Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Trois hommes jugés pour le meurtre de Vanesa Campos, prostituée trans - Paris

Paris

Trois hommes jugés pour le meurtre de Vanesa Campos, prostituée trans

Trois ans et demi après le meurtre de Vanesa Campos, travailleuse du sexe trans tuée lors d'une "expédition punitive" dans le bois de Boulogne, neuf hommes sont jugés à partir de mardi devant les assises de Paris, dont trois pour ce crime.

E-llico.com / Actus

Trois hommes jugés pour le meurtre de Vanesa Campos, prostituée trans
Paris

Mis en ligne le 11/01/2022

Tags

Vanessa Campos Meurtre Transgenre Prostitution Justice

Vanesa Campos, une prostituée trans de 36 ans originaire du Pérou, avait été tuée d'une balle dans le thorax, dans la nuit du 16 au 17 août 2018. Elle avait été retrouvée, agonisante et le corps dénudé, par ses "compañeras" près de son lieu de travail, une tenture accrochée à des branches d'arbre pour l'abriter des regards depuis la route du Pré Catelan, une partie reculée du bois de Boulogne dénuée d'éclairage.

L'enquête s'était rapidement concentrée sur un groupe de jeunes hommes d'origine égyptienne, qui profitaient des passes pour détrousser les travailleuses du sexe et leur clientèle, suscitant des tensions. Les ex-collègues de Vanesa Campos ont également dénoncé au cours de la procédure des menaces et violences sexuelles dont des viols, ainsi que le "climat de terreur" instauré par la bande de voleurs sévissant depuis plusieurs années dans le bois, haut lieu de la prostitution parisienne.

Pour se protéger de ces agissements, certaines prostituées dont Vanesa Campos avaient engagé un mois avant le meurtre un homme, "Takaré", parfois épaulé par un cousin. Le soir des faits, une dizaine de jeunes hommes s'étaient retrouvés dans un bar à chicha du 18e arrondissement de Paris, avant d'emprunter le métro pour se rendre au bois de Boulogne et y mener une "expédition punitive" contre ces gardes du corps, selon l'accusation.

Regroupés derrière un pavillon, ils s'étaient armés de bombes lacrymogènes, couteau, taser, voire branches directement arrachées aux arbres, ainsi que d'une arme à feu dérobée une semaine plus tôt dans la voiture d'un policier alors que ce dernier se trouvait avec une prostituée.

Plusieurs coups de feu avaient retenti selon les témoins. Un projectile a atteint mortellement Vanesa Campos. Au terme de l'instruction, trois Égyptiens ont été renvoyés pour ce meurtre que chacun "conteste formellement" selon leurs défenseurs respectifs.

Mahmoud Kadri, 24 ans, est considéré par l'accusation comme l'auteur du tir mortel sur Vanesa Campos. Karim Ibrahim, 29 ans, et Aymen Dib, 25 ans, comparaissent également pour "meurtre en bande organisée", soupçonnés pour le premier d'avoir attaqué la victime avec une matraque et pour le second de lui avoir porté un coup de couteau. "Il ne s'agit pas d'une expédition punitive collective menée contre Vanesa Campos", affirment les avocats de Karim Ibrahim, Me Julien Fresnault et Fares Aidel.

"C'est un dossier de violences sur fond de délinquance au bois de Boulogne, qui prend une tournure tragique lorsque l'un des individus présent décide seul de tirer des coups de feu, à la stupéfaction des autres. L'instruction a permis d'identifier ce tireur", ajoutent-ils.

Mahmoud Kadri, qui avait désigné Karim Ibrahim comme le tireur et le meneur de la bande, "est en réalité mis en cause sur la foi de ses co-auteurs ou complices, dans un dossier particulièrement pollué par d'innombrables concertations survenues entre les accusés", déplorent ses avocats, Olivier Parleani et Léa Dordilly. Six autres hommes âgés de 23 à 34 ans sont renvoyés devant la cour d'assises: cinq pour leur participation à l'expédition punitive, un sixième pour le vol de l'arme du policier.

"Dans ce dossier, on a neuf mis en cause, neuf versions différentes", persifle un avocat de la défense. Parties civiles au procès, la mère et la sœur de Vanesa Campos ont "l'espoir que cette fois ils (les accusés) assument pleinement leurs actes", déclarent leurs avocats, Quentin de Margerie, Vincent Desry et Chirine Heydari. Six anciennes collègues et amies de Vanesa Campos, également parties civiles, attendent du procès qu'il mette en lumière "la situation qui est la leur et qui persiste à ce jour", soulignent MMe Heydari, Desry et de Margerie.

L'association de défense des personnes trans Acceptess-T, qu'ils représentent également, avait incriminé la loi de 2016 pénalisant les clients des prostitués, responsable selon elle de l'augmentation des violences contre les travailleuses du sexe, contraintes d'exercer dans des coins reculés à l'abri des contrôles de police. Verdict attendu le 28 janvier.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Justice L'ex-président du Refuge mis en examen pour viol, harcèlement moral et atteinte sexuelle

Thérapies de conversion Ultime vote au Parlement pour créer un nouveau délit

Eglise catholique L'ex-pape Benoît XVI accusé d'avoir couvert 4 cas de pédocriminalité

Projet de loi Ultime vote du Sénat pour interdire les thérapies de conversion

Homophobie La justice confirme que Twitter doit détailler ses moyens de lutte contre la haine en ligne

Namibie La Cour suprême refuse de reconnaître les mariages gays conclus à l'étranger

Disparition L'acteur Gaspard Ulliel se tue dans un accident de ski à 37 ans

Mode Décès d'Andre Leon Talley, figure du magazine Vogue

Mexique / Foot Les actes homophobes punis de cinq ans d'interdiction de stade

Union européenne Roberta Metsola, anti-IVG mais pro-LGBT, prend la présidence du Parlement européen

Etats-Unis Le lapin de Mike Pence, devenu un symbole des droits LGBT, est mort

Transgenres Pas de poursuites contre les militants ayant manifesté devant le domicile de JK Rowling

Parlement Le projet de loi sur le sport veut renforcer la lutte contre l'homophobie

Justice Eric Zemmour jugé en diffamation en mai 2023 pour des propos sur le mouvement LGBT

Présidentielle Zemmour veut chasser les lobbies LGBT de l'école

Pologne Les députés adoptent un projet de loi interdisant l'information sur les questions LGBT à l'école

Gauche A Lyon, Christiane Taubira en route vers la présidentielle

Football Au moins 2 joueurs par club sont homosexuels, affirme Patrice Evra

Pologne Les femmes ayant collé des affiches de la Vierge Marie avec un arc-en-ciel acquittées en appel

Cannes Une mosquée visée par une fermeture pour propos antisémites et homophobes

Hongrie Orban joue sa réélection face à une opposition unie

Grèce Le tournage d'une scène de sexe gay sur l'Acropole provoque un tollé

Thérapies de conversion Enquête à Montpellier après la disparition d'un adolescent transgenre

Homoparentalité Au Danemark, une pétition pour légaliser la copaternité dès la naissance

Paris Trois hommes jugés pour le meurtre de Vanesa Campos, prostituée trans

Maroc / Agression sexuelle Le journaliste Soulaimane Raissouni clame son innocence devant la justice

Présidentielle 2022 SOS homophobie refuse la haine anti-LGBTI dans la campagne politique

Sénégal Un chef religieux encourage toutes les démarches légales contre l'homosexualité

Russie 300 Tchétchènes manifestent devant le Conseil de l'Europe contre des arrestations arbitraires

Royaume-Uni La CEDH déboute une requête sur un gâteau de soutien au mariage gay

Les précédentes Unes

précédent janvier 2022 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris