Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Un célibataire porte plainte pour discrimination à Paris - Adoption

Adoption

Un célibataire porte plainte pour discrimination à Paris

Un célibataire a porté plainte jeudi 23 juillet pour discrimination dans les procédures d'adoption à Paris, car sa situation familiale est selon lui invoquée par la préfecture pour lui refuser d'adopter un enfant français, a fait savoir son avocat, relançant la polémique sur les discriminations à l'adoption en France.

E-llico.com / Actus

Un célibataire porte plainte pour discrimination à Paris
Adoption

Mis en ligne le 23/07/2020

Tags

Adoption Discrimination

Depuis plus de dix ans, le dossier d'Hédi Sfaxi n'a jamais été sélectionné pour l'adoption d'un enfant français. Ce Parisien de 55 ans réunit pourtant les conditions d'accueil nécessaires, et est le père d'un enfant vietnamien qu'il a adopté en 2006. "On m'a toujours dit depuis cette époque: c'est pas la peine de demander des enfants français", raconte à l'AFP Hédi Sfaxi. Selon lui, "les dossiers des célibataires ne sont pas présentés par la préfecture aux conseils de famille", les instances collégiales dont l'avis est déterminant pour choisir une famille à un enfant.

Une pratique qui lui aurait été confirmée lors d'un rendez-vous avec la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) de Paris en 2019. "Le directeur m'a dit que cette pratique 'faisait jurisprudence''"», assure Hédi Sfaxi. Sa plainte, adressée au parquet de Paris pour "discrimination en raison de la situation de famille" fait écho aux discriminations subies lors des procédures d'adoption par les couples homosexuels et les célibataires.

En mars 2019, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) avait épinglé dans un rapport les pratiques d'adoption en Seine-Maritime, en admettant qu'il "a existé une règle tacite privilégiant les couples hétéroparentaux" dans ce département. Dans ce même rapport, qui a poussé le parquet de Rouen à ouvrir une information judiciaire début juin, l'Igas soulignait que "l'exclusion des célibataires de l'adoption nationale serait couramment pratiquée dans une majorité de conseils de famille en France".

Malgré l'adoption par le gouvernement d'une charte de déontologie pour les conseils de famille, "ces discriminations existent dans toute la France, pas seulement à Paris, ou en Seine-Maritime", estime Hédi Sfaxi. Soutenu par les associations LGBT Stop Homophobie et Mousse, il porte plainte avec "l'espoir que les choses changent et que les idées préconçues pour que les célibataires et les couples de même sexe n'adoptent pas tombent".

"Cette action s'inscrit dans un mouvement national pour dénoncer ces discriminations", a confirmé à l'AFP son avocat, Etienne Deshoulières. "Le problème c'est que quand on évoque l'intérêt supérieur de l'enfant, on peut y mettre ce que l'on veut (...) et notamment des réflexions homophobes, opposées à l'homoparentalité ou aux célibataires", a-t-il ajouté, en dénonçant les argumentaires selon lesquels les enfants adoptés par ces familles pourraient le vivre comme "un traumatisme".

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Humprey

Ce sont des discriminations d'état.

Il existe des règles tacites discriminatoires sur de nombreux sujets. Dans un autre cas que l'adoption, j'en fait les frais. J'ai fait une demande dans une administration française et un employé de cette administration m'a dit, entre deux portes, : "Vous avez parfaitement le droit de faire une demande mais n'en attendez rien. Les personnes de la commission qui étudie les demandes ont leurs propres règles (non écrites). Ces personnes ont décidé d'exclure de la commission tous les dossiers des personnes aux minimas sociaux".

Olivier

1/ Les transfusions sanguines étaient soumises à condition pour les homos sous prétexte que les hétérosexuel ne pratiquent jamais le vagabondage sexuel et que leur sang est SAIN (des fois aussi qu'on devient homo en vous transfusant du sang homo)

2/ les adoptions sont interdites aux hommes sous prétexte qu'il n'existe par de pédophiles chez les hétérosexuels qui , eux, bien entendu peuvent adopter en toute tranquillité. En plus c'est bien connu un hétéro est seul à pouvoir offrir de l'amour et un cadre de vie acceptable pour l'adoption.

Voilà l'image des homosexuels dans l'administration française.

Dommage que les coups de pied dans le cul soient passés de mode.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Assemblée nationale Un amendement pour interdire les mutilations des enfants intersexes

Etats-Unis Lady Gaga chantera officiellement pour l'investiture de Joe Biden

Sport Le basketteur suisse Marco Lehmann fait son coming out

Cinéma L'actrice Tilda Swinton se présente comme queer

Histoire Macron, d'accord avec la famille de Rimbaud, écarte l'entrée du poète au Panthéon

Rouen 6 ans de prison ferme contre un homme accusé d'agression homophobe

Pologne Trois militantes polonaises jugées pour avoir auréolé la Vierge d'un arc-en-ciel

Projet de loi bioéthique / PMA Mobilisation des associations avant la seconde lecture au Sénat

Corée-du-Sud Sexiste, homophobe, anti-handicapés... un chatbot déraille

Genre / Transidentité Des professeurs face à leurs élèves

Europe Un eurodéputé lituanien sommé de s'excuser après des propos homophobes

Lutte contre l'homophobie Frédéric Potier quitte ses fonctions à la tête de la Dilcrah

Réfugiés A Paris, une colocation pour des lesbiennes exilées en errance

Réseaux sociaux Non, Barbie n'a pas de petite amie

Grande-Bretagne / Attaque de Reading Le meurtrier de trois homosexuels condamné à la prison à perpétuité

Justice Le plasticien Claude Lévêque accusé de viols sur mineurs

Allemagne Un chancelier gay pour succéder à Angela Merkel ?

Blued Un ex-flic à la tête de la première appli gay de Chine

Etats-Unis / Présidentielle Politiciens et organisations LGBT dénoncent le coup de force des partisans de Trump

Saint-Chamond Un quadra victime d'un guet-apens homophobe

Emirats Arabes Unis L'organisation d'une conférence sur les droits LGBT à Dubaï suscite la perplexité

Attaque de Reading Le meurtrier de trois homosexuels soupçonné d'avoir commis son acte au nom du djihad

Angleterre Ce fan de Céline Dion porte désormais le nom de son idôle

Réseaux sociaux Le créateur de mode Simon Porte Jacquemus victime de commentaires homophobes

Grèce Nomination d'un ministre ouvertement gay, une première

Agressions sexuelles Accusé de viol sur son beau-fils, le politologue Olivier Duhamel démissionne de ses fonctions

Chine Chengdu, capitale gay chinoise, ne retournera pas au placard

Rio de Janeiro Une fête gay rassemblant 2.000 hommes sans masques interrompue par la police

Gouvernement Lancement en janvier d'une consultation citoyenne sur les discriminations

Les précédentes Unes

précédent janvier 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL MIXTE
15 €
Voir l'offre pour GEL MIXTE
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris