Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Marlène Schiappa annonce l’interdiction des thérapies de conversion dans la loi sur les séparatismes - Gouvernement / Parlement

Gouvernement / Parlement

Marlène Schiappa annonce l’interdiction des thérapies de conversion dans la loi sur les séparatismes

La future loi sur les séparatismes intégrera l’interdiction des thérapies de conversion, a indiqué la ministre Marlène Schiappa. Une annonce qui laisse interrogative l'auteure de la proposition de loi parlementaire déposée à l'Assemblée nationale sur le même sujet il y a un an, la députée LREM Laurence Vanceunebrock-Mialon. 

E-llico.com / Actus

Marlène Schiappa annonce l’interdiction des thérapies de conversion dans la loi sur les séparatismes
Gouvernement / Parlement

Mis en ligne le 13/10/2020

Tags

Thérapies de conversion Loi Laurence Vanceuneubrock-Miallon Marlène Schiappa

Dans une interview au Parisien, la ministre déléguée en charge de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a annoncé que l’interdiction des thérapies de conversion serait incluse dans la loi contre les "séparatismes".

"Des députés de la majorité nous ont fait part de leur souhait de [la] proposer par amendements, via la loi sur laquelle nous travaillons: nous les soutiendrons", a-t-elle indiqué.

Après le lancement d'une mission d'information parlementaire sur la question en août 2019, c'est donc au tour du gouvernement de s'atteler à ce fléau qui touche encore de nombreuses personnes LGBT, jeunes en particulier. 

Une proposition de loi spécifique interdisant ces pratiques a été déposée en juin dernier par la députée LREM Laurence Vanceunebrock-Mialon. 

Elle vise à créer une infraction spécifique dans le Code pénal, réprimant "les pratiques, les comportements ou les propos répétés visant à modifier ou à réprimer l'orientation sexuelle ou l'identité de genre vraie ou supposée d'une personne et ayant pour effet une altération de sa santé physique ou mentale". Les peines prévues sont de deux à trois ans de prison et de 30.000 à 45.000 euros d'amende. 

Un texte très travaillé existe donc déjà depuis plusieurs mois sans avoir été mis au calendrier de l'Assemblée nationale. Les militants LGBT espèrent qu'il servira de base au projet de loi final que retiendra le gouvernement.

Mais la députée de l'Allier à l'origine de cette proposition de loi ambitieuse se dit "inquiète pour le texte... et doute de la sincérité de l'engagement de Marlène Schiappa". "En inscrivant ce texte dans une loi sur les séparatismes, on va mettre de côté tout ce qui touche aux 'thérapies' médicales. Il va également mettre de côté les familles qui sont concernées qu'elles soient catholiques, musulmanes ou juives. Globalement, j'ai l'impression qu'on va disloquer le texte, en prendre de petites parties qui intéressent la communication de Marlène Schiappa et que le reste va disparaître", déclare Laurence Vanceunebrock-Mialon à Têtu.

Sur recommandation du Parlement européen, plusieurs pays de l'Union ont déjà légiféré à ce sujet comme Malte et l'Allemagne.  

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

thetruthman

AH on les reconnait les lavés du cerveau de la propagande de l'idéologie doctrine libérale ! n'est ce pas les "Poppy" et les 'Olivier" ? Vous etes à vomir de répéter comme des perroquet les mensonges et les manipulations de la Macronie ! De la même façon que les électeurs de droite répétaient comme des perroquets les mensonges manipualtions desinformations des dirigeants de droite ! Vous me dégoutez ! Cher Olivier, si ce gouvernement était du coté du bien,c'est dès son accession au pouvoir qu'il aurait mis ee place l'interdiction des conversion, et pleins d'autres choses ! là vouloir inclure cela dans une projet de lois contre le séparatisme.... faut qu'on nous explique ! comme à fait remarquer "Bleu", c'est bien dans une grande loi dénonommée contre les crimes de Haine que cela devrait figuré ! Faudrait vraiment que ce "Olivier" nous explique ce qu'il entend par "jamais un gouvernement n'a autant fait pour les LGBT"....parce que pour moi, c'est que du vide du néant du blabla ...rien de concret ! ça me fait penser à la chanson de Dalida "Paroles Paroles Paroles..."

Poppy

E ILLICO n'est pas pressé d'annoncer les fortes mesures prises par le gouvernement en faveur des LGBT.

Retard à l'allumage ou oubli ?

Il est plus probable qu'E ILLICO attend les réactions négatives d'un(e) élu(e) de gauche pour annoncer ces mesures.

Cedric

Pour les attaques homophobes le ministère de l'intérieur met à la disposition des LGBT la plate forme PHAROS où vous pouvez signaler les contenus. Il faut le faire systématiquement quand vous allez sur des forums politiques ou sportifs ou l'homophobie est active

https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

Olivier

Jamais un gouvernement n'a autant fait pour les LGBT. La gauche, hypocrite, fait comme si de rien n'était.

On a bien l'exemple, une fois de plus, de ce mal français: alors que Macron entend les LGBT comme jamais dans l'histoire de la 5e république, la droite et surtout la gauche contestent, critiquent, relativisent par principe, ces avancées gigantesques...

Parce que quelques crétins d'élus du temps de Sarco ou Hollande n'ont pas eu les couilles pour agir.

Grégoire

L'élection présidentielle approche et Emmanuel Macron cherche des voix.

Bleu

L?interdiction des thérapies de conversion devrait être mise dans une grande loi dénommée crime de haine.

bleu

Mettre l?interdiction des thérapies de conversion dans la loi contre les séparatismes" n'est ce pas un moyen de redorer le blason d'une loi qui est mort-né.

Qui a compris ce qu'est le séparatisme et qui est visé par cette loi ?

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Droits LGBT Bruxelles propose un délai à la Hongrie pour examiner son plan de relance

Roubaix Un homme connu pour des faits de banditisme tué sur un lieu de drague gay

Discrimination A Mexico, être porteur du Covid ou du Sida, peut valoir la prison

Jeux vidéo Des employés d'Activision appellent à la grève contre la culture sexiste du groupe

Religion L'Eglise protestante célèbre le premier mariage de pasteures lesbiennes

JO de Tokyo Tom Daley remporte la médaille d’or en plongeon synchronisé

Budapest Pride Des dizaines de milliers de participants à la plus grande marche LGBT de Hongrie

Hongrie / Droits LGBT La France préoccupée par le référendum sur la loi LGBTphobe

Argentine Des documents d'identité avec l'option X pour indiquer le genre

Chili Le Sénat approuve le mariage pour tous, retour à l'Assemblée

Justice Deux mineurs mis en examen pour l'agression homophobe du Cap Corse

Etats-Unis Un responsable de l'Église catholique démissionne après avoir été piégé sur Grindr

Union européenne Budapest et Varsovie épinglés dans le nouveau rapport sur l'État de droit

Hongrie / Droits LGBT Viktor Orban organise un référendum sur la loi anti LGBT critiquée par Bruxelles

Hongrie / Budapest Pride Des ambassades du monde entier exigent l'absence de violence envers les homosexuels

Géorgie Le président du Conseil européen appelle les autorités à respecter les droits LGBT

Hockey Luke Prokop, un jeune espoir de Nashville, fait son coming out gay

Brésil Le combat des transgenres pour l’inclusion dans le marché du travail

Hongrie / Droits LGBT Orban considère la procédure d'infraction comme une attaque contre la souveraineté

Corse Une enquête ouverte après une agression homophobe en groupe

Santé Le VIH augmente le risque de forme grave de Covid-19, affirme l’OMS

Médecine Le don d'organes autorisé entre personnes porteuses du VIH

Droits LGBT La Commission européenne a lancé des procédures d'infraction contre la Hongrie et la Pologne

Afghanistan Début de retour à l'obscurantisme taliban dans les zones récemment conquises

Géorgie Des députés réclament la démission du Premier ministre après la mort d'un journaliste

Cameroun Deux transgenres condamnés à 5 ans en liberté provisoire en attendant leur appel

Immigration Le périple des demandeurs d'asile LGBT venus d'Afrique

CEDH La Russie condamnée pour l'impossibilité de faire reconnaître une relation entre couples du même sexe

Droits LGBT Bruxelles va lancer une procédure d'infraction contre Budapest

Espagne Nouvelles manifestations dans le pays après le meurtre d'un homosexuel

Les précédentes Unes

précédent août 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
LIVRES GAY
à partir de 6 €
Voir l'offre pour LIVRES GAY
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris