Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Metz-Paris SG brièvement interrompu pour une banderole homophobe - Football

Football

Metz-Paris SG brièvement interrompu pour une banderole homophobe

La rencontre de Ligue 1 de football entre Metz et le Paris SG a été interrompue pendant trois minutes vendredi après le déploiement par les Ultras messins d'une banderole jugée homophobe, en plein débat sur les injures lancées des tribunes.

E-llico.com / Actus

Metz-Paris SG brièvement interrompu pour une banderole homophobe
Football

Mis en ligne le 02/09/2019

Tags

Football Homophobie LFP

"LFP, PSG, laisse-moi te chanter, d'aller te faire enculer, je passerai pas à la TV, parce que mes mots sont pas très gais", ont écrit les supporters mosellans de la tribune ouest, en faisant référence à la chanson d'Angèle "Balance ton quoi".

Un message qui a suivi des chants insultants adressés à la Ligue nationale ("La Ligue, on t'encule") avant le coup d'envoi, cette fois parti du virage est. Si c'est la première fois qu'un match du PSG est interrompu pour des chants ou propos homophobes, la récidive a gagné les tribunes de Nancy (Ligue 2) plus tard dans la soirée, en fin de match face à Rodez.

A Marcel-Picot, lieu de la première interruption d'un match en France pour des chants homophobes, le 16 août - ce qui a valu au club lorrain une suspension de sa tribune Piantoni -, le match a été arrêté plusieurs minutes par l'arbitre Aurélien Petit à la 87e, suite à de nouveaux chants d'insultes, vraisemblablement envers la Ligue.

Le capitaine Abdelhamid El Kaoutari, son coéquipier Vicent Muratori et même son président Jacques Rousselot sont allés au pied de la tribune pour tenter de calmer les supporters. Le match a repris, et Nancy, mené 1-0, a égalisé dans le temps additionnel, posant la question de l'influence de l'interruption sur le score final.

Plus tôt dans le week-end, la rencontre de Ligue 1 Nice-Marseille avait été arrêtée 12 minutes mercredi après le lancement dans les tribunes du refrain, à caractère homophobe, "Les Marseillais c'est des pédés".

Dans la foulée, la Brigade Sud de Nice avait multiplié les banderoles provocatrices et jouant sur les mots, d'abord avec le message: "Bienvenue au groupe Ineos, à Nice aussi on aime la pédale", ce dernier mot écrit en lettres arc-en-ciel comme le drapeau de la communauté LGBT. Puis en dépliant une autre banderole sur laquelle on pouvait lire: "LFP/Instance: des parcages pleins pour des stades plus gay", gay également écrit en lettres arc-en-ciel. Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Nice.

Rédaction avec AFP


> Publicité <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Assemblée nationale Un amendement pour interdire les mutilations des enfants intersexes

Etats-Unis Lady Gaga chantera officiellement pour l'investiture de Joe Biden

Sport Le basketteur suisse Marco Lehmann fait son coming out

Cinéma L'actrice Tilda Swinton se présente comme queer

Histoire Macron, d'accord avec la famille de Rimbaud, écarte l'entrée du poète au Panthéon

Rouen 6 ans de prison ferme contre un homme accusé d'agression homophobe

Pologne Trois militantes polonaises jugées pour avoir auréolé la Vierge d'un arc-en-ciel

Projet de loi bioéthique / PMA Mobilisation des associations avant la seconde lecture au Sénat

Corée-du-Sud Sexiste, homophobe, anti-handicapés... un chatbot déraille

Genre / Transidentité Des professeurs face à leurs élèves

Europe Un eurodéputé lituanien sommé de s'excuser après des propos homophobes

Lutte contre l'homophobie Frédéric Potier quitte ses fonctions à la tête de la Dilcrah

Réfugiés A Paris, une colocation pour des lesbiennes exilées en errance

Réseaux sociaux Non, Barbie n'a pas de petite amie

Grande-Bretagne / Attaque de Reading Le meurtrier de trois homosexuels condamné à la prison à perpétuité

Justice Le plasticien Claude Lévêque accusé de viols sur mineurs

Allemagne Un chancelier gay pour succéder à Angela Merkel ?

Blued Un ex-flic à la tête de la première appli gay de Chine

Etats-Unis / Présidentielle Politiciens et organisations LGBT dénoncent le coup de force des partisans de Trump

Saint-Chamond Un quadra victime d'un guet-apens homophobe

Emirats Arabes Unis L'organisation d'une conférence sur les droits LGBT à Dubaï suscite la perplexité

Attaque de Reading Le meurtrier de trois homosexuels soupçonné d'avoir commis son acte au nom du djihad

Angleterre Ce fan de Céline Dion porte désormais le nom de son idôle

Réseaux sociaux Le créateur de mode Simon Porte Jacquemus victime de commentaires homophobes

Grèce Nomination d'un ministre ouvertement gay, une première

Agressions sexuelles Accusé de viol sur son beau-fils, le politologue Olivier Duhamel démissionne de ses fonctions

Chine Chengdu, capitale gay chinoise, ne retournera pas au placard

Rio de Janeiro Une fête gay rassemblant 2.000 hommes sans masques interrompue par la police

Gouvernement Lancement en janvier d'une consultation citoyenne sur les discriminations

Les précédentes Unes

précédent janvier 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL MIXTE
15 €
Voir l'offre pour GEL MIXTE
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris