Kirill, le fidèle patriarche orthodoxe homophobe de Poutine, menacé de sanctions par l'UE  - Russie

Russie

Kirill, le fidèle patriarche orthodoxe homophobe de Poutine, menacé de sanctions par l'UE

La Commission européenne propose de sanctionner le chef de l'Eglise orthodoxe russe, le patriarche Kirill, soutien de Vladimir Poutine et fer de lance de la politique homophobe dans le pays, dans le cadre d'un sixième train de mesures en réponse à la guerre en Ukraine,

E-llico.com / Actus

Kirill, le fidèle patriarche orthodoxe homophobe de Poutine, menacé de sanctions par l'UE
Russie

Mis en ligne le 05/05/2022

Tags

Russie Eglise orthodoxe Homophobie

Le patriarche Kirill, chef des orthodoxes russes depuis 2009, a mis son Eglise au service de Vladimir Poutine, le qualifiant de "miracle", partageant son ambition d'une Russie conservatrice dominatrice et soutenant l'offensive en Ukraine. Depuis de longues années, le dirigeant religieux, âgé de 75 ans, n'hésite pas à s'afficher en bénissant armes et missiles, ni à justifier la répression de l'opposition et des médias indépendants.

Le patriarche a multiplié les déclarations de soutien à l'offensive russe en Ukraine. Si bien que la Commission européenne veut le cibler avec des sanctions, comme c'est déjà le cas pour Poutine et une foule de responsables russes. Le 27 février, trois jours après le début des hostilités, Kirill avait qualifié de "forces du mal" les détracteurs des ambitions russes chez le pays voisin. En avril, il appelait les Russes à "faire corps" pour combattre ses "ennemis extérieurs et intérieurs".

Le pape catholique François, qui s'était entretenu avec Kirill en mars, avait appelé le patriarche à "ne pas utiliser le langage de la politique, mais le langage de Jésus".

Le soutien de Kirill à Vladimir Poutine est tout sauf une surprise. Succédant en 2009 au défunt patriarche Alexis qui avait reconstruit l'Eglise après la chute de l'URSS et de son système athée, Kirill a fait de l'orthodoxie russe une véritable machine politico-religieuse au service du Kremlin. En 2012, il proclame que le règne de Vladimir Poutine est "un miracle de Dieu" après la crise post-soviétique des années 1990. La même année, un événement symbolise toute la sévérité conservatrice de ce moine à la barbe grise.

Quatre jeunes femmes cagoulées, qui forment le groupe de punk Pussy Riot, pénètrent dans la cathédrale du Christ Sauveur, la principale de Moscou, et y chantent une prière anti-Poutine. Trois d'entre elles sont arrêtées et condamnées à des peines de prison ferme. Kirill rejette les appels à la miséricorde et au contraire dénonce un "blasphème", proclamant que "le Diable riait". Depuis, il rappelle régulièrement que le fidèle orthodoxe ne doit pas protester.

Pour lui, les grands rassemblements après l'arrestation en janvier 2021 de l'opposant Alexeï Navalny étaient la marque d'une "crise au sein de la jeune génération". Il est aussi un pourfendeur de l'homosexualité et se satisfait de la loi voulue par Vladimir Poutine interdisant "la propagande de l'homosexualité aux mineurs", texte vu par les ONG comme un outil homophobe légal.

2020 est une consécration avec l'inscription d'une référence à Dieu dans la Constitution de la Russie. Une réforme validée en même temps que celle autorisant Vladimir Poutine à rester au pouvoir jusqu'en 2036 et celle définissant le mariage comme l'union d'un homme et d'une femme.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Denis

C'est ça un responsable religieux ?
A mettre au pilori...
La honte...
Et L'EU qui n'a pas encore réagi !

A lire aussi...

MonterDescendre

Discrimination L'Autriche ouvre le don du sang aux homosexuels, bisexuels et transgenres

Santé / Sexe A Madrid, un sauna gay soupçonné d'être un foyer de variole du singe contraint de fermer ses portes

Variole du singe Trois cas en Belgique liés au festival fétichiste Darklands

Foot / Homophobie Les Ultras du PSG apportent leur soutien à Idrissa Gueye

Football A six mois du Mondial-2022, le Qatar sur la défensive sur la question des droits humains

Sexe virtuel Le caming ne relève pas de la prostitution, selon la Cour de cassation

Santé gay / Variole du singe Nouveaux cas en Suède, Italie et Canada, une agence de l'UE prépare un rapport

Justice / Marseille Jusqu'à 18 ans de prison pour séquestration et viol d'un militant LGBT

Sénégal Enquête policière sur une possible agression collective homophobe

Taïwan Le mariage pour tous, sauf pour les couples homosexuels transnationaux

Sénégal / Homophobie Le soutien au joueur Idrissa Gana Gueye ne faiblit pas, au nom des valeurs

Santé gay Des cas de variole du singe détectés en Europe et Amérique du Nord

Festival / Cinéma Cannes déroule le tapis rouge au dissident russe Kirill Serebrennikov

Homosexualité Tchaïkovski vu par sa femme oubliée: l'histoire à l'origine du film

Variole du singe au Royaume-Uni L'OMS veut faire la lumière sur un virus qui affecte la communauté gay

Ukraine Le Conseil de l'Europe réclame la protection des personnes LGBT touchées par la guerre

France Les plaintes pour crimes et délits anti-LGBT+ en hausse de 28% en 2021

Homophobie dans le football Le chef de l'Etat sénégalais soutient le joueur du PSG Gueye

Journée contre l'homophobie Plaintes en hausse, victimes désemparées

Classement Rainbow Europe La France passe de la 13ème à la 7ème place

Angleterre Jake Daniels, premier joueur pro anglais en activité à faire son coming out

Bulgarie Un tribunal exige qu'un acte de naissance soit délivré au bébé d'un couple de lesbiennes

Football L'absence d'Idrissa Gueye lors de la journée de lutte contre l'homophobie fait polémique

Discrimination Quand être trans renchérit votre assurance

Paris Un centre d'aide dédié aux migrants LGBT+ et aux trans

Marseille Deux ex-légionnaires jugés pour la séquestration et le viol d'un militant LGBT

Foot / Ligue 1 L'association de lutte contre l'homophobie Rouge Direct interpelle Idrissa Gueye

Foot / Homophobie Des murs sont tombés mais pas suffisamment, selon l'entraîneur de Nice

Islam / Homophobie La justice ordonne la réouverture provisoire de la mosquée de Beauvais

Les précédentes Unes

précédent mai 2022 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

L'actu en continu

Toute l'actu