Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Les différents profils des agresseurs - Pédocriminalité dans l'Eglise

Pédocriminalité dans l'Eglise

Les différents profils des agresseurs

La commission Sauvé a estimé dans son rapport sur la pédocriminalité dans l'Eglise catholique en France entre 2.900 et 3.200 le nombreux d'agresseurs au sein de l'institution depuis 1950, et en a identifié plusieurs profils.

E-llico.com / Actus

Les différents profils des agresseurs
Pédocriminalité dans l'Eglise

Mis en ligne le 06/10/2021

Tags

Eglise catholique Agressions sexuelles Pédophilie

Sur le même sujet

Le rapport Sauvé, accablant, révèle l'ampleur de la pédocriminalité dans l'Eglise de France
Eglise catholique
Le rapport Sauvé, accablant, révèle l'ampleur de la pédocriminalité dans l'Eglise de France

Son rapport s'appuie sur des entretiens avec dix prêtres et un diacre agresseurs, ajoutés aux près de 2.000 cas d'agresseurs que l'Ecole pratique des hautes études a examinés dans les archives de l'Eglise.

Des constantes

Nés entre 1933 et 1954, les dix prêtres et le diacre interrogés sont pour la plupart issus de milieux populaires. Aucun d'entre eux ne signale avoir été confronté, dans sa famille, à un manque d'attention ou d'affection. "Concernant leur conception du rôle de prêtre, la tendance la plus accentuée est celle qui assimile le sacerdoce avec l'écoute, l'aide, le soutien social", constate le rapport, précisant que tous sauf un défendent une vision plutôt horizontale de leur rôle.

Reproduction de la violence

Grâce aux entretiens et aux recoupements effectués dans les archives, il est possible d'établir que des jeunes séminaristes ayant été agressés pendant leur formation sont ensuite devenus eux-mêmes agresseurs. Certains prêtres déclarent avoir été eux-mêmes victimes, quand d'autres rapportent une grande proximité physique entre enseignants de séminaire et séminaristes, sans affirmer toutefois avoir fait l'objet de violences sexuelles.

Selon une étude dirigée par Florence Thibaut, membre de la Ciase, à partir des informations judiciaires, expertises psychiatriques et des enquêtes de personnalités contenues dans 35 dossiers judiciaires, les clercs auraient eux-mêmes été victimes d'agressions sexuelles dans l'enfance dans environ 27% des cas étudiés. Cependant, si la commission constate qu'il existe une certaine forme de reproduction des violences sexuelles par ceux qui en ont subi étant enfants, il n'est pas possible de soutenir qu'il existe en la matière une "spécificité de l'Eglise catholique".

Cadre

Dans l'Eglise catholique comme ailleurs, l'agresseur n'est pas un inconnu: il s'agit d'une personne déjà en lien avec la victime, qu'il fréquente de manière régulière dans le cadre d'activités éducatives (47% des cas) ou pastorales (36%). Les lieux les plus fréquents des actes pédocriminels sont les établissements et internats scolaires (30% des abus), le catéchisme et les aumôneries (21,2%), les mouvements de jeunesse, y compris les camps de vacances et les pèlerinages (20,2%), le bureau ou le domicile de l'abuseur (21,2%).

Quant aux auteurs des violences, ce sont d'abord des prêtres de la paroisse (30%), puis des enseignants membres du clergé (24,5%), des aumôniers et animateurs de mouvements de jeunesse (14,8%) et des religieux (7,7%).

Différences sur la sexualité

Certaines des onze personnes auditionnées par la commission affirment s'être interrogées sur la sexualité dès l'adolescence, tandis que pour d'autres, cette question "n'apparaissait pas alors comme centrale". Plusieurs des personnes interrogées déplorent que "la sexualité a été uniquement appréhendée sous le prisme du péché".

Un peu plus de la moitié des prêtres interrogés se déclarent homosexuels, certains d'entre eux indiquant avoir eu des relations avec des adultes de leur âge, avant ou après l'ordination.

Différences sur le rapport à l'accusation

Philippe Portier, sociologue des religions et membre de la commission, a identifié trois types de prêtres grâce à l'audition de ces onze religieux:

- "ceux qui assument ce qu'ils ont fait, qui sont dans une perspective de demande de pardon, d'acceptation de leur propre responsabilité. Ils sont extrêmement rares", explique-t-il à l'AFP.

- ceux qui "minimisent les faits", la catégorie la plus importante. "On dispose de leurs dossiers et on voit bien que les faits sont accablants", selon M. Portier.

- ceux qui estiment que l'agression n'a jamais existé. "Ils pensent qu'il y a une sorte de conspiration de l'Eglise, de l'Etat et des familles pour faire tomber un prêtre qui n'avait rien à se reprocher", ajoute-t-il.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Justice L'ex-président du Refuge mis en examen pour viol, harcèlement moral et atteinte sexuelle

Thérapies de conversion Ultime vote au Parlement pour créer un nouveau délit

Eglise catholique L'ex-pape Benoît XVI accusé d'avoir couvert 4 cas de pédocriminalité

Projet de loi Ultime vote du Sénat pour interdire les thérapies de conversion

Homophobie La justice confirme que Twitter doit détailler ses moyens de lutte contre la haine en ligne

Namibie La Cour suprême refuse de reconnaître les mariages gays conclus à l'étranger

Disparition L'acteur Gaspard Ulliel se tue dans un accident de ski à 37 ans

Mode Décès d'Andre Leon Talley, figure du magazine Vogue

Mexique / Foot Les actes homophobes punis de cinq ans d'interdiction de stade

Union européenne Roberta Metsola, anti-IVG mais pro-LGBT, prend la présidence du Parlement européen

Etats-Unis Le lapin de Mike Pence, devenu un symbole des droits LGBT, est mort

Transgenres Pas de poursuites contre les militants ayant manifesté devant le domicile de JK Rowling

Parlement Le projet de loi sur le sport veut renforcer la lutte contre l'homophobie

Justice Eric Zemmour jugé en diffamation en mai 2023 pour des propos sur le mouvement LGBT

Présidentielle Zemmour veut chasser les lobbies LGBT de l'école

Pologne Les députés adoptent un projet de loi interdisant l'information sur les questions LGBT à l'école

Gauche A Lyon, Christiane Taubira en route vers la présidentielle

Football Au moins 2 joueurs par club sont homosexuels, affirme Patrice Evra

Pologne Les femmes ayant collé des affiches de la Vierge Marie avec un arc-en-ciel acquittées en appel

Cannes Une mosquée visée par une fermeture pour propos antisémites et homophobes

Hongrie Orban joue sa réélection face à une opposition unie

Grèce Le tournage d'une scène de sexe gay sur l'Acropole provoque un tollé

Thérapies de conversion Enquête à Montpellier après la disparition d'un adolescent transgenre

Homoparentalité Au Danemark, une pétition pour légaliser la copaternité dès la naissance

Paris Trois hommes jugés pour le meurtre de Vanesa Campos, prostituée trans

Maroc / Agression sexuelle Le journaliste Soulaimane Raissouni clame son innocence devant la justice

Présidentielle 2022 SOS homophobie refuse la haine anti-LGBTI dans la campagne politique

Sénégal Un chef religieux encourage toutes les démarches légales contre l'homosexualité

Russie 300 Tchétchènes manifestent devant le Conseil de l'Europe contre des arrestations arbitraires

Royaume-Uni La CEDH déboute une requête sur un gâteau de soutien au mariage gay

Les précédentes Unes

précédent janvier 2022 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris