tout comme son amie.

E-llico.com / Actus

En Croatie, le voile est levé sur l'histoire d'amour de deux nonnes
Documentaire

Mis en ligne le 14/10/2020

Tags

Croatie Nonnes Lesbiennes

Leur vie est le sujet d'un documentaire qui vient d'être montré pour la première fois au festival international du film ZagrebDox, raflant le prix des spectateurs. "C'est l'histoire d'un amour inattendu et inhabituel mais je me suis davantage concentrée sur la question de la liberté individuelle", explique la réalisatrice Ivana Marinic Kragic.

"Nun of your business", dont le titre en anglais joue avec le mot "nun" (nonne) et l'expression "None of your business (ça ne vous regarde pas)", raconte la vie des deux femmes, de leur enfance dans des coins reculés de la Croatie à leur décision de rentrer dans les ordres et leur histoire qui dure depuis 10 ans. "Elles ont trouvé la force de lutter pour leur amour, ce qui n'est pas généralement accepté dans notre société", ajoute la réalisatrice.

Et d'expliquer qu'elle n'a pas voulu provoquer mais susciter l'empathie dans une société conservatrice, où les personnes LGBTQ sont victimes de discriminations et où l'influente Eglise catholique considère l'homosexualité comme un "handicap" et une "perversion".

Marita Radovanovic, cheveux courts et mèches rose, avait 18 ans en entrant au couvent sur son île natale de Korcula, dans le sud du pays. Inspirée par son désir d'aider les autres, elle est allée contre les souhaits de sa famille qui voulait qu'elle ait une vie "normale".

Désillusion 

Elle a rencontré pour la première fois la brune Fanika Feric, dite Fani, au séminaire. Mais la relation d'amitié qui s'est nouée au départ entre les deux femmes n'est devenue romantique que des années plus tard, après l'adieu de Marita à l'Eglise. C'est au couvent que Marita, 36 ans aujourd'hui, prit conscience de son homosexualité et eut sa première relation avec une femme. Fani, 40 ans, a toujours su pour sa part qu'elle était gay mais avait peur de le dire dans son petit village de l'est de la Croatie.

Ouvrière à l'usine, elle explique avoir été attirée par la vie religieuse en entendant chanter des soeurs et des enfants de choeur. A 23 ans, elle devint nonne. "Je n'ai pas pensé à où j'allais. Dans un couvent, il y a beaucoup femmes", sourit-elle. Mais désillusion est venue pour chacune des deux femmes.

Marita a réalisé que la communauté religieuse n'était pas exempte du harcèlement et des mesquineries en cours dans les autres communautés humaines. "Avant, j'idéalisais tout mais je me suis rendu compte que le cadre (de l'Eglise) ne me convenait pas", déclare-t-elle. "Le mot d'ordre de mon ordre c'était 'Veritas'. Au bout d'un moment, j'ai décidé d'être honnête avec moi-même et avec Dieu, qui est amour".

Etoile filante

"C'est difficile quand on ne rentre pas dans les cases car on est différent", renchérit Fani. "Chez les catholiques, l'homosexualité est un péché majeur. Je priais Dieu pour qu'il me guérisse de ma 'maladie'". Mais plus tard j'ai réalisé que si Dieu m'avait faite ainsi, il n'y avait rien à guérir". Les deux femmes se mirent à se parler régulièrement au téléphone après que Marita eut renoncé à ses habits pour étudier à Split, en 2009.

"Je pensais à elle plus qu'à la Bible", plaisante Fani, qui habitait alors Zagreb. Après une visite fatidique de Marita, Fani demanda au couvent quelques jours pour réfléchir à sa voie. "Jeune fille, quand je voyais une étoile filante, je me disais toujours, 'Dieu, s'il-te-plaît, envoie moi quelqu'un comme moi'. Maintenant elle était là, alors j'ai abandonné le couvent".

La réalisatrice Ivana Marinic Kragic a mis sept ans pour tourner son film. Il lui a fallu gagner la confiance des deux jeunes femmes et que celles-ci se sentent à l'aise dans leur nouvelle vie "civile". Après quelques années à Zagreb, l'une travaille dans le tourisme, l'autre dans la restauration et elles vivent sur Korcula, où elles ont trouvé l'acceptation de la famille de Marita.

Si elles ont perdu foi dans l'institution religieuse, elles ont gardé la leur et espèrent convaincre d'autres de suivre leur propre voie. "C'est ce que j'ai fait, à la fois au couvent quand j'ai réalisé que ce n'était pas pour moi, et concernant Fani", dit Marita.

Rédaction avec AFP

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Modération des contenus haineux La justice ordonne une médiation entre Twitter et des associations dont SOS homophobie

Grande-Bretagne Le prochain recensement va collecter des données sur l’orientation sexuelle et le genre

Estonie Pour le ministre de l'Intérieur, les partisans du mariage gay sont des hétérophobes

Justice Trois mois avec sursis requis contre Marcel Campion, jugé pour propos homophobes

Etats-Unis Anthony Fauci, médecin malgré lui au centre de la campagne américaine

Algérie Human Rights Watch appelle à libérer deux hommes condamnés pour homosexualité

Cour européenne des droits de l'homme La Russie condamnée à indemniser des militants LGBT arrêtés illégalement en 2013

Covid-19 Le mode de vie gay impacté par le couvre-feu

Etats-Unis / Présidentielle Joe Biden rend hommage à Matthew Shepard et s'engage à lutter contre les crimes de haine

Viols au Vatican Le procès de deux prêtres italiens a débuté

2020-2023 Le gouvernement annonce un plan triennal pour renforcer les droits des personnes LGBT

Documentaire En Croatie, le voile est levé sur l'histoire d'amour de deux nonnes

Etats-Unis Premier faux pas homophobe de la candidate à la Cour suprême

Gouvernement / Parlement Marlène Schiappa annonce l’interdiction des thérapies de conversion dans la loi sur les séparatismes

Balkans Une marche des fiertés en voiture au Kosovo à cause du coronavirus

Covid-19 La Marche des Fiertés LGBT de Paris du 7 novembre annulée

Jeux Olympiques Ouverture d'une Pride House à Tokyo, un acquis pour la communauté LGBTQ

Propos racistes et homophobes La justice déboute un policier de Rouen contestant sa révocation

PMA pour toutes Rassemblements contre la PMA sans père dans plusieurs villes de France

Sondage Inquiétante régression de la place des LGBT en entreprise

Eglise catholique / Pédophilie Procès de deux prêtres italiens au Vatican

Homophobie La CEDH condamne la Géorgie pour des fouilles à nu dans une association LGBT

Japon Un élu de Tokyo accuse les homosexuels de provoquer l'extinction du pays

Etats-Unis / Présidentielle La chanteuse gay-friendly Taylor Swift soutient Joe Biden pour commencer à guérir l'Amérique

Etats-Unis Les conservateurs de la Cour suprême relancent les critiques sur la décision légalisant le mariage gay

Birmanie Un candidat aux élections affiche son homosexualité, une première

Etats-Unis / Présidentielle Des gays détournent le hashtag Proudboys sur les réseaux sociaux

Sondage Les Français très favorables à l’amplification de la lutte contre l'homophobie

Hongrie Viktor Orban veut que les gays laissent les enfants tranquille

Médias / Genre Mediapart se dote d'un gender editor, une première en France

Décès Le créateur japonais Kenzo meurt des suites du Covid-19

Etats-Unis / Présidentielle Mike Pence, le joker ultra-conservateur de Trump

Canada Le gouvernement redépose un projet de loi pour interdire les thérapies de conversion

Sorbonne Indignation après les propos homophobes et transphobes d'un professeur d'université

Portrait Lesbienne, musulmane et banlieusarde: Fatima Daas, auteure aux identités plurielles

Les précédentes Unes

précédent octobre 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASQUE TISSU
16 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
BLOUSON
159.90 €
Voir l'offre pour BLOUSON
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL CANNABIS
12 €
Voir l'offre pour GEL CANNABIS
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
POMPE
42 €
Voir l'offre pour POMPE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
GEL CHAUFFANT
10.5 €
Voir l'offre pour GEL CHAUFFANT
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
CAGOULE
35 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris